CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Presse
  • Revue de Presse

Revue de presse janvier 2018

banniere dans les medias janvier2018

La revue de presse de janvier est à votre disposition.

Au sommaire : Orange opérateur stratégique, management & conditions de travail, élections professionnelles

Pour la consulter : revue de presse janvier 2018

Pour vous abonner gratuitement : s'abonner

Vous pouvez lire les articles au fil de leur publication en rubrique Revue de presse, mais aussi en nous suivant sur Facebook, Twitter, et LinkedIn, où vous pouvez les commenter et les partager avec vos amis.

Bonne lecture !

Imprimer

Explications - Gestion Sociale

Chez Orange, le torchon brûle entre la CFE-CGC et la CFDT, après les élections professionnelles qui viennent de se dérouler dans le groupe. Le dernier syndicat engage 25 procédures judiciaires contre des élues de l’organisation rivale. Motif : absence de mixité et surreprésentation des candidatures féminines.

Avant la joute devant les tribunaux (ou pour l’éviter), le président de la CFE-CGC Orange Sébastien Crozier et la vice-présidente, Hélène Marcy, écrivent à Laurent Berger him self. Ils demandent au secrétaire général de la CFDT de siffler la fin de la récréation.

Extrait de Gestion Sociale - Lettre du 14 décembre 2017

Imprimer

xvma2a372b2 f6dc 11e7 8019 2c6b598f24bb

ENQUÊTE - Élection après élection, la centrale de Montreuil perd des parts de marché dans ses places fortes historiques. Le scrutin de décembre dans la fonction publique s'annonce crucial pour Philippe Martinez, son secrétaire général.

Les mauvais signaux s'accumulent pour la CGT, qui a déjà perdu en 2017 sa place de premier syndicat dans le privé au profit de la CFDT. [...] Surtout, le syndicat recule dans ses bastions historiques. [...] chez Orange, lors des élections professionnelles de novembre 2017 pour les instances de représentation du personnel, la centrale de Philippe Martinez a perdu 2,37 point, pour finir 3ème, derrrière la CFDT et la CFE-CGC. Et ce alors qu'elle trustait la 1ère place en 2011 et la 2ème trois ans plus tard. "En 2005, les contestataires, CGT et SUD, captaient presque 60% des voix dans ce qui était France Télécom. Aujourd'hui, ils pèsent quasiment deux fois moins", souligne Bernard Vivier, le directeur de l'Institut supérieur du travail (IST).

[...]

Dans le fond, la centrale de Montreuil n'a jamais su convaincre l'encadrement, peu adepte de la "lutte des classes"[...] "Convaincre les cadres de se présenter sous l'étiquette CGT n'est pas simple, à cause de la répression syndicale, rapporte Cédric Carvalho, délégué syndical central chez Orange. Mais dans les boutiques à Paris, où nous avons eu des listes pour la deuxième fois, nous avons fait 24% des voix dans l'encadrement."

"Plus le temps passe, plus la perte d'influence est irréversible" selon Stéphane Sirot, spécialiste du syndicalisme

[...]

C'est la CFE-CGC [...] qui profite de l'érosion de la CGT chez Orange, EDF, Engie. La CFDT y stagne. Les nouveaux salariés de ces entreprises ont moins de références idéologiques et comprennent moins les clivages entre syndicats. [...] Or la CFE-CGC [est] sur une ligne originale, ni contestataire, ni accommodante. Cela séduit. D'autant que cette organisation part des problèmes concrêts, comme le droit à la déconnexion, le burn-out... [...] Le syndicalisme séduit lorsqu'il articule des revendications concrètes avec une ligne générale.

Extrait de Le Figaro (article principal et analyse de Stéphane Sirot) - 11/01/2018

Imprimer

xvmcd79d272 de83 11e7 8d29 b69e8584ef79

Des élues CFE-CGC ont été assignées en justice parce que, selon la CFDT, elles ne respectent pas la parité.

L'histoire pourrait prêter à rire si elle n'était pas triste. «Plusieurs dizaines d'élues CFE-CGC, déléguées du personnel ou élues dans les comités d'établissement, viennent de recevoir des assignations en justice émanant de la CFDT», affirme la CFE-CGC dans un communiqué. Cette dernière estime que ses élues, pas moins de quarante-cinq, sont attaquées parce qu'elles sont des femmes! Et que les femmes sont en (léger) surnombre par rapport aux hommes sur ses listes.

[...]

Extrait de Le Figaro - Elsa Bembaron - 11/12/2017

Imprimer

A Orange, beaucoup spéculent sur une cession partielle des 20% détenus par la puissance publique, éventuellement par l'intermédiaire de la BPI.

[...]

En septembre, la CFE-CGC d'Orange et l'Association pour la défense de l'épargne et de l'actionnariat des salariés (Adeas) ont écrit au Premier Ministre pour lui faire part de leur préoccupation : « Orange est un acteur clé de la souveraineté numérique de la France. Orange est également présent dans la cybersécurité, avec Orange Cyberdéfense. Elle pose des câbles sous-marins, avec Orange Marine, et investit massivement en Afrique. »

[...]

Alors, qui remplacerait l'Etat au capital ?

[...]

Source : Marianne décembre 2017

Retrouvez l'article complet dans ePresse : jusqu'au 4 avril 2018, l'abonnement ePresse est inclus gratuitement dans votre offre Orange.

Imprimer