CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Presse & Evènements
  • Revue de Presse
  • Stéphane Richard (Orange) accablé au procès Tapie, soutenu en interne - Le monde informatique

Stéphane Richard (Orange) accablé au procès Tapie, soutenu en interne - Le monde informatique

sr

Les réquisitions du Procureur de la République ont été lourdes cette semaine à l'encontre de Stéphane Richard, actuel PDG d'Orange, pour le rôle qui lui est attribué dans l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais sur la vente d'Adidas. Le magistrat du ministère public réclame 3 ans de prison dont 18 mois ferme.

Cette épée de Damoclès placée au-dessus de la tête du PDG d’Orange inquiète dans les rangs du premier opérateur de télécommunications français. Contacté par téléphone, Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC Orange, le confirme. « Nous essayons de comprendre comment le personnel le ressent et les premiers retours sont dans la même veine, les réquisitions sont tout de même assez violentes et les salariés sont choqués, d’autant qu’il s’agit d’une affaire externe à la société », nous a-t-il rapporté. [...]

Dans le procès actuellement en cours de l’arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, « lorsque vous écoutez le réquisitoire, le Procureur général dit que les coupables ne sont pas là », poursuit Sébastien Crozier. « Les salariés d’Orange ne veulent pas changer de président, Stéphane Richard est celui qui a ramené la paix sociale et ils lui sont reconnaissants pour cela.
C’est lui qui a tenu le cap du navire pour que l’on ne sombre pas face aux turbulences, après la période post-suicides et l’arrivée de Free », ajoute le président de  CFE-CGC Orange. « C’est le président qui a conduit un projet d’entreprise, notamment avec le déploiement de la fibre qui génère une dynamique. Changer de capitaine n’est pas leur demande ». [...]

Lire l'article complet sur Le monde informatique - Maryse Gros - 03/04/2019

Imprimer