CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Orange Business Services

Orange Business Services

Orange Business Services est une marque qui regroupe toutes les activités nationales et internationales dédiées aux entreprises. On y retrouve notamment : la division SCE de Orange SA, Equant, OCB (Orange Cloud for Business) fusion avec Cloudwatt, Neocles, , les filiales dédiées aux services (l’Unité Économique et Sociale NRS et la holding NRS : OCEAN , OCD (Orange CyberDefense), Lexsi , Orange Consulting ,Inoven – Altenor ,OCWS (Orange Connectivity Workspace Services) : fusion des sociétés Obiane + Alsy + EGT. Intégration de solutions globales en Réseaux, Communications Unifiées et Mobile.

OAB (Orange Application for Business) : fusion des sociétés MBS + Silicomp/IT&Labs + Diwan + DMI + Fime + …. , Orange Healthcare et le couplage avec les nouvelles Directions de la Direction du Métier Ventes Entreprise de la Direction Entreprise France (ex DCE). Les entités sociales et juridiques ne coïncident plus avec les entités opérationnelles.

Orange Business Services

Le métier d’Orange Business Services (OBS) est de « Connecter les hommes, les sites et les machines ». Aujourd’hui, Orange Business Services doit pouvoir accompagner ses clients dans la même démarche de digitalisation entreprise par le Groupe Orange. Ce marché est en totale réorientation et il pose en outre une question fondamentale: quelle place laissée à l’Homme dans le cadre de cette transformation inévitable ?

Dans le cadre du Comité Groupe Monde des 7, 8 et 9 Mars 2017 à Paris, Thierry BONHOMME, Directeur Général Adjoint d’Orange Business Services a présenté le bilan 2016 et les axes de stratégie de l'entité, sujet abordé de manière très technique.

Orange Business Services (OBS) est présent dans 77 pays, ce qui représente une force pour le Groupe avec un effectif de 20682 salariés au 1er semestre 2016. Thierry Bonhomme a insisté sur le fait que Stéphane Richard demande à Orange Business Services de bien « oser » des partenariats avec les grandes multinationales utilisant gracieusement nos réseaux pour leur business : les Skype, WhatsApp ou encore Viber, ainsi que d'autres géants du web : Google, Apple, Facebook, Amazon, etc. Nous devons être certains de notre force, de nos fondamentaux, pour pouvoir démarcher les très grands dans le cadre d’une « coopétition » internationale. Nos atouts sont de trois ordres :
  • capacités d’innovation,
  • présence mondiale,
  • processus internes de fonctionnement allégés et agiles.
Nous avons pu observer que de nombreux chiffres mentionnés étaient erronés ou incohérents, notamment au sujet des effectifs par pays et zones géographiques. Les élus du Comité de Groupe Monde, dont ceux de la CFE-CGC, ont demandé l’envoi d’une nouvelle version complète. A cette occasion, il sera précisé le nombre de salariés pour chaque entité Orange Business Services. Ces approximations interrogent les élus sur la volonté de la Direction.

Quelques chiffres malgré tout  pour bien cerner ce que représente OBS dans le Groupe au-delà des 15% de participation aux bénéfices avant impôt, l’EBIDTA, ce qui est loin d’être négligeable:
  • environ 20700 collaborateurs OBS dans le monde, dont la moitié en France
  • 8,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • 50000 petites et moyennes entreprises (PME) en France
  • 240 grands comptes en France
  • 3000 multinationales dans le monde
A noter de beaux succès commerciaux en 2016, avec 24 nouveaux « logos » dont la NBA, Hewlett-Packard, Alibaba Group, ainsi que les marques automobiles Jaguar et Land Rover, toutes deux pourtant propriétés du conglomérat indien Tata, par ailleurs opérateur de téléphonie.
L'année 2016 est marquée par un retour à la croissance grâce aux services : sécurité (+17%) et Cloud (+17%). La voix n’a progressé que de 1,6%.
On a vraiment changé de modèle économique, avec la digitalisation. Les acquisitions récentes de Log’In et Lexsi par exemple, spécialistes de la sécurité informatique et du Cloud, doivent asseoir cette évolution.  

A l’image de ce que l’on vit dans le Groupe, le vaste chantier de 2017 est de parvenir à accompagner la transformation digitale de nos clients: factures électroniques, autodiagnostic des clients sur le portail Entreprise France, etc. Cette digitalisation accompagne et ou favorise une nouvelle manière de travailler qui impacte le personnel.

Les représentants de la CFE-CGC au Comité de Groupe Monde s’interrogent s'agissant de la pérennité d’Orange Business Services sur des territoires à coûts élevés comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne. Malgré les propos rassurants de Thierry Bonhomme lors de sa présentation, les paroles n’engagent que ceux qui les écoutent. Nous avons tous été alertés par le fait que les effectifs ont été divisés par deux depuis qu’Orange Business Services existe aux Etats-Unis, et depuis 5 ans au Royaume-Uni.

