CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

mobile avec un pouce levé

Pour répondre aux besoins et attentes de nombreux personnels du Groupe Orange, la CFE-CGC a écrit à la Direction des Ressources Humaines Groupe pour demander que des forfaits plus généreux (data et communications en Europe) soient rapidement proposés à tous les personnels du Groupe équipés de l'offre "Tous en 4G".

Compte-tenu du bien fondé de ces demandes, nous attendons une réponse positive dans les prochaines semaines.

Télécharger le courrier en pdf : pdf2017_02_14_-_j-barre_-_augmentation_data_-_vdef.pdf

Numérique

Pour la première fois dans l’histoire d’Orange, les personnels et anciens personnels ont pu voter pour leurs représentants au Conseil de Surveillance du fonds de l’actionnariat salarié Cap’Orange qui rassemble toutes les actions du personnel détenues dans le Plan Épargne Groupe.

Les personnels actionnaires d’Orange détiennent dans ce fonds 4,97% du capital et pèsent environ 11% des suffrages exprimés en Assemblée Générale des Actionnaires d’Orange.

Merci-300x166.jpg

La CFE-CGC Orange remercie tous les électeurs qui lui ont fait confiance

Avec 34% des voix, la CFE-CGC Orange confirme sa place de première organisation syndicale au sein du Groupe Orange auprès des personnels actionnaires.

C’est une reconnaissance de l’implication de la CFE-CGC Orange sur le sujet de l’actionnariat salarié, depuis l’origine des fonds, qui a notamment permis… que cette élection ait lieu. La CFE-CGC Orange & l’ADEAS se battent en effet depuis 2011 pour obtenir l’application des règles de gouvernance des fonds définies par la directive européenne du 11 juillet 2007 sur le droit des actionnaires (2007/36/CE) et les recommandations de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Forte de cette légitimité confirmée, la CFE-CGC continuera de défendre :

-          le développement de l’actionnariat salariés au sein du Groupe Orange, pour atteindre au moins 10% du capital de l’entreprise, afin de pouvoir peser sur le destin d’Orange, par exemple en cas de fusion-acquisition, désengagement de l’État, ou changement de PDG ;

-          l’implication des personnels actionnaires dans la défense d’une stratégie qui privilégie l’investissement, l’emploi et la pérennité de l’entreprise, contre les stratégies financières de court terme.


Télécharger le communiqué en PDF : pdfcdp-cfe-cgc-orange_elections_cap_orange_resultats_15mars2017.pdf

Participation, Intéressement et Actionnariat

CFE CGC 19 450

L’insatisfaction des personnels d’Orange en matière de reconnaissance des compétences et de promotion ressort de tous les baromètres et enquêtes sur les conditions de travail… même ceux pilotés par la Direction.

Dès 2011, CFE-CGC Orange proposait la mise en place d’une « grille intelligente » comportant plusieurs niveaux au sein des bandes CCNT (Convention Collective Nationale des Télécommunications), afin d’élargir les possibilités de promotion pour tous, et une équité de traitement entre fonctionnaires et salariés. Jusqu’à présent, la Direction refusait de nous entendre. Mais face à une baisse des effectifs plus rapide que prévue par la Direction, aux difficultés à recruter sur certains métiers, et au recours de plus en plus massif à la sous-traitance, la mise en place d’une nouvelle politique de reconnaissance des compétences et des qualifications est devenue nécessaire pour répondre aux enjeux de notre entreprise.

Ce nouvel accord "Reconnaissance des compétences et des qualifications" ouvre des perspectives d’évolution aux personnels prêts à s’engager dans les métiers et missions répondant aux besoins actuels et futurs de l’entreprise, au sein d’un nouveau référentiel des compétences, à construire par les filières métiers, et à relayer par les managers et les équipes RH.

Les effets n’en seront pas immédiats, mais les personnels peuvent d’ores et déjà prendre date afin de s’inscrire dès que possible dans ce nouveau dispositif.

 

Télécharger le tract en pdf : tract_reconnaissance_des_compétences_15mars2017.pdf

Rémunération Tracts

Plus d'articles...