CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Stéphane Richard a présenté au CCUES son projet "Conquetes 2015", accompagné de Elie Girard, Deplhine Ernotte, Bruno Mettling.

Les grandes lignes de ce projet, construit en interne sans l'aide de consultants, concernent 4 axes stratégiques  :

- les hommes et les femmes d'Orange comme coeur du développement de l'Entreprise

- les réseaux, avec la montée en débit et la transformation de nos infrastructures

- le client, avec une offre simplifiée et plus fiable

- le développement international, notamment Afrique et Moyen Orient.

S'agissant du plan d'action "les salariés au coeur de l'entreprise", des avancées sont constatées pour sortir de l'ornière dans laquelle la politique Next avait mis le groupe, notamment en donnant du sens au travail de chacun, en renforçant l'autonomie managériale et en faisant évoluer les modes de management.

L'accord sur lorganisation du travail, qui sera présenté à la signature des OS début septembre est à cet égard significatif puisque, s'il est appliqué avec loyauté, il fera évoluer de façon considérable l'organisation interne de l'Entreprise.

Les salariés qui peuvent bénéficier du service actif et qui ont ouvert des droits avant le 30 juin 2011 garderont ces droits acquis sans allongement de trimestres.

Cependant le montant de la cotisation risque d’évoluer selon la date de départ

  1. Un salarié service actif né en mai 1956 ouvre ses droits à 55 ans en mai 2011- Il a 2 possibilités

   - Départ à la retraite avant le 30 juin 2011 les conditions sont conservées comme aujourd’hui.

   - Départ après le 1er juillet 2011 le taux de cotisation commencera à évoluer « le taux de cotisation acquitté par les fonctionnaires pour leur retraite (7,85 % aujourd’hui) sera aligné en dix ans sur celui qui s’applique aux salariés du secteur privé (10,55 %) d’ici 2020. La hausse sera linéaire, de 0,27 point par an, à compter de l’année 2011, le taux de cotisation atteindra alors 8,12%, puis 8,39% en 2012, 9,47% en 2016 et enfin 10,55% en 2020. L’assiette de cotisation basée sur le traitement indiciaire, reste inchangée. - Cet alignement représentera pour les agents, en moyenne et selon le ministère, une hausse de cotisation de 6 euros par mois.»

 

  Frustré  Baisse du pouvoir d’achat assuré - Gain attendu 3 milliards d’euros par an en 2020.

 

  1.  Un salarié service actif né en août 1956 est impacté par la nouvelle réforme qui prend effet au 1er juillet 2011.

     - Augmentation progressive de l’âge d'ouverture des droits de 55 à 57 ans de l'ordre de 4 mois par an 4 mois 2011, 8 mois en 2012, 1 an 2013 etc.. Jusqu’en 2020 ainsi qu’une augmentation du nombre d’années nécessaires pour ouvrir les droits, passera de 15 ans à 17 ans.

Il y avait pour les régimes spéciaux un accord qui avait été signé en 2008 et la nouvelle réforme entre en vigueur en 2017, malheureusement les services actifs n'entrent pas dans ce dispositif régimes spéciaux.

Denise ARSIVAUD 0681644613

Un guide pour accompagner les entreprises dans la mise en place d'accord Handicap.   

Et oui le Medef a osé, l'a fait et l'a dit:  "Les accords en faveur de l’emploi des personnes handicapées sont un levier pour l'Emploi".
  Même si cela reste de la "com", 40 filiales de FTSA n'ont pas d'accord Handicap , et  20% de cette population est au chômage en France, ce document de 101 pages contient un glossaire, des stats, des définitions de sigles, une annexe de 40 pages, les liens d'associations, la Loi du 11/02/2005 et beaucoup d'autres informations pour accompagner les entreprises dans la mise en place d'un accord Handicap. 
 

L’objectif de ce guide est :

- d’accompagner les entreprises qui souhaitent négocier un accord, en leur apportant quelques réflexions issues de l’expérience d’autres entreprises ;

- leur donner des pistes sur les éléments pris en compte par l’administration pour agréer l’accord ;

- les inciter à être attentives à un certain nombre de points.

                                                                
Joël Despoulain pour la CIT Handicap

Plus d'articles...