Dans le cadre de la tenue d'un Comité de Groupe Européen le 1er mars dernier à Paris, la Direction d'Orange a inscrit à l'ordre du jour de l'instance un point relatif à une présentation des activités de la direction Services Clients & Opérations d'Orange Business Services (OBS), ainsi que les éléments d'organisation liés à son évolution.

D'une manière générale, la direction Services Clients & Opérations conçoit, met en oeuvre et exploite les solutions d'OBS et fournit des services de bout en bout aux clients entreprises en France et dans le monde entier, couvrant des besoins professionnels très divers pour la Direction Entreprises France (DEF), la Direction des Grands Clients (DGC) ainsi que les clients professionnels internationaux. Fournissant et exploitant une large gamme de services, CSO (Customers & Services Operations, acronyme anglais de SCO) s'appuie sur un modèle global/local de plus de 7000 salariés dans le monde, afin d'offrir une expérience client globale, notamment autour de 6 entités régionales et 5 centres de services clients (MSC) partageant des processus et des outils communs.

Afin d'identifier les principaux items de l'incontournable évolution pour s'adapter au plus près des attentes clients, un sondage a été diligenté dès janvier 2016 vers l'ensemble des 7129 salariés de la structure, lequel a produit un peu plus de 1000 réponses en retour, permettant ainsi d'alimenter les axes de travail impliquant par ailleurs plus de 70 managers, et enfin d'élaborer une synthèse des idées des parties prenantes: les salariés, les partenaires et les clients. Des grands domaines d'actions sont identifiés, relatifs notamment:

  • aux salariés, grâce à leur expertise, leur mobilisation et à leur culture très orientées vers le client, en priorisant la formation, la communication, la reconnaissance ainsi que la gestion transversale
  • aux processus, dont une bonne maîtrise demeure essentielle pour fournir des services standards, tout en préservant une grande flexibilité, processus nécessitant une amélioration continue, de la simplification, une plus grande proximité terrain ainsi qu'une clarification des rôles
  • à l'organisation, qui doit être simplifiée, afin de rompre avec une organisation en silos, tout en encourageant des comportements transversaux et collaboratifs, notamment via une mutualisation de l'expertise et une présence de bout en bout
  • aux outils enfin, nécessitant une rationalisation et une automatisation, tout en renforçant l'intégrité des données.

Dans le but de gérer au mieux l'évolution de la structure et d'affirmer la capacité de CSO à coopérer en tant qu'une seule et unique équipe, la gestion du déploiement de la nouvelle organisation a été déclinée selon un calendrier défini sur le 3ème trimestre de l'année 2016 et comprenant:

  • des annonces synchronisées relatives à la la nouvelle organisation à partir du 10 octobre 2016, et comportant 13 conférences téléphoniques rassemblant managers et salariés, ainsi qu'une série de 3 conférences à l'initiative des ressources humaines France afin d'apporter un support aux managers
  • une communication globale construite autour d'une conférence téléphonique mensuelle, intégrant là encore managers et employés, pendant l'intégralité de la phase de déploiement
  • des évènements sur sites, s'élevant à plus de 30 au total, et organisés par l'équipe de direction accompagnée des ambassadeurs locaux
  • un évènement particulier et dédié à la date du lancement officiel (5 décembre 2016) accompagné de festivités en direct dans le monde entier
  • une communication avec les partenaires
  • des évènements pour les managers, comprenant une rencontre entre l'ancienne et la nouvelle équipe de direction du CSO (8 & 9 novembre 2016)

La Direction termine sa présentation par une synthèse des objectifs attendus, et en particulier des moyens mis en oeuvre pour mesurer le succès de l'évolution d'oganisation, à la fois au sein de la structure, mais également dans la qualité du suivi de bout en bout et, bien entendu, en restant très attentive aux résultats des enquêtes clients, ainsi qu'aux remarques que les clients pourraient formuler aux équipes.

Si les élus du Comité de Groupe Européen en général, et ceux de la CFE-CGC en particulier, ne remettent pas fondamentalement en cause la nécessité de faire évoluer régulièrement l'organisation pour accompagner et enrichir constamment l'expérience clients, ils font part de leur profond désaccord sur la mise en oeuvre du sondage, sans aucune consultation préalable des instances représentatives du personnel compétentes. Ils soulignent par ailleurs leur vive inquiétude s'agissant d'un manque d'informations sur les indicateurs de succès, l'absence de benchmark de la concurrence ainsi qu'une absence de visibilité sur les offres de postes en interne afin de renforcer les équipes. Ils mettent enfin la Direction en garde contre l'évolution des métiers et du risque d'exportation vers nos clients de la complexité liée à nos processus internes.

