CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Comités Groupe
  • Comité Groupe France

Le bilan emploi et PEC 2017

Nous perdons petit à petit des compétences clés sous le double effet des départs en retraite (avec des transferts de compétences inexistants) et du recours massif à la sous-traitance …Nous avons tous en mémoire l’échec cuisant du modèle de l’entreprise sans salariés prôné par l’équipe dirigeante d’Alcatel dans les années 90, espérons qu’Orange n’en prenne pas le chemin.

pdfarticle complet

Le 2 mai, Orange s’est doté d’un nouveau Comex

Le nouveau Comex s’internationalise avec l’arrivée d’un dirigeant africain et d’un dirigeant autrichien, la CFECGC s’en réjouit. A contrario, nous nous étonnons du maintien à son poste de la responsable de la RSE poursuivie en correctionnelle dans l’affaire des « suicides de Francetelecom ».

pdfarticle complet

Orange se lance dans la télésurveillance

Ou la fable de la poule et du cochon qui monte une JointVenture pour faire des œufs au beacon, la poule fournit les œufs, le cochon fournit le beacon……espérons qu’Orange  ne soit pas le cochon de la farce !

Après l’échec commercial de HomeLive, Orange décide d’investir le marché de la télésurveillance en s’adossant à une filiale de Groupama spécialiste du secteur. La CFECGC se réjouit de cette diversification, mais restera vigilante sur la rentabilité de cette aventure.

pdfarticle complet

Economie et Réglementation des Télécoms Emploi & Métiers Comité Groupe France

Imprimer

Déclaration préalable pour la séance du Comité du Groupe France
« Monsieur le Président, Chers élus, Mesdames et Messieurs,
Je suis élu IRP au sein de la société NETIA, Filiale à 100 % de Globecast qui est elle-même Filiale d’Orange. Je représente aujourd’hui devant vous les salariés de Netia.
Nous sommes une entité d’une cinquantaine de Salariés, ce qui est certes infime à l’échelle du groupe, mais très significatif à l’échelle de nos vies
Nous sommes dans un secteur de niche, celui de l’Edition de logiciel dédié à l’automation et la diffusion Radio.
Nous détenons un savoir-faire reconnu mondialement avec des clients de renommée internationale dans le domaine de l’audiovisuel public et des médias.

Depuis notre rachat en 2008 par Globecast France, l’entreprise traverse des difficultés financières, principalement liées à un projet pour Orange qui n’a pas abouti en 2011/2012, la maison mère nous préférant un concurrent…
Depuis, nous sommes en phase de redressement, atteignant voire dépassant les objectifs fixés dans le cadre du plan stratégique 2014 -2018 établi avec notre actionnaire.
Si je me tiens aujourd’hui devant vous, c’est pour mettre en lumière l’anxiété de nos salariés, confrontés à l’absence totale d’informations en vue de l’opération de cession envisagée.
En dépit des nombreuses interpellations de nos Dirigeants, tant au niveau de Netia qu’à celui de Globecast, voire au sein même de cette instance, aucune réponse satisfaisante ne nous a été apportée, tant sur le processus de cession lui-même et ses protagonistes que sur son volet social.

Nous vous réitérons donc à nouveau nos revendications légitimes :

- D’une part vous assurer que l’ensemble des équipes de Netia aient accès aux outils Intranet du groupe, en particulier ceux ayant trait à la mobilité intra groupe
- D’autre part, jeter les bases, quel que soit le repreneur retenu, de la mise en place d’un accord de substitution pour les salariés, permettant à chacun de demeurer maître de son destin professionnel.
- Enfin, faire en sorte que tous les candidats à la reprise soient également traités et évalués par vos services Orange M&A

A titre d’illustration de la présente déclaration, nous vous remettons ce jour copie du courrier officiel adressé à Stéphane Richard par la DUP de Netia, lequel fait plus précisément mention des Questions des salariés qui demeurent à ce jour sans réponse.
Nous vous remercions de votre écoute.

Courrier des elus de la DUP de NETIA au PDG du Groupe Orange:

pdfelus DUP NETIA -Lettre à Stephane Richard scannée.pdf1.11 MB

Suite à ces déclarations successives, le président du Comité Groupe France Orange, s’est engagé à communiquer, au plus tôt sur nos revendications.
Par ailleurs, nous sommes à l’ordre du jour au prochain Comité Groupe France.
Cordialement,

Le représentant syndical CFE CGC, Membre DUP Netia et RS CFE-CGC au CGF

Emploi & Métiers SCE GlobeCast Orange Business Services

Imprimer

Présentation du rapport d’expertise CGF 2014** : Axes A et B

Cabinet Syndex, présentation d’une première note en attendant la présentation de décembre. Objectifs : permettre une analyse critique du plan ambition 2020 et donner une vision sur les filiales aux représentants du personnel.

