CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Intéressement Orange SA 2017 : moins pire que si c’était mieux…

Chez Orange SA, un accord cadre triennal définit d’une part l’enveloppe maximale de l’intéressement versé (en pourcentage de la masse salariale, 5% dans l’accord actuel), d’autre part les clefs de répartition de cette enveloppe entre les personnels de l’entreprise.

Une négociation annuelle fixe les objectifs à atteindre pour déclencher l’intéressement, les indicateurs retenus, et leur pondération dans la constitution de l’enveloppe d’intéressement.

La CFE-CGC Orange a refusé de signer l’accord 2015-2017, ce qui était une première. Nos militants sont en effet très engagés dans cette négociation, et reconnus comme experts du sujet, ce qui leur permet généralement de bénéficier d’une écoute positive de la part de la Direction. En 2015, le point de vue avait visiblement changé. Nos alertes sur la probable baisse de l’intéressement, liée aux modalités définies dans ce nouvel accord, comme sur l’injustice de ses critères de répartition, sont passées par pertes et profits…et n’ont pas empêché d’autres organisations de signer. Nos prévisions se sont cependant révélées tellement justes qu’en 2016, la Direction s’est vue contrainte de distribuer un intéressement exceptionnel au titre des résultats 2015 pour limiter la casse.

Dès la négociation de l’avenant 2016, les préconisations de la CFE-CGC Orange ont été mieux écoutées… même s’il a été impossible d’obtenir un nouvel intéressement exceptionnel au titre des résultats 2016, en dépit d’une baisse globale (intéressement + participation) supérieure à 5%... alors que les résultats étaient en hausse !

La dégradation progressive de la rémunération variable collective renforce nos convictions et nos revendications en faveur du salaire fixe… mais la Direction sur ce point fait preuve d’une surdité prononcée. Faute de mieux, nous faisons donc en sorte de négocier le mieux possible les modalités de calcul de l’intéressement.

L’avenant 2017 reprend 2 points positifs…

L’avenant 2017, déterminant l’intéressement qui sera versé en 2018 au titre des résultats 2017, reconduit deux dispositions demandées dès 2016 par la CFE-CGC Orange au profit des personnels :
  • revenir au taux de 105 % d’atteinte des objectifs pour déclencher l’intéressement maximal (5% de la masse salariale) sur les deux composantes, au lieu des 110% inscrits dans l’accord triennal ;
  • neutraliser les investissements (CAPEX) réalisés au-delà des prévisions budgétaires, afin que les objectifs à atteindre ne varient pas en cours d’année, et ne soient pas pénalisés par des investissements supplémentaires pouvant s’avérer nécessaires en cours d’exercice… et par ailleurs généralement favorables à la pérennité des bonnes positions d’Orange sur le marché français.

… mais les indicateurs qualité deviennent problématiques !

Concernant les indicateurs de qualité de service clients (IQSC), la nouveauté de l’année 2017 est la suppression de l’indice de loyauté des clients (ILC) « Grands Comptes », qui risquait de dégrader fortement l’ensemble de l’IQSC. Si l’on peut se féliciter de l’attitude de la Direction qui a accepté de le neutraliser, la volatilité de tels indicateurs n’en reste pas moins inquiétante. Basé sur un questionnaire client administré par un organisme de sondage, cet ILC vient de chuter de 0,2 points… simplement en raccourcissant la durée du questionnaire passé par téléphone et en posant plus tôt les questions prises en compte pour l’attribution de l’intéressement. Peu rassurant sur la fiabilité d’outils qui conditionnent une partie de la rétribution des personnels… mais aussi la conduite de l’activité opérationnelle !

En parallèle, l’indicateur « Entreprises » risque lui aussi de prendre une claque. Le marché Entreprise est en effet impacté, notamment par le projet « Compliance+ », imposé par les règles de la concurrence, mais qui rend nos équipes commerciales « aveugles » sur la production, et par les graves dysfonctionnements du système d’information COME qui dégrade les processus de commande / livraison. Deux éléments difficiles à vivre pour nos collègues… et sources de mécontentement pour nos clients. La seule bonne nouvelle est que, concernant l’intéressement, l’objectif fixé pour cet indicateur baisse de 0,1 point à 6.8.

Heureusement, le taux de contact clients résidentiels et professionnels, qui doit être inférieur à 3,7% sur l’année (moyenne des 2 semestres) devrait quant à lui être atteint, sachant qu’il a été de 2,8% sur le 1er semestre de 2017.

Globalement, l’intéressement sur les résultats 2017 a de bonnes chances d’être déclenché. Dans le contexte d’un accord triennal bancal, la CFE-CGC Orange a obtenu le mieux possible.

Cette fois, la Direction est d’accord avec nous : il faudra se repencher sérieusement sur les indicateurs qui définissent l’intéressement des personnels lors de la prochaine négociation de l’accord triennal, prévue en 2018. Vos négociateurs CFE-CGC ont déjà affûté leurs calculettes…

La CFE-CGC demandera également :
  • l’intégration de toutes les filiales dans un accord d’intéressement Groupe : de plus en plus, leur contribution (Générale de Téléphone, bientôt Orange Bank, filiales OBS / NRS…) joue un rôle crucial, notamment dans la satisfaction des clients, tant grand public que professionnels et entreprises ;
  • une révision de la structure globale de l’accord, pour qu’il soit plus juste et plus généreux.

Alors que les effectifs continuent de baisser (nous perdrons encore en 2017 environ 5 000 collaborateurs, soit près de 3 800 équivalents temps plein), il est légitime que ceux qui travaillent toujours plus soient mieux récompensés.

productivite 2 modifhm

Calcul de l’intéressement chez Orange SA

% d'intéressement

% d'atteinte de l'objectif nécessaire pour toucher le % d'intéressement

indicateur IPO

Accord 2012-2014

Accord 2015-2017

Avenant 2016

Avenant 2017

1%

90%

90%

90%

90%

2,8%

100%

100%

100%

100%

3,5%

105%

110%

105%

105%

indicateur IQSC

 

 

 

 

0,5%

90%

90%

90%

90%

1,2%

100%

100%

100%

100%

1,5%

105%

110%

105%

105%

évolution de l’IQSC

2016

2017

taux de contact
clients résidentiels
& professionnels


70%

80%

indice de loyauté
clients Entreprises


15%

20%

indice de loyauté
clients Grands Comptes


15%

0



IPO : indicateur de performance opérationnelle (EBITDA retraité Orange SA - CAPEX nets), pour 70% de l’intéressement maximum

IQSC : indicateur de qualité de service clients, pour 30% de l’intéressement maximum

Imprimer