CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

L'Observatoire a constaté qu'une grande majorité de salariés du groupe France Télécom - Orange sont confrontés dans leur travail à des situations où ils sont obligés de prendre des décisions ou de se livrer à des pratiques allant à l'encontre de leurs valeurs professionnelles et personnelles.

Conscient de l'importance de ce vécu et de la nécessité de l'expliciter davantage pour permettre aux personnels et à leurs représentants de mieux se saisir collectivement des problèmes liés à l'organisation du travail, l'Observatoire lance une enquête auprès des personnels du groupe (anciens de France Télécom, mais aussi nouveaux ou relativement nouveaux entrants) qui voudraient s'exprimer sur ce conflit de valeur, témoigner de leur expérience personnelle ou de situations dont ils ont eu connaissance, ou encore formuler un point de vue critique sur ce constat, et qui accepteraient de nous accorder des entretiens.

L'enquête comprend plusieurs étapes dont une première phase exploratoire sous la forme d'une quinzaine d'entretiens conduits par des membres de l'Observatoire, et notamment Danièle Linhart et Noëlle Burgi, sociologues. Cette première phase commence dès maintenant.

Nous souhaitons que ceux qui veulent bien témoigner se manifestent.

L'Observatoire s'engage et garantit la totale confidentialité des témoignages recueillis.

Pour tout contact :

Pierre Gojat :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Noëlle Burgi :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Telechargez  la présentation de l’étude:

pdf presentation de l'enquête conflit des valeurs

Communiqué commun de l’intersyndicale du 4 novembre 2010
CFDT – CFE-CGC – CFTC – CGT – FSU – SOLIDAIRES - UNSA

Les organisations syndicales se félicitent du succès de la mobilisation des salariés du privé, du public et des jeunes le 28 octobre dernier alors que nous étions en pleine période de vacances scolaires et après le vote définitif de la loi sur les retraites au parlement.

La détermination des salariés qui ne faiblit pas depuis des mois, appuyée par l’opinion publique, démontre qu’il y a de nombreuses inquiétudes sociales, un refus de cette réforme des retraites et un profond mécontentement face à un gouvernement qui a choisi le passage en force.

Les organisations syndicales réaffirment leur détermination face à une réforme gouvernementale qui demeure injuste, inefficace, inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels. Elles confirment leur appel à une mobilisation massive samedi 6 novembre 2010 partout en France. Le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation actuelle. Il doit entendre qu’un véritable débat sur le devenir des retraites reste indispensable.

Les organisations syndicales, comme les salariés, sont attachées au travail intersyndical qui perdure depuis deux ans et aux actions unitaires. Elles décident de poursuivre le travail commun sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat et les conditions de travail en actualisant leur déclaration commune du 29 janvier 2009.

En écho aux préoccupations des salariés, les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un nouveau rendez-vous national de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre dont les modalités et le contenu seront déterminés lors de la réunion du 8 novembre prochain.

Le sénateur Maurey a remis un rapport sur le déploiement du très haut débit au Premier Ministre le 26 Octobre 2010.

Ses approximations, sa mise en cause des autorités de régulation du marché, et ses propositions de taxes multiples ne constituent en rien une réponse crédible au besoin de financement des nouveaux réseaux.

Qui le sénateur Maurey prétend-il servir ? Les Français ou Vivendi ?  

Telechargez le communiqué de presse CFE-CGC/UNSA du 4 noveambre 2011:

pdf Communique de presse : Rapport Maurey sur la fibre 4 novembre 2010

Plus d'articles...