• Accueil
  • Etablissements
  • Directions Orange
  • DO-Sud
  • Déclaration préalable DP CSE Sud Mars 2019

Déclaration préalable DP CSE Sud Mars 2019

Le dialogue social est facteur de performance, de compétitivité, de croissance et de bien-être au travail !

Vous investissez chaque année dans un marketing social important alors que vous refusez d’avoir un débat sincère.

Répondre aux enjeux du marché et de l’organisation du travail comporte des exigences, notamment celle de rester connecté aux réalités concrètes qui passe nécessairement par un dialogue plus direct avec les représentants des salariés. Sur cet aspect, nous nous étonnons de l’absence répétée de notre directeur lors des réunions DP qui sont pourtant de vraies occasions d’écoute et d’échange.  Cette déconnexion est préoccupante lorsqu’il s’agit de prendre en compte les besoins concrets des salariés sur leurs conditions de travail prémices à des incompréhensions et facteur de stress.

À l’avenir, nous vous saurions gré de tenir compte de nos fortes préoccupations sur l’amélioration du dialogue social qui commence bien en amont avec la participation des instances représentatives du personnel, par l’écoute et le véritable partage des réflexions stratégiques sur l’organisation du travail des salariés.

La CFE-CGC Orange lors de ses actions à la rencontre des salariés sur les plateaux du CSE Sud, constate une démotivation générale. Les projets en cours ne sont pas propices à apaiser le climat général, le doute et l’incertitude étant un excellent terreau pour faire prospérer un mauvais climat social.

Les salariés se plaignent d’une rémunération en constante baisse (SGB, PVV, PVC, PVM, Promotions…) tout comme leur motivation. Ces déclarations nous sont faites régulièrement et collégialement.

La CFE-CGC Orange en concertation avec les salariés du CSE Sud, demande que soit mis en place des procédures claires visant à protéger l’ensemble des acteurs. Les salariés ne doivent pas « faire les frais » des possibilités d’interprétation, du manque de clarté ou de l’obsolescence des applications et des informations (marges de manœuvre, promotions, etc.) mis à leur disposition. 

Les salariés sont en demande de protection sur ces sujets et souhaitent une uniformisation.

Les salariés se plaignent d’une différence entre les formations ou informations délivrées et ce qui est réellement appliqué « sur le terrain », de différences d’interprétation des managers : consignes métier, marges de manœuvre ou encore reconnaissance des compétences.

De façon récurrente, les salariés demandent un discours clair et harmonisé de la Direction et de la ligne managériale. Donnez-leur les moyens de réaliser les objectifs que vous fixez et faites en sorte qu’ils soient compatibles avec les particularités de leur métier.

Les salariés souhaitent le renforcement et/ou l’élargissement de leurs compétences par des formations appropriées afin de permettre à tous de gagner en savoir-faire.

Dans ces conditions, nous souhaitons que la Direction ne joue pas la montre pour tenter de faire croire que le dialogue social est vivant : il vous appartient de le revitaliser si vous souhaitez apporter un peu de satisfaction au plus grand nombre.

Revendications de la CFE-CGC Orange :

  • La tenue des instances DP, CHSCT, Multilatérales…. dès 9h30 et non pas en début d’après-midi.
  • Le respect de l’agenda fixé par la Direction.
  • La présence du Directeur et du DRH
  • La diffusion de la liste des intervenants de la Direction
  • Le respect du délai de prévenance et du délai de transmission des dossiers présentés et des comptes rendus.

Nous vous demandons une communication précise sur la vision à court et moyen terme toujours dans une volonté de co-construction et de transparence avec les salariés et les acteurs sociaux.

 Non les représentants du personnel ne sont pas que des contestataires qui refusent par principe tout projet de transformation.

 Oui les représentants du personnel sont conscients de la réalité de chacun des collaborateurs.

 Alors nous ne demandons pas que vous soyez toujours en phase avec nos idées ou nos propositions, mais nous vous demandons juste plus d’écoute saupoudrée de considération car nous ne pouvons plus entendre le « je prends note et nous revenons vers vous »…

La CFE-CGC Orange restera en concertation avec les salariés et continuera de porter leurs demandes.

Nous demandons à la Direction de faire une promesse pas seulement digitale mais aussi et surtout Humaine !

Pour la délégation CFE-CGC Orange : Laurence Ourtiès - Blandine Barthès - Mohamed Benyahia  - Antoine Roeser - Hélène Faus – Sandrine Frasca

d

 

 

Conditions de Travail et Santé Economie et Réglementation des Télécoms Emploi & Métiers Rémunération

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données