L'Epargne Salariale

L’Epargne salariale

Le Plan d’Epargne Groupe PEG
Les fonds diversifiés de placement d’entreprises FCPE 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le FCPE Evolutis… sans jamais oser le demander

L’Epargne salariale est placée dans les deux types de plans d’épargne suivants :

-          PEG, Plan d’Epargne Groupe

-          PERCO, Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif

Un Fonds Commun de Placement d’Entreprise (FCPE) est un fonds de placement réservé aux salariés d’une entreprise, dans notre cas Orange.

Le PEG d’Orange comprend 5 FCPE :

-          Orange Actions (classique, Cap Orange garanti 2016, Cap Orange garanti 2014)

-          Solocal actions

-          Dynamis solidaire

-          Evolutis

-          Equilibris

Les fonds Dynamis solidaire, Equilibris et Evolutis sont des FCPE dits à fonds diversifiés.

Chacun de ces fonds est caractérisé par le profil de risque et de rendement ; ce profil est représenté sur une échelle variant de 1 à 7, le niveau 1 étant le niveau de risque et de performance le plus faible (mais cela ne signifie pas qu’il ne comporte aucun risque, le risque zéro n’existant pas en termes de placements financiers). A contrario, le niveau 7 est le niveau le plus élevé qui s’applique aux fonds les plus risqués. Mais l’indicateur de risque a ses limites. Il est basé sur des résultats passés, qui pourraient ne pas se reproduire dans le futur.
Le score indiqué est une estimation du niveau de risque ainsi que du potentiel de rendement du fonds.


Ainsi le fonds Orange Actions se positionne au niveau 7, le fonds Dynamis Solidaire au niveau 5, le fonds Equilibris au niveau 1. Le FCPE Evolutis a, lui, un profil de risque de niveau 3. Evolutis est orienté sur la gestion prudente. De par sa composante actions pouvant atteindre jusqu’à 40% et sa composante obligations pouvant atteindre jusqu’à 85%, il conjugue performances et risque limité. Il s’adresse aux personnes dont les objectifs patrimoniaux sont plutôt sécuritaires avec un horizon d’investissement à moyen (3 à 5 ans) et long terme (6 à 10 ans voire plus), sachant que des fluctuations substantielles à court terme restent toujours possibles.

Evolutis a été créé en 1998 et sur 20 ans, la valeur du titre unitaire sur 1 an, même au plus fort des crises financières, n’a jamais baissé de plus de 1,5%.

Les performances calendaires sont les suivantes :

  2017

2016

2015

2014

Fonds

3,11%

2,74%

3,24%

9,87%

et, au 5 avril 2018, sur 5 ans glissants : 24,53%.

Comme tout fonds FCPE, Evolutis est géré dans un cadre contractuel, qui est le Règlement du Fonds. La gestion s’apprécie par rapport à un Indice de Référence, mentionné dans le Règlement du Fonds. Le Règlement précise aussi les types d’investissements (actions, obligations, immobilier, fonds d’investissement PME, dette privée, monétaires,…etc.) avec des valeurs maximales d’engagement de l’actif du fonds en pourcentage.

Après c’est au Gestionnaire du Fonds d’apprécier en fonction de sa connaissance des marchés, les valeurs à introduire, et à hauteur de quel pourcentage. L’actif du fonds est constitué au 5 avril 2018 par le montant investi de 817 Millions d’euros. Evolutis représente le plus important fonds diversifié FCPE d’Orange. Le Gestionnaire du fonds est la société ‘Amundi Asset management’.

Les frais de fonctionnement et de gestion d’Evolutis, qui s’élèvent à 0,18% maximum de l’actif net sont pris en charge par Orange. Dans les faits, en 2017, ils s’établissaient à 0,11%. Ainsi, lorsque vous investissez votre participation ou intéressement, ou quand vous effectuez un placement libre dans Evolutis (ce qui est possible à tout moment), vous ne réglez pas de droit d’entrée ni de frais de gestion.