Grâce à vous, 6 nouveaux élus font leur entrée dans les institutions représentatives du personnel (CE et DP) d’Equant, positionnant la CFE-CGC comme la 3ème organisation syndicale chez Equant. La CFE-CGC est désormais présente dans toutes les entités d’Orange Business Services (maison mère et filiales), pour mieux défendre les intérêts de tous les personnels d’Equant dans une vision globale d’un même périmètre business.

CFE CGC 19 450

 

Vos élus sont à votre écoute, afin de coller à vos réalités concrètes et à vos attentes : n’hésitez pas à les contacter.     

Télécharger la version pdf : pdfElections Equant tract-mail Merci 22nov2016.pdf


Comme nous nous y sommes engagés, nous défendrons en priorité :

Dans le cadre du Comité de Groupe Européen d'Orange des 8, 9 et 10 novembre 2016 à Tours, la Direction du Groupe a inscrit un point à l'ordre du jour relatif à la transformation digitale du Groupe.

En préambule, la Direction, par la voix de son Directeur Exécutif en charge des Ressources Humaines, Jérôme Barré, fait référence à la promesse formulée lors de la session plénière du Comité de Groupe Européen de juin 2016, et selon laquelle "le digital est une opportunité de transformer la relation au travail, de créer des solutions plus favorables s'agissant des transports, de tirer le meilleur parti des opportunités et des risques, avec entre autres la déconnexion, la fracture numérique et la protection des données personnelles".

La Direction en profite pour faire une large promotion de l'accord du 27 septembre 2016 portant sur l'accompagnement de la transformation Numérique dans le Groupe Orange, accord non signé par la CFE-CGC et déjà rejeté pdfsous sa précédente forme du 20 avril 2016, tout en précisant que le sujet ne se limite pas à la France, en référence à Plazza, outil de travail collaboratif au-delà des frontières, et en affichant une volonté d'adapter les modes de travail à tous niveaux dans l'entreprise, en passant par la conversion de nos business models. Pour le Groupe, il s'agit de sensibiliser et former les salariés au digital, conformément aux deux axes du projet "Orange Digital Leadership Inside" présenté lors de la session plénière du Comité de Groupe Européen des 11, 12 et 13 mars 2014 à Paris.

Pour la Direction, l'accord signé en France est "un accord d'équilibre", et constitue une approche remarquable doublé d'une réelle originalité dans la manière d'approcher la transformation numérique et d'anticiper efficacement les risques. Il ne s'agirait en aucun cas d'un accord monolithique, mais appelant au contraire à l'agilité, nécessitant de "rebattre les cartes" régulièrement, afin de demeurer dans l'itération en réinterrogeant régulièrement cibles et objectifs.

Selon la Direction, et au-delà des promesses contenues dans l'accord, il s'agit de lui donner le statut d'accord de référence établissant un équilibre entre les opportunités à saisir (formation, collaboration, amélioration des espaces de travail, personnalisation de l'expérience salariés), la protection des salariés notamment vis-à-vis des risques liés à l'usage des outils numériques, et enfin le suivi et la compréhension des impacts dans le temps. L'accord du 27 septembre 2016 réaffirmerait les convictions d'Orange pour mettre le numérique au service à la fois des salariés et de la stratégie de l'entreprise.

Si les élus du Comité de Groupe Européen disent partager la vision de l'entreprise autour de cette volonté de mutualiser cette révolution numérique et digitale du monde du travail, ils l'interrogent dans le même temps sur certains points demeurés sans réponse, tels que le niveau d'appropriation actuel par les salariés des outils numériques, ou encore les moyens alloués à la transposition vers les autres pays où Orange est présent. Ils expriment fortement leur volonté de mieux comprendre les impacts sur les salariés et notent que si Plazza est présenté comme un outil puissant, ils ne disposent d'aucun élément de mesure de sa qualité et d'évaluation de sa manière de partager l'information. Ils rappellent enfin qu'ils veilleront à ce que Plazza n'enferme pas les salariés dans des profils types, notamment via les formations proposées en push, mais demeure respectueux du choix des salariés de changer d'orientation métier tout au long de leur parcours au sein de l'entreprise.

 

 Merci aux électeurs; la CFE-CGC RENTRE A EQUANT comme Organisation Représentative

représentativité des Organisations Syndicales est la suivante :

• CFDT : 44%
• CFE-CGC : 14,46%
• CFTC : 26,56%
• CGT : 13,85%
• FO : 1,13%

 

La liste de vos ELUS CFE-CGC:

Thémyre CHARABIE, elue CE

Philippe Savadogo, elu CE et elu DP IDF

Nathalie Delsaux; elue DP CESSON

Hervé Karp, DP SOPHIA

Jordi RAMALLO, DP SOPHIA

Jerome BASTIDE, DP IDF

 

pdfLessentiel de lactu OCB octobre 2016.pdf680.14 KB12/10/2016, 19:19

Activités Sociales et Culturelles
Cela fait maintenant un an que vous pouvez bénéficier d’ASC à OCB par l’intermédiaire de vos droits C-Cloud. L’année dernière, plus de 450€ par salarié ont été distribués et l’enveloppe attribuée cette année est encore plus importante avec une moyenne de 700 € de droits par personne pour l’année.
Comment calculer mes droits C Cloud ?

