CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Presse
  • Revue de Presse
  • Réforme du Code du travail : la CFE-CGC prévient que c'est "au résultat qu'on devra juger" - France Info

Réforme du Code du travail : la CFE-CGC prévient que c'est "au résultat qu'on devra juger" - France Info

fhommeril cfe cgc afp

Francois Hommeril, président de la Confédération française de l'encadrement-Confédération générale des cadres, le 23 mai 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le président de la CFE-CGC, François Hommeril, estime qu'il ne faut pas "aller plus loin dans la précarisation des conditions de travail des salariés".

[...]

Il devrait y avoir une cinquantaine de réunions bilatérales avec les partenaires sociaux pour les associer à la réforme. Croyez-vous en la sincérité du gouvernement ?

Bien sûr que j'y crois, mais je suis comme tout le monde, je lis la presse. Je vois qu'il y a des fuites qui jettent le doute sur la qualité de cette écoute, la réalité, la conformité du résultat par rapport à la négociation. Dès le départ, nous avons dit que nous étions très peu certains qu'il y ait un lien entre la réforme du Code du travail et l'impact sur l'emploi. Nous pensons que s'il y a des problèmes de chômage ce n'est pas parce que le Code du travail est complexe. C'est quelque chose qu'on met dans la tête des gens et qui n'est pas vérifié. S'il se révélait que le sujet, c'est d'aller plus loin dans la précarisation des conditions de travail des salariés, effectivement nous ne serions pas d'accord du tout.

Sur les trois grandes thématiques que sont le plafonnement des indemnités aux prud'hommes, la fusion des instances représentatives du personnel et la nouvelle articulation entre l'accord de branche et l'accord d'entreprise, quelles sont les lignes rouges à ne pas franchir ?

Sur les prud'hommes, c'est déjà une ligne rouge franchie. Nous pensons que ce dispositif est inefficace et, en plus, moralement assez inacceptable. Sur la question de la fusion des instances, nous pensons qu'il y a une réflexion à mener sur l'évolution des instances et, peut-être, la création d'une instance nouvelle mieux adaptée aux enjeux économiques du XXIe siècle. Si on prend le sujet sous l'angle de la simple fusion pour simplification, alors on le prend sous le mauvais angle.

[...]

Extrait de France Info - 7 juin 2017

 

 

Conditions de Travail et Santé Emploi & Métiers

Imprimer