CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Défense : un déménagement sans Coeur !

Appel à la grève le 16 octobre

Vos élus et représentants ont été moteurs depuis plusieurs années pour que le projet « Westview » - en référence au nom du bâtiment de Bagnolet « Eastview » - ne soit pas en deuxième ou troisième couronne de Paris comme initialement prévu. Dès le début du projet « Coeur Défense », la CFE-CGC Orange a challengé la direction pour un déménagement dans des délais optimisés pour supprimer les doubles loyers. Cette optimisation libérait un budget supplémentaire pour améliorer l’aménagement et permettait de faire de Coeur Défense un projet d’avenir où tout le monde puisse y trouver son compte. Le point sur une réalité qui fait déchanter…

Un projet qui partait bien

Vos élus CFE-CGC Orange vous ont défendus dès la première heure dans ce projet. La situation géographique plaçait Orange Business Services dans une position en vue à la Défense aux cotés des grandes entreprises partenaires qui y ont leur siège.
Pour la première fois dans l’histoire des déménagements à SCE, le projet « Coeur Défense » permettait également à plus de 60% des salariés de gagner en temps de transport !

En identifiant immédiatement les points positifs et les freins potentiels du projet, vos élus ont revu le planning avec la Direction en posant les conditions et le rythme à suivre.
Par leurs actions, ils ont permis une amélioration du planning de 12 mois et de fait, induit une baisse des coûts de plus de 4 millions d’euros !

Tout était réuni pour trouver et financer des solutions pour celles et ceux qui risquaient d’être perdants dans ce déménagement, notamment sur les temps de trajet.

Sans coeur et 100 reproches

Chevaliers des Ressources Humaines, soyez impitoyables !

C’est sûrement le nouveau crédo de la Direction, en tout cas c’est notre constat : vos demandes et nos idées n’ont eu aucun écho dans le projet et au cours des « négociations ».

Pour les salariés venant des sites les plus distants et perdant en temps de transport, la CFE-CGC Orange a proposé qu’en marge du déménagement soient étudiées des solutions alternatives. Par exemple, trouver d’autres solutions de localisation pour les salariés trop éloignés et permettre à d’autres publics, initialement non concernés par le projet, de déménager à Coeur Défense si leur temps de transport s’en trouvait amélioré.

Les discussions avec la Direction ont mis en lumière la déloyauté des Ressources Humaines, alors que nous avons depuis le début joué cartes sur table. Quand on est face à un mur, il n’y a que deux solutions : l’accepter ou le faire tomber.
La Direction refuse tout aménagement. Elle pense que les accords nationaux suffisent et répondent à vos attentes… Nous en sommes loin ! Les positions dogmatiques et cyniques de la Direction des Ressources Humaines préfigurent-elles un retour au management brutal et autoritaire, voire le retour du harcèlement organisationnel ?

Nous attendons que la Direction vous propose une vraie solution si vous êtes perdant au quotidien OU qu’elle vous accorde une prime supérieure afin de sauver la face en montrant qu’elle est un peu attentive à votre bien-être.

Nous souhaitons également un budget local pour rendre possible des animations et des aménagements du site. La direction a notamment oublié dans le projet de conserver un espace pour des animations CE ou pour l’association sportive.

La CFE-CGC Orange appelle à la grève des personnels du bâtiment Coeur Défense le 16 octobre afin que la direction fasse preuve de bienveillance pour les salariés dont les conditions se dégradent

Lisez notre tract dans sa version originale : pdfcfecgc-sce-defense1810-vf.PDF

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message