Pour profiter de ces prestations, connectez-vous sur www.ceocfb.net , rubrique « Prestations ».
Vous avez une idée d’évènement sur votre site ? Le CE peut vous aider !
N’hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. si vous souhaitez organiser un évènement collectif sur votre site, nous vous aiderons à l’organiser.

 

 

A l'ordre du jour du CE de septembre:

Bilan formation S1 2016 et orientations 2017

Assistante sociale

Action logement

 

N'hésitez pas à contacter vos représentants CFE-CGC

Vos élus CE
Narimane BEHAR, Lionel BOUTEILLE, Gildas GUERIN, Maximilien LE GUERN, Nathalie NICOLLE, Huu-Phuc TRAN, Josquin VAN DER MEULEN, Séverine VITAL

Vos délégués syndicaux CFE-CGC
Mostafa CHIRRANE - 06 63 41 91 22
Narimane BEHAR - 06 61 02 48 09
Gildas GUERIN - 06 83 83 66 66
Séverine VITAL - 06 37 53 66 29

 

Faute d'avoir obtenu les réponses demandées depuis plusieurs mois, les représentants CFE-CGC du personnel de Nétia, filiale du Groupe Orange en cours de cession, sont contraint de déposer un préavis de grève, adressé à la Direction en ces termes :

 

"Monsieur le Directeur,

Par la présente et conformément à l’article L2511-1 et L-2512-1 du code du travail, je vous prie de bien vouloir prendre en compte un préavis de grève des salariés Nétia pour la journée du 15 Septembre 2016 de 8h00 à 19h.

La presse sera conviée devant le site de Claret à cette occasion.

Nous renouvelons la volonté des personnels, de voir s’ouvrir de véritables discussions en vue d’obtenir une réponse aux questions posées par la quasi-totalité des salariés.

A savoir :


- Obtenir une communication de la part de Globecast et du département des fusions et acquisition d’Orange sur les modalités du volet social de l’opération de cession en cours de la société. A ce jour, malgré les demandes répétées et malgré la phase avancée du processus de vente, aucune information n’a été fournie par Globecast. Le personnel Nétia en souffrance psychologique depuis plusieurs mois (8 départs de CDI en 1 an ½) souhaite connaitre les exigences d’Orange/Globecast vis-à-vis du futur acheteur en termes de reprise de personnel, de maintien de niveau de salaire, de lieu de travail, ainsi que la durée sur laquelle porte ces conditions.


- Avoir des précisions sur le projet d’entreprise proposé par le futur acheteur.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos sentiments distingués."

Stratégie d’Orange Business Services

information

Réalisations 2015

Connectivité enrichie

  • Lancement pilote en France de Digital BVPN et Easy Go Network (connectivité et fonctions réseaux à la demande)
  • Expérimentation de LoRa (réseau étendu pour les objets connectés) à Grenoble en S1 2015 et prise de participation dans Actility.
  • Lancement de Business VPN Internet Accelerate avec Akamai et accompagnement des clients vers les offres IaaS et SaaS sécurisées (BVPN Galerie)

Relation client

  • Adaptation de l’architecture de marque pour OBS « toujours là pour vous connecter à l'essentiel »”
  • Lancement de « Customer Committed Culture »
  • prix Choix des Utilisateurs au World Communication Awards

Employeur digital et humain

  • Orange Business Services certifié Top Employer 2016 dans13 pays
  • Lancement de la Sales Academy, du programme international Sales rejuvenation et du programme Value way (développer de nouvelles manières de travailler)
  • Certification GEE&IS (Gender Equality European & International Standard)

Client entreprise

  • Croissance du CA IT Services de 4,7% sur S1 2016
  • Bonne dynamique sur la sécurité (revenu+17%) et le cloud (revenu + 10%)
  • Lancement d’Orange Cyberdefense : regroupement des activités liées à la Cybersécurité et acquisition de LEXSI

Se diversifier

  • Lancement en novembre 2015 de Flexible Data pour valoriser le capital data des entreprises et Live Objects, la gestion des objets connectés
  • Clarification de la gouvernance IoT B2B

Priorités 2016

Connectivité enrichie

  • Développer les réseaux SDN (Software defined networks) et les réseaux hybrides en France et à l’étranger
  • Coordonner la migration des sites des clients vers la Fibre
  • Continuer le développement des offres de connectivité IoT en France et à l’international en s’appuyant sur les réseaux LPWA, offres multidomestiques et alliances comme Freemove et GMA

Relation client

  • « Think Customer » : se mettre à la place du client, dès le design du produit et tout au long du parcours client
  • Simplifier les offres et les process pour améliorer l’agilité
  • Parcours digital : portails de self care, de Market Place et de commandes

Client entreprise, devenir leader :

