Procès en appel France Télécom : les anciens dirigeants chargent les managers locaux

didier lombard 062022

Photo : Francois Mori / AP / SIPA

Entendus en fin de semaine dernière dans le cadre de leur procès en appel concernant la vague de suicides qu’avait connu France Télécom entre 2007 et 2010, Didier Lombard, l’ex-P-DG, et son ancien numéro 2, Louis-Pierre Wenès, ont nié toute responsabilité.

Se réfugiant derrière leurs hautes fonctions, qui les tenaient, selon eux, éloignés de la politique des ressources humaines, ils ont mis en cause les managers locaux : « Je n’exclus pas que localement, quelques responsables se soient amusés » à dégrader les conditions de travail d’employés et à leur mettre la pression pour qu’ils quittent France Télécom, a affirmé l’ancien patron de France Télécom. Quant à Louis-Pierre Wenès, il réfute tout « mal-être généralisé », préférant parler de « cas particuliers pas traités correctement » par les « managers » et responsables RH.

Plus d’informations dans 20 Minutes – 17/06/2022

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur