CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

Orange Europe CE FS&F du 23 février 2017

Point sur la stratégie Europe

Ambition Europe 2016 : Devenir convergent sous la marque Orange sur la totalité de notre périmètre européen.

Des réalisations importantes

Belgique :

  • lancement des offres convergentes
  • rebranding en Orange Belgique
  • lancement de LOVE (février 2017)

Luxembourg

  • nouveau portefeuille mobile

Pologne

  • plan fibre
  • 300.000+ clients d’Orange Finanse
  • lancement de LOVE (février 2017)

Slovaquie

  • plan fibre

Moldavie   

  • acquisition du premier câblo-opérateur moldave Sun Communications

Roumanie  

  • lancement des offres convergentes
  • lancement d’Orange Money

Espagne

  • intégration de Jazztel terminée
  • plan fibre
  • lancement de LOVE- équivalent OPEN - (décembre 2016)

Convergence sur tout le périmètre européen :
Efforts reconnus par les clients : leader du continent en convergence, fibre et 4G en nombre de clients…
… et par l’industrie : le prix World Communications Award 2016 en novembre à Londres, « Digital Service Provider of the Year ».
Ambition Europe 2017 :
Capitaliser sur notre position leader en convergence, fibre et 4G pour fournir à nos clients l’expérience incomparable au cœur de la stratégie Essentiels 2020
1 : transformation digitale
2 : accélération de la convergence
3 : renforcement de B2B
4 : collaboration internationale

L’analyse de la CFE-CGC

Une présentation qui manque singulièrement de chiffres… Mais les résultats venant de tomber, en voilà quelques-uns, issus du communiqué de presse de la Direction.

Dans la zone Europe, la croissance du chiffre d'affaires s'accélère, s'établissant à +4,5% au 4ème trimestre après +2,8% au 3ème trimestre et +1,9% au 2ème trimestre :

  • en Espagne, la progression du chiffre d’affaires reste forte (+7,9% au 4ème trimestre après +7,8% au 3ème trimestre) tirée à la fois par les services mobiles et les services fixes (fibre et contenus TV) ;
  • en Pologne, le chiffre d'affaires enregistre une hausse de +1,9% au 4ème trimestre (après une baisse de -3,9% au 3ème trimestre) liée aux très fortes ventes d'équipements mobiles ;
  • Belgique & Luxembourg : les services mobiles sont en hausse de +2,0% au 4ème trimestre après -0,1% au 3ème trimestre. Les services fixes progressent de +3,1% avec les premiers effets de la commercialisation des offres convergentes ;
  • les Pays d’Europe centrale sont en hausse de +2,6% au 4ème trimestre après +0,8% au 3ème trimestre : la croissance de la Roumanie (+3,8%) et le rebond de la Moldavie (+6,3%) sont partiellement compensés par le recul de la Slovaquie (-0,9%).

L'EBITDA ajusté de la zone Europe est en augmentation de +4,2% en 2016 à base comparable et le taux de marge d'EBITDA ajusté s'établit à 27,9% (+0,5 point par rapport à 2015). La hausse du chiffre d'affaires et la diminution des charges de personnel sont pour partie compensées par l'augmentation des achats externes, notamment des coûts de contenus, des coûts commerciaux, et des coûts d'interconnexion et de connectivité.

Les CAPEX de la zone Europe s'élèvent à 1,960 milliard d'euros en 2016, avec un taux d'investissement rapporté au chiffre d'affaires de 18,6%, en légère diminution par rapport à l'année précédente. Les services mobiles 4G et 4G+ poursuivent leur déploiement et les investissements dans la fibre restent très soutenus, principalement en Espagne et en Pologne.

Fonctions Support et Finances

Imprimer

Dans le cadre du Comité de Groupe Européen d'Orange des 8, 9 et 10 novembre 2016 à Tours, la Direction du Groupe a inscrit un point à l'ordre du jour relatif au bilan du projet SAVANNA mis en œuvre dans le cadre de la fusion d’Orange Espagne et de la société Jazztel, dossier présenté par Stefan Büschi, en charge des ressources humaines sur le périmètre européen d'Orange.

La Direction rappelle dans un premier temps aux élus la chronologie du projet d’acquisition de la société Jazztel depuis 2014 et plus précisément celle du plan social dont est présenté le bilan.

426 salariés ont volontairement adhéré au plan de départ, ce qui représente 70 personnes de moins que le nombre initialement prévu.

Ce plan est le résultat des négociations avec les syndicats locaux, et donc du dialogue social, la question du volontariat ayant été cruciale pour débloquer les négociations.

Un petit nombre de départs ont été réalisés par des préretraites (20). Les autres salariés ayant quitté l’entreprise sont pour 25 % des anciens salariés de Jazztel, et pour 20% du total des managers, les agences Right Management et Ars ayant été retenues pour les services de reclassement des salariés sur une durée du programme de 9 mois (12 pour les salariés de plus de 45 ans)

En contrepartie, l’entreprise s’était engagée à procéder à des recrutements (300 sur les sites d’Oviedo et de Guadalajara en Espagne). A ce jour les recrutements prévus ont été réalisés.