  • en Europe sur les réseaux hybrides pour les entreprises multinationales
  • dans le domaine de la cyberdéfense en France, et dans le domaine de la sécurité dans le reste de l’Europe
  • pour les solutions d’internet des objets, avec focus sur santé, smart cities, relation client et transport.
  • dans le cloud privé et le cloud hybride pour les entreprises multinationales, et en France
  • en matière de communications unifiées, et pour développer la mobilité sur le lieu de travail

Employeur digital et humain

  • Promouvoir la symétrie des attentions portées à l’expérience clients et à l’expérience salariés
  • Développer des méthodes de travail plus agiles (Value Way)

Évolution de l’emploi – périmètre OBS en France

Légère augmentation des effectifs prévue en France entre 2015 et 2018 avec une baisse constante des activités traditionnelles au profit d’une croissance progressive des activités de services :

  • diminution des effectifs ETP pour les entités SCE Orange SA (de -3% à -4,5% par an) et Equant France (de -1,5% à -3,5% par an)
  • augmentation constante des effectifs ETP au sein des filiales en France (de l’ordre de +5% à +7% par an)

Pour voir notre analyse

Lors du Comité à l’emploi Territorial (CET) de juillet 2016, la Direction a présenté le bilan de l’emploi 2015 et ses prévisions triennales GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences). Nous vous proposons notre vision de l’emploi intégrant les divisions nationales pour 2018 sur le territoire Est.

Téléchargez la carte en tract pdfLa gazette EST Emploi 2018.pdf

*Bilan formation 2015
Comme chaque année, le bilan de formation a été présenté au CE. Ce bilan, accompagné d'un relevé de la satisfaction des collaborateurs sur les formations suivies a permis de mettre en avant les éléments suivants :
• Le taux de satisfaction est globalement stable, à 86%,
• Les causes d'insatisfaction concernent principalement : les salles inadaptées ou présentant des problèmes d'accès réseau, la difficulté à suivre une formation à distance (Coop'Net), un cours inapproprié (salarié trop expérimenté ou pas assez pour suivre la formation) ou une durée trop courte.

Si les élus CFE-CGC notent la prise en compte des remarques des salariés (avec suivant les cas, des changements de prestataires ou des remontées faites aux formateurs sur des axes d'amélioration) et souligne l'importance de fournir les évaluations à chaud et à froid des formations pour faciliter l'amélioration continue des supports, nous regrettons que certaines remarques récurrentes, notamment sur l'équipement des salles de formation au sein d'OAB ne soient toujours pas suivies d'effet.

Les élus CFE-CGC regrettent également qu'aucun indicateur sur les salariés en assistance technique ne soit intégré au bilan, alors que cette population souffre déjà d'une intégration moindre au sein d'OAB.

*Rapport de gestion du CE OAB
Le rapport de gestion 2015, présentant le récapitulatif des activités du CE et de sa gestion financière sera prochainement mis à disposition des salariés sur le site du CE (vous en serez informés dans les mails de publication des documents du CE). Ce rapport de gestion permet de mettre en exergue la gestion saine des comptes du CE (certifiés par notre expert-comptable) et surtout le fait que vous avez été plus nombreux en 2015 à profiter des activités du CE OAB !
Nous vous invitons à le consulter : n'hésitez pas à nous poser vos questions et nous nous engageons à y répondre. Etre transparent dans notre gestion est important pour nous.

Les élus CFE-CGC vont donc poursuivre leurs efforts pour vous proposer des activités toujours plus variées et conformes à vos attentes. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions, nous restons toujours à l'écoute de vos idées !

Déclaration préalable pour la séance du Comité du Groupe France
« Monsieur le Président, Chers élus, Mesdames et Messieurs,
Je suis élu IRP au sein de la société NETIA, Filiale à 100 % de Globecast qui est elle-même Filiale d’Orange. Je représente aujourd’hui devant vous les salariés de Netia.
Nous sommes une entité d’une cinquantaine de Salariés, ce qui est certes infime à l’échelle du groupe, mais très significatif à l’échelle de nos vies
Nous sommes dans un secteur de niche, celui de l’Edition de logiciel dédié à l’automation et la diffusion Radio.
Nous détenons un savoir-faire reconnu mondialement avec des clients de renommée internationale dans le domaine de l’audiovisuel public et des médias.

Depuis notre rachat en 2008 par Globecast France, l’entreprise traverse des difficultés financières, principalement liées à un projet pour Orange qui n’a pas abouti en 2011/2012, la maison mère nous préférant un concurrent…
Depuis, nous sommes en phase de redressement, atteignant voire dépassant les objectifs fixés dans le cadre du plan stratégique 2014 -2018 établi avec notre actionnaire.
Si je me tiens aujourd’hui devant vous, c’est pour mettre en lumière l’anxiété de nos salariés, confrontés à l’absence totale d’informations en vue de l’opération de cession envisagée.
En dépit des nombreuses interpellations de nos Dirigeants, tant au niveau de Netia qu’à celui de Globecast, voire au sein même de cette instance, aucune réponse satisfaisante ne nous a été apportée, tant sur le processus de cession lui-même et ses protagonistes que sur son volet social.

