CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
Decouvrez les évolutions apportées par l'avenant 2010 à l'accord d'intéressement 2009-2011 FT SA

Mobilisnoo , association des salarié-e-s LGBT* de France Telecom/Orange et de leurs amis, découvre par hasard sur l’intranet de l’Entreprise, que dans le cadre des « Orange RockCorps », un concert en partenariat avec M6, est organisé au Zénith de Paris le 5 Octobre 2010.Dans la programmation il est prévu le passage du groupe « Sexion d’Assaut ».

Actuellement ce groupe musical fait beaucoup parler de lui en tenant des propos homophobes.

Mobilisnoo est particulièrement choqué de constater que l’entreprise maintient aujourd’hui la participation de ce groupe musical au sein des Orange RockCorps et de fait, soutient implicitement ce groupe décrié !

Mobilisnoo est signataire, comme d’autres associations LGBT en France, d’une pétition demandant l’application de la loi : interdiction des appels à la haine homophobes….

Nous demandons à France Telecom/Orange le retrait de ce groupe prévu aux concerts Orange RockCorps, de faire un communiqué à usage interne autant qu’externe de ce refus de cautionner un groupe aux propos litigieux…

Mobilisnoo ne peut accepter qu’une entreprise comme Orange, accepte de promouvoir un groupe de rap aux propos discriminatoires à l’encontre de personnes LGBT.

Mobilisnoo porte donc à l'attention de FT/Orange le contexte dans lequel s'exprime ce groupe habituellement, afin que les actions adéquates soient prises dans le cadre des Orange RockCorps, rapidement. 

"Vous pensez être victime de discrimination ou d’une inégalité de traitement en France?", "Vous pouvez en parler à votre manager, votre responsable ressources humaines, à une cellule externe …"

Depuis le 6 septembre 2010, Orange propose à son personnel ce qu’elle appelle un « dispositif complet à l’écoute de tous ».

L’élément nouveau c’est la cellule externe dont on apprend qu’il s’agit d’un service de conseils juridiques auquel l’entreprise s’est abonnée.

Mais si elle ose évoquer le problème de la discrimination, elle reste très évasive sur le périmètre couvert par ce dispositif. Le flou dans la communication et les interlocuteurs mis en avant servent à orienter les salariés vers des solutions qui sont loin d’être exhaustives et une fois encore à noyer les responsabilités de France Télécom - Orange en tant qu’employeur.

Plus d'articles...