Les élus se félicitent du caractère volontaire des départs, mais regrettent la destruction de plus de 400 emplois dans le contexte économique difficile du pays, et le départ de  nombre de salariés compétents et expérimentés.

Les élus  rappellent que la stabilité de l’emploi est essentielle et sollicitent un suivi jusqu’à la fin totale du processus engagé, qui fut source de stress et d'inquiétudes pour les salariés.

Economie et Réglementation des Télécoms Emploi & Métiers Europe et International Comité Groupe Europe Comité Groupe Monde

Imprimer

Dans le cadre du Comité de Groupe Européen d'Orange des 8, 9 et 10 novembre 2016 à Tours, la Direction du Groupe a inscrit un point à l'ordre du jour relatif au rôle et aux enjeux du Marketing Groupe en Europe, présentation assurée par Jean-Marie Culpin, Directeur Marketing et Connaissance Clients d'Orange.

Dans un premier temps, la Direction présente aux membres du Comité de Groupe Européen la structure du Marketing Groupe, avec un focus particulier sur ses différentes composantes et missions, avec notamment:

  • le "Market Research", dont le rôle consiste à soutenir les équipes Groupe et Pays, à nourrir les initiatives marketing grâce à la connaissance des consommateurs, ainsi qu'à suivre l'état de santé de la marque et l'expérience client
  • le "Consumer Marketing", visant à stimuler et soutenir les pays dans leur marketing-mix afin d'améliorer la performance globale du B2C (mobile, fixe, convergence)
  • le "Roaming Groupe", garant de l'optimisation du compte de résultat Roaming du Groupe Orange (chiffre d'affaire et marge)
  • la "Convergence Support", apportant un soutien aux pays dans la mise en oeuvre de la convergence et pour le déploiement de l'approche "Foyer"
  • le "Digital Marketing & customer engagement", en assistance aux pays afin d'améliorer l'engagement et la fidélité des clients grâce au numérique et aux données
  • le "Consumer Business Performance", en charge du suivi et de l'analyse de la performance commerciale afin d'optimiser la valeur sur le segment B2C (mobile, fixe, convergence)
  • le "Capability Marketing Development", dont le rôle consite d'une part à optimiser les compétences des marketeurs aux besoins opérationnels, permettant de mieux servir les clients et la stratégie de l'entreprise, et d'autre part à valoriser la filière marketing en valorisant les marketeurs.

La priorité reste à l'offre de convergence en Europe, ce qui correspond à l'attente des clients, l'Espagne étant probablement le pays le plus avancé en la matière. Par ailleurs, l'offre de convergence fidélise les clients et réduit le churn, tout en favorisant le "cross-selling". Le client n'est plus qu'un individu, il faut le considérer maintenant en tant que famille, foyer, servis par l'offre Open.

Europe et International Comité Groupe Europe Comité Groupe Monde

Imprimer

Une présentation dynamique qui fait suite à une demande spécifique du CGE. Anne-Sophie Lotgering Senior, VP région Europe et Russie/CEI, fait la présentation pour l’Europe. Elle nous explique que malgré la perte de gros contrats en 2014… tout va bien, ou pour reprendre une phrase répétée par nos politiques du moment : ça va mieux !

        Ceci s’explique pour deux motifs essentiellement:

        D’une part, bien que ayant perdu deux gros contrats en 2014, OBS continu et continuera à toucher de l’argent sur ces contrats jusqu’à 2017, date à laquelle ils prendront effectivement fin (la durée des contrats est de 5 ans).

D’autre part, la mise en place d’une politique de chasseurs d’affaires agressive qui semble payer, puisqu’en terme de marge brute, OBS est en hausse; il en va de même pour le chiffre d’affaires contributif Groupe, et le "Customer Satisfaction" (loyauté client) est également en hausse sur le 1er trimestre.

Conditions de Travail et Santé CCUES CNHSCT Comité Groupe Europe SCE Orange Business Services

Imprimer

Suite et presque fin de l’épisode achat/fusion d’Orange Espagne avec Jazztel. La présentation dans le cadre du Comité de Groupe Européen du 1er juin 2016 à Athènes (Grèce) commence par un rappel des procédures mises en place le 26 janvier 2016, date à laquelle les représentants du personnel ont été « invités » à s’asseoir à la table des négociations. Le 8 février 2016 est considérée comme la date officielle de la fusion Jazztel/Orange Espagne, les négociations avec les représentants du personnel (locaux) ont pris fin le 10 mars 2016.

Economie et Réglementation des Télécoms Emploi & Métiers CCUES Comité Groupe Europe

Imprimer