Nous vous réitérons donc à nouveau nos revendications légitimes :

- D’une part vous assurer que l’ensemble des équipes de Netia aient accès aux outils Intranet du groupe, en particulier ceux ayant trait à la mobilité intra groupe
- D’autre part, jeter les bases, quel que soit le repreneur retenu, de la mise en place d’un accord de substitution pour les salariés, permettant à chacun de demeurer maître de son destin professionnel.
- Enfin, faire en sorte que tous les candidats à la reprise soient également traités et évalués par vos services Orange M&A

A titre d’illustration de la présente déclaration, nous vous remettons ce jour copie du courrier officiel adressé à Stéphane Richard par la DUP de Netia, lequel fait plus précisément mention des Questions des salariés qui demeurent à ce jour sans réponse.
Nous vous remercions de votre écoute.

Courrier des elus de la DUP de NETIA au PDG du Groupe Orange:

pdfelus DUP NETIA -Lettre à Stephane Richard scannée.pdf1.11 MB

Suite à ces déclarations successives, le président du Comité Groupe France Orange, s’est engagé à communiquer, au plus tôt sur nos revendications.
Par ailleurs, nous sommes à l’ordre du jour au prochain Comité Groupe France.
Cordialement,

Le représentant syndical CFE CGC, Membre DUP Netia et RS CFE-CGC au CGF

Comité d'Etablissement OAB
L'essentiel du CE de juin 2016
Partager ce que nous avons compris

 

* Digitalisation et Plateforme de production d’indicateurs de la DT
Lentement mais sûrement, la Direction de la Performance Opérationnelle mène deux initiatives prometteuses sur les outils OAB.

La première porte sur la digitalisation, qui doit permettre à terme de moderniser et rationnaliser nos outils. Après un premier travail de cartographie de l’existant, qui a permis de recenser 252 (!) applications en vigueur chez OAB, 2 chantiers ont été lancés, l’un portant sur le décommissionnement des outils obsolètes, l’autre sur une optimisation de notre infrastructure réseau.

L’autre initiative, portée par la Direction Technique, consiste à mettre en place des indicateurs sur l’utilisation des outils de la DT visant à favoriser l’industrialisation de la phase de build des projets OAB. Les indicateurs retenus permettront ainsi d’identifier les projets qui par manque de formation ou par méconnaissance sous-exploiteraient les outils disponibles (Jira, Git, SquashTM, etc).

Nous trouvons que ces deux chantiers d’industrialisation sont positifs et ne pourront à terme qu’avoir des effets bénéfiques sur notre environnement applicatif ainsi que sur l’usage de nos outils. Ces deux chantiers sont en cours, aucune date de fin n’a été communiquée pour le moment.

Ces chantiers ne doivent néanmoins pas faire oublier d’autres points importants que la CFE-CGC défend régulièrement :
• Des postes de travail plus adaptés, notamment pour les développeurs (double écran, SSD, laptops, outils applicatifs...),
• Des lignes téléphoniques fonctionnelles (on ne compte plus les remontées sur Rennes, Montbonnot, Lyon…).

 

* Développement d’une activité near et off-shore
La direction OAB a présenté ses ambitions en matière de développement off-shore :
• Développement de l’activité off-shore pour la direction métier SAM : plusieurs recrutements sont en cours sur Delhi ou Le Caire pour renforcer notre activité off-shore sur les technologies Avaya, Genesys, CISCO et Cosmocom Enghouse. La direction souhaite également mettre en place un Business Operation Manager et renforcer ses activités en Tunisie et sur un fuseau horaire US.
• Structuration de l’activité avec Sofrecom : basée au Maroc, cette activité va connaitre une accélération de sa croissance sur les mois à venir, avec le démarrage de projets comme Msheireb ou My Plug.
La CFE-CGC n’adhère pas au discours de la direction qui justifie le recours à l’activité near et off-shore par des problèmes de recrutement. Nous savons par ailleurs que l’objectif d’augmentation des marges (à la vente) est aussi un objectif du near shore. Ce dumping n’apporte cependant jamais de positif chez les équipes de production (difficulté d’intégration, qualité en baisse, coût de pilotage à distance démultiplié…).

Les élus CFE-CGC trouveraient bien plus pertinent :
• D’investir massivement sur la formation des salariés vers les technologies recherchées,
• De réfléchir à diminuer nos coûts de structure, par exemple en trouvant des alternatives au modèle tout pyramidal.

 

*Fleet / Ocean
Les équipes Fleet (géolocalisation) située à Aix en Provence vont sortir d’OAB pour être rattachées à la filiale OCEAN (Filiale NRS dirigée par OAB - Béatrice Felder). Objectif septembre pour que l’organisation atteigne sa vitesse de croisière début 2017.

