Suppressions d'emplois à France Télécom - Le Trégor

Manifestations en cascade

La direction de France Télécom a prévu la suppression de 80 postes à Lannion. Pour répondre à cette annonce, les syndicats appellent à manifester ce jeudi à 11H30 sur le rond-point du CNET. Deux autres journées d'actions suivront.

....Vendredi, les syndicats ont rencontrés C. Erhel, la députée de la circonscription, et lundi, C. Marquet, le maire de Lannion. Tous deux, ont promis de faire ce qui est en leur pouvoir pour éviter ces 80 suppressions de postes.

Pour faire entendre leurs voix, les syndicats CFDT, CFE-CGC, CGT, et Sud, appellent tous les salariés à manifester ce jeudi à 11H30 sur le rond-point devant le CNET. " Nous attendons 800 personnes sur les 1200 que compte le site" expliquait Gaëlle Urvoas, délégué CGT. De plus, l'intersyndicale à se rendre à Morlaix le samedi 12 avril à 10 H pour manifester au côté des autres sites de Bretagne. Et le 24 avrilalors que se tiendra le conseil d'entreprise à Paris, une action sera organisée sur tous les sites. le message est clair : "la lutte ne fait que commencer."

Les syndicats soulignent par ailleurs qu'ils attendent le prochain CE pour présenter des contre-propositions à celles de la direction. " La délocalisation en Pologne des terminaux de réseaux pour internet, n'a ni queue nitête" lachait Gaëlle Urvoas.

....dernière interrogation des syndicats : " quelles seront les conséquences sur les sous-traitants?"

" La mobilité en réponse aux demandes des consommateurs"

François Leclerc est responsable de relations avec la presse, à la direction régionale de France Télécom. Il porte un regard différent sur les annonces faites en comité d'entreprise; "Nous ne pouvons plus sruter les emplois en fonction des sites. France Télécom s'emploie aujourd'hui à répondre aux besoins des consommateurs. C'est une démarche globale qui impose au groupe de s'adapter à la demande. Du coup, la mobilité est essentielle pour répondre à l'exigence d'adaptation des marchés" explique-t'il.

Au plan national des axes de recherche ont été décidés. Des arbitrages ont été pris qui vont entraîne une évolution des effectifs. Nous raisonnons en fonction des labos pas des sites.. Ce qui est annoncé, ce sont 269 postes en moins dans l'innovation. C'est le nombre de départs naturels en 2007 en recherche et en développement. De toute façon il ne s'agit pas d'un plan social. Nous allons proposer des départs en retraite ou en préretraite, une mobilité vers d'autres laboratoires ou services du groupe, la possibilité d'intégrer d'autres domaines de la fonction publique puisque 80% des salariés de France Télécom sont toujours fonctionnaires. Il y aura comme c'est le cas depuis plusieurs années. ..."

extrait - Le Trégor le 10 avril 2008

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur