CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Perco : Pour 100 briques, t’as plus rien !

Fin décembre 2016, Amundi décrétait la fermeture des souscriptions dans le Perco Intégral, composé des 3 fonds Amundi Objectif Retraite 2020 ESR, 2025 ESR et 2030 ESR (le nom de chacun des fonds correspond à la date prévisionnelle de départ en retraite, le Perco étant dédié au financement d’un complément de retraite, en rente ou en capital, constitué via l’épargne salariale), pour proposer, en janvier 2017, un nouveau fonds Protect 90 ESR. La CFE-CGC Orange a refusé de signer l’avenant à l’accord Perco du Groupe Orange concrétisant cette substitution. Pourquoi ?

Le Perco intégral garantissait 100% des avoirs placés…

Le principe du Perco Intégral, mis en place en 2012, était de garantir au moins 100% des fonds placés. En cas d’évolution des marchés à la baisse, vous étiez assuré de retrouver la totalité des montants épargnés, tandis qu’en cas de hausse, la meilleure valeur liquidative atteinte devenait la valeur définitivement garantie à la sortie du fonds. En clair, et pour un achat de 10 parts d’une valeur liquidative de 100 € : si pendant la durée du placement, la part atteint une valeur de 125 €, le porteur est assuré de toucher ces 125 €, même si la valeur liquidative baisse à nouveau avant la phase de remboursement.

La baisse des taux directeurs impulsée par la Banque Centrale Européenne, et plus généralement de la performance des placements financiers, affecte la rentabilité d’Amundi sur ces fonds. La banque a donc tout simplement décidé de fermer les souscriptions nouvelles au 3 janvier 2017. Les personnels qui détiennent des avoirs dans le Perco Intégral peuvent cependant les conserver jusqu’à la date d’échéance prévue (2020, 2025 ou 2030), en conservant leurs garanties (la valeur liquidative des parts sera, a minima, celle déjà garantie en janvier 2017), ou décider de faire un arbitrage vers un autre fonds du Perco.
em176pouvoirachat 500

… Protect 90 n’en garantit que 90%

Pour « remplacer » le Perco Intégral, Amundi nous propose désormais un mécanisme identique, mais qui ne garantit que 90% de la meilleure valeur liquidative atteinte par le fonds, soit a minima 90% de vos versements dans ce nouveau fonds (détails de fonctionnement du fonds Protect 90 ESR sur anoo). Le fonds, comme précédemment, est positionné à 3 sur l’échelle de 1 à 7 qui indique le niveau de risque et de rendement potentiel (plus le risque est faible, plus le rendement potentiel est faible, et inversement).

La CFE-CGC dit non… mais la Direction trouve (trop) facilement des représentants serviles

La CFE-CGC Orange a refusé de signer l’avenant à l’accord Perco qui valide cette substitution : nous ne pouvons accepter des fonds garantissant moins que l’épargne constituée, sachant que le livret A présente une meilleure garantie. La CFE-CGC a proposé le changement de gestionnaire pour obtenir de meilleures propositions. Malheureusement, la Direction dispose de la moitié des sièges dans le Conseil de Surveillance du Perco. Il lui a donc suffit de convaincre FO et la CDFT pour mettre en œuvre cette modification, au profit d’Amundi, mais défavorable aux personnels. Une fois de plus, la gouvernance des fonds est en question !

En ce qui concerne les fonds comportant des actions Orange, la CFE-CGC est parvenue à faire mettre en place une gouvernance dont les représentants des salariés détiennent 75% des droits de vote, contre 25% pour la Direction (ce qui est encore trop, car elle ne détient aucune action). Nous nous battrons pour obtenir au moins la même chose dans le Conseil de Surveillance du Perco.

Imprimer