 

*Déménagement des équipes lannionaises
Les équipes lannionaises vont déménager dans les locaux d’Orange Labs. Cette opération est prévue pour le T2 2016. Les premiers retours des élus CHSCT sur les locaux sont très positifs.

Une présentation dynamique qui fait suite à une demande spécifique du CGE. Anne-Sophie Lotgering Senior, VP région Europe et Russie/CEI, fait la présentation pour l’Europe. Elle nous explique que malgré la perte de gros contrats en 2014… tout va bien, ou pour reprendre une phrase répétée par nos politiques du moment : ça va mieux !

        Ceci s’explique pour deux motifs essentiellement:

        D’une part, bien que ayant perdu deux gros contrats en 2014, OBS continu et continuera à toucher de l’argent sur ces contrats jusqu’à 2017, date à laquelle ils prendront effectivement fin (la durée des contrats est de 5 ans).

D’autre part, la mise en place d’une politique de chasseurs d’affaires agressive qui semble payer, puisqu’en terme de marge brute, OBS est en hausse; il en va de même pour le chiffre d’affaires contributif Groupe, et le "Customer Satisfaction" (loyauté client) est également en hausse sur le 1er trimestre.

Vente de FIME
La société FIME qui faisait partie du segment OAB va être vendue à un fond d’investissement. Cette cession devrait être probablement être effectuée fin mai.

Au bout d’un long process de consultation, dans lequel le CE s’est fait assister par un cabinet d'expertise économique pour avoir un avis éclairé, les élus ont rendu un avis sur cette opération.
Globalement la CFE-CGC pense qu’il s’agit d’une bonne opération pour la croissance de FIME qui va retrouver quelques marges de manoeuvres hors du groupe Orange. Pour autant, nous adhérons aux réserves du CE sur les risques de l’opération relevés dans l’avis.

Malgré la demande de la CFE-CGC, la Direction n’a pas souhaité :

* Octroyer une prime pour l’ensemble des salariés FIME et OAB, compte-tenu de la plus-value très importante réalisée entre l’achat en 2007 et la revente cette année


* Proposer aux salariés de FIME de rentrer au capital de leur société : seuls les 4 dirigeants historiques auront le droit à cette mesure.

 

 Rapprochement Océan et Fleet Management
La Direction propose de rassembler les deux équipes de Fleet Management dans une même structure. Ainsi les salariés ex-DMI (équipe OAB Fleet Management) migreraient vers OCEAN (société acquise courant 2015).

Les 2 sociétés (ex-DMI et Ocean) présentent des structures assez similaires : direction technique, commerciale, marketing et support client. Le rapprochement proposé fusionne les entités entre elles, ce qui nous a paru plutôt logique...
Les élus CFE-CGC se sont étonnés qu'il ait fallu un an pour préparer cette réorganisation, mais c'est visiblement le temps nécessaire qu'il a fallu pour préparer les esprits et mettre un pilote dans l'avion.

Si le rapprochement parait donc logique, économiquement productif, socialement sain, la phase de transition est pour la moins risquée. Les CHSCT OAB et Océan seront consultés dans les prochaines semaines sur ce dossier.
Test

Pour son unique réunion annuelle prévue dans le cadre de son accord constitutif de 2010, le Comité de Groupe Monde s'est réuni du 7 au 10 mars 2016 à New Delhi en Inde.

A l'exception de la Colombie, nouvelle entrante dans le Comité de Groupe Monde au titre de la récente opération du Groupe Orange sur l'opérateur espagnol Jazztel, de l'Argentine et du Cameroun, un total de 21 pays sur 24 sont représentés parmi lesquels la Belgique, le Congo, la Côte d'Ivoire, l'Egypte, l'Espagne, les USA, la France, la Grande-Bretagne, l'Inde, la Jordanie, le Kenya (pour la dernière fois compte tenu de la sortie du Groupe Orange de ce pays), Madagascar, le Mali, le Niger, la Pologne, la Roumanie, le Sénégal, la Slovaquie, la Moldavie, la Russie et le Maroc (nouvel entrant également au titre des 49% détenus par Le Groupe Orange dans Méditel).

A l'ordre du jour de cette réunion du Comité de Groupe Monde:

- Présentation des résultats financiers 2015

- Point sur les opérations en Afrique et au Moyen-Orient

- Mise en oeuvre de l'accord Santé-Sécurité Groupe Monde

- Ambitions 2016

- Présentation du baromètre social international

[English]

For its only annual meeting scheduled within the framework of its 2010 constituent agreement, the Orange Group World Works Council met from March 7-10, 2016 in New Delhi, India.