Dossier structuré en 4 axes avec :

Environnement : monde des télécoms

Finance : analyse critique de la situation financière du groupe. Zoom sur le périmètre d’OBS dans le CGF.

Organisation : analyse de l’évolution du périmètre France du CGF ; zoom sur OBS ; impacts de la digitalisation.

Politique sociale : analyse de l’emploi , évolution prévisionnelle des effectifs du périmètre CGF

Economie et Réglementation des Télécoms

Imprimer

Déclaration préalable au Comité Groupe France du 17 Décembre 2015.

Le CNPS a été créé pour traiter la prévention des risques psychosociaux au sein de toutes les filiales détenues à 50% et plus par le Groupe Orange en France, conformément à l’accord groupe correspondant.

Pour la CFE-CGC, toutes les sociétés visées par cet accord devraient être prises en compte, en particulier pour ce qui concerne la restitution d’un sondage sur les risques psychosociaux, au risque d’une application des accords déloyale.

Le fait que la Direction décide d’exclure volontairement 28 filiales doit-il être interprété par la CFE-CGC comme une tentative de violation des accords initiés par la Direction Générale ?

En outre, la CFE-CGC est très mécontente d’avoir eu vent du fait qu’une d’une multilatérale OBS soit organisée seulement avec le DSCO SCE et le DSC NRS, alors qu’il existe plusieurs filiales à OBS (Néocles, Sofrecom, Globecast, Netia, OCB SA, Cloudwatt, Ocean, OCD, ….) tout aussi légitimes à y participer. La Direction a délibérément choisi ses interlocuteurs au sein de notre organisation, sans que nos instances nationales n’aient été prévenues, alors que celles-ci abritent notamment notre Délégué Fédéral et DSC précisément en charge de l’animation des filiales.

Il ne s’agit malheureusement pas là du premier incident, puisque dernièrement, vos services Juridiques en filiales nous ont volontairement fait écrire via vos RH à une mauvaise adresse, et ce en dépit de nos remarques et mandatements où figure pourtant la bonne adresse de nos DS et RSS et RS.

Cela fait perdre du temps à tout le monde et instille des tensions inutiles, tout en énervant nos militants au sein des filiales OBS.

Enfin, nous sommes assez étonnés des attaques à l’endroit d’OBS proférées par le Directeur Financier du Groupe Orange dans La Lettre A du 29 octobre 2015, lesquelles ont choqué fortement les salariés d OBS.

Syndicalement,

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

Déclaration préalable au Comité Groupe France du 17 Décembre 2015.

Le CNPS a été créé pour traiter la prévention des risques psychosociaux au sein de toutes les filiales détenues à 50% et plus par le Groupe Orange en France, conformément à l’accord groupe correspondant.

Pour la CFE-CGC, toutes les sociétés visées par cet accord devraient être prises en compte, en particulier pour ce qui concerne la restitution d’un sondage sur les risques psychosociaux, au risque d’une application des accords déloyale.

Le fait que la Direction décide d’exclure volontairement 28 filiales doit-il être interprété par la CFE-CGC comme une tentative de violation des accords initiés par la Direction Générale ?

En outre, la CFE-CGC est très mécontente d’avoir eu vent du fait qu’une d’une multilatérale OBS soit organisée seulement avec le DSCO SCE et le DSC NRS, alors qu’il existe plusieurs filiales à OBS (Néocles, Sofrecom, Globecast, Netia, OCB SA, Cloudwatt, Ocean, OCD, ….) tout aussi légitimes à y participer. La Direction a délibérément choisi ses interlocuteurs au sein de notre organisation, sans que nos instances nationales n’aient été prévenues, alors que celles-ci abritent notamment notre Délégué Fédéral et DSC précisément en charge de l’animation des filiales.

Il ne s’agit malheureusement pas là du premier incident, puisque dernièrement, vos services Juridiques en filiales nous ont volontairement fait écrire via vos RH à une mauvaise adresse, et ce en dépit de nos remarques et mandatements où figure pourtant la bonne adresse de nos DS et RSS et RS.

Cela fait perdre du temps à tout le monde et instille des tensions inutiles, tout en énervant nos militants au sein des filiales OBS.

Enfin, nous sommes assez étonnés des attaques à l’endroit d’OBS proférées par le Directeur Financier du Groupe Orange dans La Lettre A du 29 octobre 2015, lesquelles ont choqué fortement les salariés d OBS.

Syndicalement,

Conditions de Travail et Santé

Imprimer