• Accueil
  • Presse & Evènements
  • Revue de Presse
  • France Télécom : le stress au travail érigé en système - Le Bien Public

France Télécom : le stress au travail érigé en système - Le Bien Public

Le stress, le harcèlement ou les mobilités forcées des salariés sont « partie intégrante d'un système de gestion des ressources humaines » à France Télécom, a accusé hier une sociologue au CNRS, Noëlle Burgi.

Trois syndicats (Sud, CFE-CGC et Unsa), à l'origine de la mise en place d'un Observatoire du stress et des mobilités forcées à France Télécom, ont organisé hier et aujourd'hui les deuxièmes assises de cet Observatoire, destiné notamment à dénoncer les conditions de travail des salariés de l'entreprise.

Les syndicats bataillent depuis plusieurs années contre un plan de restructuration qui prévoit 22 000 « départs volontaires » entre 2005 et 2008, et qui se traduit selon eux par « des pressions, des chantages, pour « faire partir, bon gré, mal gré, le maximum d'agents », et notamment des fonctionnaires (l'entreprise compte 70 % d'agents de la fonction publique), a déclaré Pierre Morville (CFE-CGC).

Extrait - LE BIEN PUBLIC - 7 novembre 2008 Les dépêches

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données