With the exception of Colombia, a new member of the World Works Council following the recent operation of the Orange Group with the Spanish operator Jazztel, Argentina and Cameroon, a total of 21 out of 24 countries were represented at this March meeting. They included the following countries: Belgium, Congo, Ivory Coast, Egypt, Spain, USA, France, Great Britain, India, Jordan, Kenya (for the last time given Orange Group's withdrawal from this country), Madagascar, Mali, Niger, Pland, Romania, Senegal, Moldova, Russia and Morocco (also a new member thanks to the 49% share held by the Orange Groupe in Meditel).

Items on this meeting's agenda of the World Works Council included:

- Presentation of 2015 financial results

- Update on operations in both Africa and the Middle East

- Implementation of the World Group Health & Safety agreement

- 2016 goals

- Presentation of the international social barometer

Budget convivialité : il est enfin là

La mise en œuvre du budget convivialité négocié lors des NAO 2015 par les élus CFE-CGC est en cours de mise en place.
Pour rappel, 60 000 € seront consacrées à l’animation et à l’équipement des sites, et les idées retenues ont été identifiées par les salariés de chaque site (projet “mine d’idées”).
Cette première expérimentation aura finalement pris plus de temps que prévu pour se concrétiser : le process global était à inventer.
Les idées retenues concernent l’aménagement des espaces de pause, l’achat d’équipement convivial
(babyfoot, canapé, billard…) ou encore la décoration des espaces communs (ajout de plantes vertes, de tableaux...).
Certaines actions sont encore en cours d’arbitrage pour certains sites. N’hésitez pas à solliciter les porteurs d’idées pour savoir ce qui sera mis en place sur votre site.

La Direction souhaite également mettre en place des abonnements à des revues techniques au format numérique.

Bien-être au travail : l'aventure continue !
 
Fin 2015, 66 salariés d’OAB avaient participé aux ateliers animés par la Fabrique Spinoza pour identifier 261 propositions d’améliorations sur les thèmes de la reconnaissance et de la communication interne.
 
Ces propositions ont été présentées au CODIR et les plus pertinentes ont été réparties dans 5 chantiers qui débutent dès maintenant :
1 : Mettre en œuvre les outils de l’amélioration continue
Mesurer qualitativement la satisfaction des salariés, inciter les initiatives d’améliorations, développer les actions transverses en fournissant des moyens,...
 
2 : Fonctionner autrement dans les CC
Accélérer la prise de décision, aligner les objectifs, travailler ensemble

3 : Dynamiser la vie sociale des sites
Encourager les rencontres entre les salariés, améliorer le sentiment d’appartenance à l’entreprise
 
4 : Promouvoir les comportements exemplaires
Créer et diffuser des valeurs communes, qui permettent à tous d’avoir la bonne posture et une communication bienveillante
 
5 : Construire une communication Agile
Améliorer la communication : la moderniser, la rationaliser, utiliser les nouveaux canaux mis à disposition, …
 

Nous vous incitons à être acteur de la transformation de l’entreprise. Cette démarche, initiée par la CFE-CGC, nous semble extrêmement positive pour améliorer notre quotidien.

Missions en assistance technique : le suivi reste à améliorer
 

L’assistance technique concerne 15% d’entre nous (environ 300 personnes selon les chiffres fournis) et seuls 50% des suivis sont faits correctement. 
A la demande des élus CFE-CGC, la Direction nous a rappelé certaines règles importantes, c’est bien le manager OAB qui a la main :

  • sur les congés : c’est le manager OAB qui valide, pas le client,
  • sur les horaires : c’est bien les horaires OAB qui font foi, pas les horaires du client,
  • sur la carrière : c’est le manager OAB qui fait passer l’entretien individuel, pas le client.

Pourtant, les managers et commerciaux reçoivent des injonctions paradoxales. Il s’agit de deux objectifs contraires, comme par exemple :

  • le manager a pour objectif d’augmenter la satisfaction client
  • le manager a également pour objectif de faire appliquer les règles OAB
  • le client souhaite que le salarié travaille 39h
  • le manager doit alors annoncer au client que l’horaire collectif OAB est de 37h.
La Direction souhaite miser sur “l’intelligence collective” pour que tout se déroule bien mais nous restons perplexes.
Si le salarié estime que ça ne fonctionne pas correctement, il doit bien sûr le remonter à son manager, mais il peut également solliciter les ressources humaines et/ou les élus CFE-CGC.
 
 
Vos représentants CFE-CGC NRS
au CE OAB

Élus

  • Narimane Béhar
  • Lionel Bouteille
  • Gildas Guérin
  • Maximilien Le Guern
  • Séverine Nardello
  • Nathalie Nicolle

Délégués syndicaux

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 63 41 91 22
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 61 02 48 09
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 83 83 66 66
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 07 87 08 73 82
Un syndicat pour qui je compte et sur lequel je peux compter.
Retrouvez nous surhttp://www.cfecgc-orange.org/nrs/
Vous abonner à nos publications : http://tinyurl.com/cfecgc2015
CFE-CGC Orange - 12, rue Saint Amand – 75015 Paris Cedex 15