CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Etablissements
  • Divisions de l'UES
  • IMTW
  • Témoignage vécu (extraits) d'un salarié qui a du quitter un CE géré par la CFE-CGC

Témoignage vécu (extraits) d'un salarié qui a du quitter un CE géré par la CFE-CGC

«Je souhaite m’exprimer sur mon expérience personnelle, pour ceux qui n’ont jamais connu de CE géré par la CFE CGC. Car depuis que j’ai changé de périmètre social et donc de CE, je crève d’envie de le crier sur les toits.

Pendant plusieurs années, j’ai eu le plaisir de profiter du tableau magique et des bureaux du CE largement ouverts avec des vraies personnes «physiques» qui :
-         pouvaient répondre à mes questions immédiatement ou me délivrer directement mes prestations proposaient des prestations subventionnées à 100% : des chèques Culture, Vacances, ou Cadeaux (parce que se faire plaisir ce n’est pas que se cultiver). A répartir librement sur un montant d’enveloppe annuelle avantageuse, qui ne prenait en compte que ma situation à Orange ;
-          offraient pléthores d’activités commerciales qui «égayent les journées au bureau, et des cadeaux surprises en plus de l’enveloppe (bien supérieurs à une subvention exceptionnelle de «45»€ !).

Depuis que je dépends d’un CE non géré par la CFE-CGC c’est :

·         Le site CE/CCUES qui est une douleur (expérience client) ; on se demande si cela n’est pas fait exprès pour ne pas y aller, et donc ne pas consommer ses droits,
·         L’incompréhension du CE vs CCUES ; toutes ces organisations compliquées, et aucun contact humain…
·         Un bureau virtuel, qui ne répond jamais directement à des questions sur le fonctionnement (mail de type «je transmet aux élus» qui restent sans retour ...),
·         Des coûts supplémentaires : par exemple sur les envois postaux, qu’on aimerait mieux récupérer en «droits»,
·         Etre obligé de «financer» ses prestations CE … pour 100€ de chèque Culture, je dois débourser 60€ !
·         Une enveloppe bien inférieure (j’ai perdu plus de 150€ sur une enveloppe brute –sans compter les attributions complémentaires) et qui ne peut être utilisée sans autofinancement,
·         Une intrusion dans ma vie personnelle en me demandant mon QF à déclarer tous les ans : dois-je être pénalisée au sein même de mon entreprise parce que je suis mariée ? parce que mon conjoint gagne bien sa vie ? les impôts sont déjà là pour gérer cet aspect ...A quand le salaire dans une entreprise en fonction de ce que gagne le conjoint et pas en fonction de la contribution du salarié ?
·         1€ de plus par repas dans les restaurants d’entreprise ; sur une année, ça compte...
·         Pas de chèque Cadeau (je n’ai pas le droit de me faire plaisir autrement qu’en me cultivant),
·         Des activités locales dignes de l’«administration», et très chères en plus,
·         Pas ou si peu d’activités commerciales,
·         Des voyages «subventionnés» encore en fonction du quotient, ce qui fait que l’on peut largement trouver mieux ailleurs.

J’ai des collègues qui vont rejoindre le CE dont je dépends aujourd’hui et vont donc vivre la même expérience que moi, je les ai juste avertis qu’il leur reste leurs yeux pour pleurer sur les prestations du CE…».

 

Activités Sociales et Culturelles

Imprimer