CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Etablissements
  • Divisions de l'UES
  • SCE (Orange Business Service)

his 19 mars web small

Le 19 mars dernier, nous avons accueilli près de 70 salariés sur Orange Stadium pour échanger pendant une heure et demie avec Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC Orange, autour d'un café gourmand.

La liste des sujets abordés:

-       La restauration (gestion des Activités Sociales et Culturelles, subventions, différences de qualité entre les différents sites d’Orange et moyens d'action…)

-       Compliance plus  (Positions de l’Arcep, et de l’Autorité de la concurrence ….)

-       Les sujets Delivery et Come

-       L’avancée des négociations pour la fusion juridique d’Equant France (retour sur l'historique, et perspectives…)

-       OBS SA au 1er Janvier 2019 (les avantages du regroupement des filiales, et les conséquences)

-       L’actionnariat salarié (actions gratuites, intérêts pour les salariés)

La prochaine réunion d'information (Heure d'Information Syndicale) est prévue le 30 Mai à l’auditorium de Stadium.

Venez nombreux, tous les sujets (et surtout ceux qui fâchent!) sont abordés.

D'autres réunions sont organisées partout en France, prenez contact avec votre relais local pour plus d'informations, ou RV sur le calendrier SCE dans Alfresco.

Imprimer

Annoncée le 15 janvier dernier par Thierry Bonhomme, l’intégration d’Equant France dans Orange S.A. a été présentée le 26 janvier 2018 au CE de SCE et au CE d’Equant. La CFE-CGC décrypte les premiers impacts et conséquences de la simplification juridique, qui permettra de sécuriser les emplois au sein de la maison mère, une demande historique de la CFE CGC Orange.

Après des années d'errance stratégique, la Direction prend enfin conscience de la complexité de son organisation et de son inadaptation au développement de nouvelles activités. Après une phase d’audit en 2017, le projet de simplification d’Orange Business Services développe ses premières actions. Il était urgent de trouver les moyens de favoriser la croissance et l’évolution d’Orange Business Services dans un marché concurrentiel, dont les technologies font l’objet de mutations constantes. Alors que nous vendons la transformation digitale à nos clients, la poursuite de celle d’Orange sur le marché Entreprises n’est plus une option. A titre d’illustration, la direction indique que 52% des entreprises du top 500 ont disparu depuis l’an 2000, ou fait faillite.

Qui est concerné ?

Tous les salariés d’Equant France sont concernés par cette fusion, soit un peu moins de 1500 personnes, dans toute la France. Tous les postes sont conservés, mais il y aura cependant quelques doublons au niveau des Fonctions Support - fonctions RH, achats ou juridiques. Une restructuration est donc à envisager sur ces activités

equant fusion sce

 

Comment vont se passer les opérations ?

L’opération juridique est une fusion simplifiée : Orange SA se substitue à Equant France SA au 30 juin 2018.
La date d’effet comptable et fiscale sera rétroactive au 1er janvier 2018.

Que se passera t-il pour les contrats ?

A la date de mise en œuvre, tous les contrats seront transférés automatiquement vers Orange S.A. (CCD, CDI, alternants, contrats de professionnalisation et contrats de travail suspendus).
La réintégration des fonctionnaires détachés est aussi prévue.

Il n’y a pas d’incidence sur l’organisation du travail, des équipes, du lieu de travail, et pas de modifications de la portée managériale.

Cependant, les accords d’entreprise en vigueur tombent automatiquement. Les négociations pour un accord d’adaptation anticipé commencent dès février, pour étudier les conditions d’intégration. La direction souligne toutefois qu’il n’y aura pas d’alignement de tout OBS sur les mieux disant : tous OBS, mais pas tous égaux !

Imprimer