• Accueil
  • Comités Groupe
  • CSEC UES Orange
  • Projet Gardens Future : programme de réaménagement du site Orange Gardens Chatillon et informations/consultation sur l’opportunité de lancement du projet de réaménagement des espaces de travail Chatillon 2 -

Projet Gardens Future : programme de réaménagement du site Orange Gardens Chatillon et informations/consultation sur l’opportunité de lancement du projet de réaménagement des espaces de travail Chatillon 2 -

Informations sur le programme

Présentation générale du projet et des étapes successives des réalisations envisagées.

Informations/consultation sur l’opportunité de lancement du projet

Le projet a fait l’objet d’une présentation générale relative aux aménagements pour les occupants (DTSI, Fonctions Supports et Finance, Orange Innovation et Filiales Content) et les nouveaux arrivants, encore inconnus à ce jour. Conformément à l’article 4.1 de l’accord méthodologique de conduite des grand projets immobiliers, cet aménagement a fait l’objet d’une information / consultation pour laquelle la CSSCTC a été mandatée.  

La Direction précise que les nouveaux arrivants ne sont pas arrêtés et qu’ils en sont encore au stade des hypothèses. Le Schéma Directeur Immobilier doit être présenté au CSEC en octobre 2022. Dans le cadre du SDIT, des baux et/ou des locaux doivent être libérés et participer au plan d’économies SCALE UP.

Le projet se déroulera en étapes successives jusqu’à l’emménagement des nouveaux arrivants en juin 2025. Les informations/consultations seront présentées au CSEC (occupants actuels et entités de plus de 1000 personnes).

L’ambition de la Direction est de pérenniser l’occupation du site et un bail a d’ores et déjà été pris jusqu’en 2033.
Cette volonté s’appuie sur :

- un bâtiment récent

- des espaces verts d’un hectare et demi, et 2,3 hectares de murs végétalisés (1er site tertiaire en France)

- une certification HQE avec des niveaux élevés : excellents ou exceptionnels suivants les axes

- 600 places de parking

Le projet conduit à la mise en place d’espaces dynamiques et donc à la densification du site avec un ratio de 4,5 m² SUN/poste de travail.

Le calendrier prévisionnel de l’étape 1 est le suivant :

- avril 2022 en CSEC : information générale et information / consultation étape 1

- mai 2022 en CSEC : information intermédiaire étape1

- juin/juillet 2022 :

  • CSEC recueil d’avis
  • CSEE FSF et DTSI information/consultation
  • CSEE TGI information/ consultation : présentation globale

- T4 2022

  • CSEE TGI : recueil d’avis sur présentation globale
  • CSEE TGI : information/consultation sur le micro-zoning

-T1 2023

  • CSEE FSF et DTSI : consultation
  • CSEE TGI : consultation

Analyse de la CFE-CGC Orange

La CFE CGC Orange s’interroge sur ce que la Direction entend par « offrir aux salariés des environnements de travail de qualité et performants et répondant aux besoins métiers ».

En effet, les ratios d’occupation annoncés, 4,5 m² SUN/poste de travail, dans l’aménagement des environnements dynamiques ne permettent pas aux salariés de travailler dans des conditions satisfaisantes. Un mode de travail non plébiscité par les salariés pour causes de nuisances sonores, hygiène, difficulté à trouver un poste de travail, …

 En particulier et suivant le rapport SECAFI relatif à l’enquête sur les conditions de travail et le stress :

- au regard de l’intensité et de la complexité du travail qui augmentent et à la proportion des salariés, dont le travail nécessite de longues périodes de concentration, qui ne cesse d’augmenter : 89% en 2021.

-  la proportion des salariés travaillant dans des espaces de plus de 10 personnes à bondi de 28% à 36% depuis 2019.

Dans ces espaces, la moitié des salariés ayant répondu considère ne pas pouvoir se concentrer. L’ensemble de ces aspects participe au stress et à leur fatigue. L’optimisation de la performance des immeubles conduit surtout à une réduction des m² au détriment du confort et du bien-être des salariés. Dans ces conditions, la généralisation des environnements dynamiques répond principalement à une logique économique. La localisation des bâtiments est également un point essentiel pour limiter au maximum le déplacement des salariés et donc de réduire l’impact carbone, tout comme la mise à disposition pour les travailleurs nomades, de locaux facilement accessibles ; indispensable pour maintenir le lien entre les salariés. Enfin, la CFE CGC s’étonne qu’un projet puisse être lancé et un site retenu sans connaître l’ensemble des données de l’opération et donc des aspects économiques liés à la libération de surfaces dans la cadre du Schéma Directeur Immobilier.

Notre intervention

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur