CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

tetierelea t2 2019

Le point complet sur l'AG des actionnaires d'Orange 2019, et votre épargne salariale.

Télécharger la lettre en pdf : lea_2-2019_vdef2.pdf

Au sommaire :

A lire sur le blog de l'ADEAS :

A voir sur la page Facebook de l'ADEAS :

Lettre de l'épargne et de l'actionnariat

Cadre au coeur 2 réduite

Le vieillissement de la population génère un accroissement significatif du nombre de proches aidants. Près de 11 millions de personnes accompagnent un proche malade ou dépendant. La moitié d’entre elles exerçant une activité professionnelle en parallèle, elles se trouvent trop fréquemment obligées de choisir entre leur rôle d’aidant et leur profession… Avec tout ce que cela entraîne en termes d’absentéisme, perte de rémunération, frein du parcours professionnel, hypothèque sur la future retraite…

Des dispositifs existent pour aider ces proches aidants, qui méconnaissent souvent les moyens à leur disposition : le don de jours de repos, et la plate-forme « mes proches et moi ».

Au-delà de ces dispositions conventionnelles, la mise en œuvre d’une stratégie nationale assortie d’un cadre législatif actualisé et rénové permettra une meilleure équité et une meilleure reconnaissance des proches aidants en milieu professionnel. La santé des aidants est un enjeu de santé publique.

Télécharger le tract en pdf ou lire la suite en suivant la flèche : pdftract_proche-aidant_vdef.pdf

Tracts

orange cfe cgc exe ne le repetez pas 500

Si les salaires font l’objet d’une négociation annuelle obligatoire (NAO) imposée par la loi, la signature d’un accord est facultative, la Direction conservant toujours la possibilité d’émettre une décision unilatérale, comme elle l’a fait en 2018, toutes les organisations syndicales ayant refusé leur signature. Notons également qu’en fin d’année, la Direction a annoncé le versement d’une « prime Macron » sans concertation avec les organisations syndicales.

Le pouvoir d’achat est une question centrale dans notre pays. Après une série de baisses de la rétribution variable (Part Variable Managériale, intéressement - hors intéressement supplémentaire -, perte de 1/6 sur l’opération d’attributions gratuites d’actions…), notre demande de rééquilibrage en faveur du salaire fixe avec des augmentations minimum garanties a finalement été entendue : 3% de la masse salariale, au lieu de 2,5% l’an dernier. Toutefois, la vigilance s’impose : une enveloppe globale de 3%, ce n’est pas 3% d’augmentation pour tous. Le refus de négocier les modalités de répartition des budgets d’augmentation entre les différents établissements peut déboucher sur des injustices : c’est pourquoi la CFE-CGC n’a signé l’accord qu’en l’accompagnant de sérieuses réserves.  

Télécharger le tract en pdf ou lire la suite en suivant la flèche : pdftract_nao_salaires_2019_orange_sa_mai2019_vdef.pdf

Tracts

Plus d'articles...