CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Etablissements
  • Directions Orange
  • DO-Sud-Est

EQUIPE DO SUD EST

  •         La Direction d’Orange Sud EST a décidé d’ouvrir d’une nouvelle boutique début mai 2014 sur le site des «TERRASSES du PORT» à Marseille. Elle se veut être une «vitrine» comme celle des Champs Élysées, en ouvrant 70h par semaine, 7/7 jours, de 10h à 20H.
  •         Un accord interprofessionnel signé le 2 novembre 2011 a créé un périmètre de «Zone d’Animation Culturelle et Touristique et Thermale» à Marseille suite au classement de la ville en capitale européenne de la culture. Il a pour objectif de soutenir l’activité par la relance de la fréquentation dans le centre ville de Marseille et entrainer le développement de l’emploi. Cet accord instaure l’ouverture des boutiques le dimanche.
  •         La direction de l’AD Sud Est propose un accord local sur le travail du dimanche aux Managers et Vendeurs qui seront «volontaires» pour travailler dans cette boutique, en leur imposant un quota minimum de dimanches travaillés sans donner de maximum sur l’année.
Cette boutique ouvrira tous les jours de l’année (sauf le 1er mai !) avec des «nocturnes» (non prévues dans l’accord) qui auront lieu dès le jour de l’ouverture !

 

Lire la suite ici : pdftract AD Terrasses V5.pdf

Imprimer

La direction et les organisations signataires de l’accord sur l’intervention assurent conjointement une campagne de communication bien orchestrée.

La direction orange du Sud Est rêvaient d’un dialogue social zen, de discussions dans une ambiance feutrée et sans heurt. Et bien c’est fait ! Seules la CFDT et FO pourront poursuivre les « négociations ».

La CFDT et FO, signataires de cet accord, s’attribuent les mérites des augmentations des promotions et des recrutements, mais qu’en est-il réellement ?

 

 

Lire le tract ici : pdfTract UI DOSE

 

 

Emploi & Métiers UI Unité d'Intervention

Imprimer

INDEMNITES CONGES PAYES: ENFIN !

Avec la paie de septembre 2013, les salariés des Agences Entreprises ont pu constater le paiement de l’ICP correspondant à la période allant de juin 2011 à mai 2012.

Ce montant doit correspondre à environ 10% de la PVV et de l’ICP reçues sur cette période. Nous vous invitons à le vérifier, et à faire un clic RH dans le cas où une différence importante apparaîtrait, en demandant que vous soit fourni le détail du calcul.

Rappelons également que c’est l’action de la CFE-CGC (action prud’homale fin 2012, intervention de l’inspection du travail en janvier 2013) qui a permis aux salariés d’obtenir ce dû.

Nous sommes conscients que ce n’est pas encore le cas partout: en particulier, il est nécessaire que les salariés des AD, SCOSE comparent l'ICP de cette année et celle de septembre 2012 car des différences notables ont pu être observées alors que la PVV des salariés concernés est restée stable.

Nous continuons donc d’agir, sans perdre de vue les indemnités compensatrices qu’il faudra réclamer pour les fonctionnaires soumis à la part variable.


 

Imprimer

Dans le cadre du service client Orange et sur le site de Toulon, la DOSE a ouvert une négociation le 4 septembre sur une expérimentation de télétravail sur le site de Toulon.

Deux autres séances vont se poursuivre les 11 et 18 septembre.

L’activité concernée est l’accueil client 1014 et 700 en front niveau 1.

A priori, les salariés intéressés par cette expérimentation sur le métier et sur le site de Toulon peuvent se faire connaitre en appelant directement les négociateurs :

Anne Mestre

Jean-François Clément

Hélène Germani

afin d’obtenir de plus amples renseignements.

Emploi & Métiers SCO

Imprimer

Selon un Arrêt de rejet de la Chambre sociale de la Cour de cassation rendu le 17/04/2013, les contraventions pour stationnement irrégulier et excès de vitesse commis par le salarié avec le véhicule professionnel mis à sa disposition, payées par l'employeur, ne sont pas récupérables auprès du salarié. En effet, en dehors du cas de la faute lourde, l'employeur n'est pas fondé à engager la responsabilité civile de son salarié. Dès lors, ce dernier ne peut voire son salaire diminué du montant des contraventions et amendes."

Attention toutefois en cas d'engagement d'une procédure de licenciement pour faute lourde.

Vous trouverez les détails ici : le texte jurisprudentiel

Imprimer