Sur le site intranet Orange de l’Epargne salariale, qui comprend beaucoup d’informations sur le PEG et PERCO pour les salariés, le Règlement du fonds Evolutis ainsi que les présentations d’Amundi aux différents Conseils de Surveillance, et leurs comptes-rendus sont disponibles.
https://portailrh.sso.infra.ftgroup/web/es_epargnesalariale/reglements-et-notices

Chaque FCPE est géré par un Conseil de Surveillance. Le Conseil de Surveillance (CS) d’Evolutis est constitué de 10 membres Titulaires et 10 Suppléants désignés par l’Entreprise ainsi que de 10 Membres Titulaires et 10 Membres Suppléants désignés par les Organisations Syndicales représentatives. La CFE-CGC a désigné 2 membres titulaires actifs et expérimentés (Sophie Nachman, Jean-Jacques Marchi) dont l’une est régulièrement réélue présidente du Conseil de Surveillance chaque année et 2 Suppléants.

Le rôle du CS est de s’assurer de la bonne gestion du fonds par Amundi, de valider des modifications du Règlement du fonds rendues nécessaires par les évolutions des marchés, voire de valider des évolutions ne donnant pas lieu à modification du Règlement.

Le Règlement du FCPE ‘Evolutis’ a été modifié et sa dernière mise à jour date du 1er février 2018.

Lors du CS ayant eu lieu le 25 avril 2017, il avait été décidé (et vos représentants CFE-CGC ont agi dans ce sens !) que, pour préserver l’épargne salariale, il fallait adapter le Règlement du Fonds Evolutis à la remontée anticipée des taux des obligations souveraines (ou d’Etat). En effet, ces taux ont tellement baissé depuis quelques années qu’ils sont parfois tombés en territoire négatif comme c’est le cas en Allemagne. Ils ne peuvent donc que remonter à terme. Or la remontée des taux des obligations entraîne mécaniquement la baisse des obligations déjà émises.

Pour pallier cette baisse attendue, il a été décidé qu’un groupe de travail serait créé (plusieurs réunions entre avril et octobre 2017) pour aboutir à la modification du Règlement du Fonds à entériner lors du CS du 3 octobre 2017. Ainsi l’Indice de Référence a été modifié pour rechercher plus de performance tout en maintenant le risque sous contrôle. Quelles sont ces modifications du Règlement Evolutis ?
- Notation minimale requise des obligations abaissée. Les obligations pourront correspondre à la notation médiane minimum « BBB » selon les Agences de Notations ;
- Augmentation de la part d’obligations émises par des entreprises ayant leur Siège Social en Europe, de 0 à 10% maximum ;
- Internationalisation : zone géographique prépondérante Europe à plus de 50% de l’univers total (avec couverture du risque de change à hauteur de 30% maximum) ; de 0 à 20% de l’actif maximum en obligations et/ou actions sur les marchés européens ou internationaux ;
- Internationalisation des obligations : de 5 à 15% maximum en obligations internationales avec couverture du risque de change ;
- Augmentation de la part des actions : de 10 à 40% maximum de l’actif en actions zone euro ou Europe (auparavant 30% maximum) ;
- Diminution de la part des obligations, de 55 à 85% maximum de l’actif (auparavant 70 à 90%) ;

et enfin en diversification des actifs du fonds:
- Organismes de titrisation dans la limite de 4% de l’actif, (dette privée d’entreprises),
- Fonds commun de placement régionaux, FCPR, à 1,5% maximum de l’actif (capital investissement dans des PME françaises non cotées),
- Produits immobiliers via des OPCI (Organismes de Placement Immobiliers) à hauteur de 2,5% maximum de l’actif (immobilier commercial et de bureaux en France et en Europe).

Il faut souligner qu’il s’agit là seulement de marges de manœuvres supplémentaires offertes au Gestionnaire du Fonds, libre à lui de les utiliser ou pas en fonction de son appréciation des marchés.

Alors espérons qu’Evolutis reprenne les couleurs de la performance largement positive comme en 2014 avec ce nouveau cadre du Règlement du fonds !

Contacts : Sophie Nachman, Jean-Jacques Marchi

Participation, Intéressement et Actionnariat

Imprimer