CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

bac plus 4

L’ « Accord Groupe France Intergénérationnel 2019-2021 » s’applique à l’ensemble des sociétés du Groupe en France (maison mère et filiales détenues à + de 50%). Il aurait dû être un grand rendez-vous autour d’un triple objectif d’amélioration de l’accès des jeunes à un emploi en CDI, de maintien de l’emploi des seniors, et de consolidation de la transmission des savoirs et des compétences. Au final c’est un accord low cost, globalement moins disant que le précédent : il n’offre pas de réelle perspective aux jeunes, pousse les seniors vers la sortie tout en leur proposant moins de formules de TPS, et néglige l’importance de la passation de témoin entre générations. Après avoir essuyé une fin de non-recevoir à la grande majorité de ses propositions concrètes, la CFE-CGC Orange, dont la délégation était la seule à inclure un jeune de moins de 25 ans, n’a donc pas signé cet accord, plus orienté vers la réduction de la masse salariale que vers la préparation de l’avenir.

Seniors, Fin de carrières, Retraites Juniors, Apprentis, Stagiaires Tracts

Stéphane ROZES, politologue et essayiste de renom, enseignant à Sciences Po Paris et HEC analyse pour nous le mouvement des Gilets Jaunes.
Ce mouvement, soutenu malgré les violences et la durée du mouvement par la majorité des Français serait la manifestation d’une interpellation vis-à-vis du Président Macron en rupture dans l’exercice du Pouvoir par rapport au projet visionnaire qu’il proposait lors de la campagne présidentielle.
« C’est une jacquerie, une demande de retour à l’Autorité Politique, la forme française plus civilisée que ce qui se passe dans d’autres pays européens dans la recherche de l’Autorité »

La 3e édition des "Grands Débats de la CFE-CGC Orange" a eu pour thème "Quelle politique étrangère pour la France ? " avec Hubert Védrine, ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002, le 23 janvier 2019 au Siège du Conseil Economique, Social et Environnemental. Etaient présents Carole Couvert, Vice-présidente du CESE, Jean-Pierre Chevènement, Jean-Luc Benhamias et Sébastien Crozier. Un débat permettant également d’évoquer le numérique et son influence sur les politiques étrangères des pays.

Numérique

Plus d'articles...

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message