Déclaration multilatérale DEF décembre 2018

A l'occasion de la réunion multilatérale DEF du 11 décembre 2018, la CFE-CGC a une nouvelle fois interpelé la direction à propos des dérives liées au fiasco Delivery. 2018 est une année marquée par l'échec de la négociation salariale. Pour la CFE-CGC il est anormal que les salariés fassent les frais de cet échec. A l'aune des récentes déclarations de notre PDG sur les mesures à prendre concernant le pouvoir d’achat, nous avons demandé à la direction DEF quelles mesures elle comptait prendre afin que le pouvoir d'achat des salariés des AE ne soit pas dégradé.

Nous avons aussi alerté sur le risque majeur de lancer une nouvelle réorganisation nom de code : "New One" , alors que nous sommes toujours dans un crash programme Delivery.

Vous trouverez ci-joint le texte de notre déclaration: pdfdecla_multi_def_dec_2018.pdf


Depuis son lancement Delivery ne délivre pas. La mise en place d’un crash programme il y a un an ne montre toujours pas d’amélioration tangible. Aujourd’hui salariés et clients font les frais au quotidien de ce fiasco.

Les conséquences sont multiples :

  • Perte d’image auprès de nos clients
  • Surcharge de travail pour les salariés des AE
  • Une nouvelle menace se fait jour, un risque financier sur les performances de DEF. Les annulations de commandes, les clients qui nous quittent, les avoirs financiers consentis viennent obérer la croissance du CA DEF.

Pour la CFE-CGC il n’est pas normal que les salariés supportent les risques et fassent les frais d’une désorganisation liée au choix de l’entreprise de modifier la chaine de production. Lors de son intervention la semaine dernière Stéphane Richard a dit : « Orange répondra présent à l’effort de solidarité nationale »

Nous vous demandons donc très officiellement prendre l’engagement de neutraliser l’impact financier lié à la perte de CA et à la baisse des indicateurs de satisfaction client liés à Delivery et au Crash Program. De vous engager sur un effort financier ( prime, salaire) vers les personnels des AE qui font face.

New One :

  • Un autre point nous inquiète, nous ne sommes toujours pas sorti de la crise Delivery que DEF lance une nouvelle réorganisation : « New One ». Pour la CFE-CGC lancer une nouvelle organisation alors que nous sommes toujours en crash programme fait peser un risque énorme sur la bonne marche du marché entreprise.

Valérie Vincent – 06 75 09 49 72

Anna Piriou - 06 86 17 47 05

Christophe Moinier- 06 08 70 66 54

Jérôme Wartel- 06 82 59 52 40

Laurent Bourgeois - 06 84 80 10 74

Orange Business Services Pro PME

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données