CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Conditions de Travail et Santé

Sébastien Croziersyndicaliste CFE-CGC chez Orange se rappelle de la méthode de Didier Lombard et de sa direction.

"Il changeaient de force les postes, les changeaient de géographie, interdisaient aux managers d'occuper un poste pendant plus de trois ans pour briser les liens sociaux entre le management et les équipes qu'ils conduisaient pour forcer les gens à partir en retraite prématurément", raconte-t-il à RTL.

RTL - Marion Ferrère avec Eléanor Douet et AFP

 

screenshot010

Les juges d’instruction ont renvoyé en correctionnelle France Télécom comme personne morale, son ancien patron Didier Lombard, ainsi que six autres cadres. Ils sont mis en cause pour avoir mené « une politique visant à déstabiliser les salariés ».

[...]

« Incitations répétées au départ », mobilités « forcées », missions « dévalorisantes », « isolement » : dans leur ordonnance de plus de 650 pages, les juges ont retenu une longue liste de pratiques « répétées » qui ont forgé, selon eux, « une politique d’entreprise visant à déstabiliser les salariés » et « à créer un climat professionnel anxiogène ».

[...]

Frappée par une épidémie de suicides en 2008 et 2009, France Télécom est la première entreprise du CAC 40 mise en examen pour harcèlement moral, un délit puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Pour la première fois, la justice aura à trancher une affaire de harcèlement moral d’une telle ampleur au sein d’une entreprise de cette taille, neuf ans après les premières plaintes. Sollicité par l’Agence France-Presse (AFP), Me Jean Veil, l’avocat de Didier Lombard, n’a pas souhaité faire de commentaires.

[...]

Dans un communiqué, le syndicat CFE-CGC, partie civile, « se félicite de cette décision » mais « regrette cependant que le chef d’homicide involontaire n’ait pas été retenu » par les juges. « La responsabilité morale des sept prévenus dans la crise sociale et ses conséquences les plus tragiques, les suicides de nos collègues, est avérée », a-t-il souligné.

[...]

Mais pour la justice, témoignages et documents internes montrent, au contraire, que les objectifs de mobilité et de réduction de la masse salariale étaient devenus une fin en soi, quels que fussent les moyens pour y parvenir. « Ce sera un peu plus dirigiste que par le passé(…). En 2007, je ferai les départs d’une façon ou d’une autre, par la fenêtre ou par la porte », avait lâché Didier Lombard en octobre 2006 devant l’association des cadres supérieurs et dirigeants de France Télécom (Acsed), bien avant le scandale, selon une retranscription révélée seulement en 2013. « Il appartient désormais à la justice de se prononcer sur leur responsabilité pénale », a estimé le syndicat CFE-CGC.

Le Monde - avec l'AFP - 16 jiun 2018

Le communiqué de presse

A retrouver aussi sur :

En anglais:

"This must serve as an example so that management never again uses social violence to get people to leave," said the head of the CFE-CGC union at Orange, Sebastien Crozier.

 

orange exe obstination

Au sommaire du dernier CE Orange France Siège :

  • Le Nouveau Village : Présentation du rapport SECAFI
  • Site de Marseille Sablier : la proposition alternative du CE OFS
  • PRO - PME: bilan à 6 mois de la nouvelle organisation
  • Rapport trimestriel emploi T4 et annuel 2017
  • Restauration 2018 du CE OFS
  • Rapport Annuel d’Activité des médecins du travail OFS 2017
  • Everything is fine ! Orientations de la Direction de la Communication
Téléchargez l'intégralité du compte-rendu : pdfL'essentiel du CE OFS de mai 2018

La loi El-Khomri de 2016 a mis de l'ordre dans les pratiques numériques des entreprises mais sur le terrain, les mesures négociées pour garantir ce droit trouvent vite leurs limites.

[...]

article

[...]

A Orange, où un accord a été signé en septembre 2016 sur l’accompagnement de la transformation numérique garantissant « un droit intangible à la déconnexion », Sébastien Crozier est sceptique.
Le médiatique représentant CFE-CGC du groupe, qui n’a pas signé ce texte, moque « un accord boboland qui ne concerne qu’une infime partie de la population ». Pour lui ce n’est que « poudre aux yeux, ce droit à la déconnexion est de toute façon une mythologie »

Challenges - A.S - revue de presse, Intranoo -31 mai 2018

Le domaine de l’intervention est en pleine mutation et les UI sortiront modifiées en profondeur du projet d’organisation 2019 voulue par la Direction. Les fusions d’UI ont déjà démarré et les premiers retours terrain mettent encore une fois en évidence l’écart entre la théorie présentée et la pratique que les salariés vivent tous les jours. Si l’on ajoute à cela, l’accord sur la reconnaissance des compétences (ARCQ) qui a suscité beaucoup d’espoirs vite déçus et les crashs programme inopérants sur le marché Entreprise, c’est dans un contexte explosif que vos représentants CFE-CGC ont rencontré la direction métier des UI. Rapide retour.

Téléchargez l'intégralité de l'actu des UI : pdfUI ACTU T1 2018

stress

Vos élus DP vous défendent au quotidien. Ils sont vos PORTE-PAROLE auprès de la Direction.

Leur mission ? Garantir l’application juste et loyale des dispositions qui s’appliquent dans votre établissement en matière de droit du travail et des fonctionnaires, conventions collectives, accords d’entreprise. Vos DP interviennent sur des questions essentielles comme la rémunération, la durée du travail, les conditions de travail et la santé des personnels. Chaque fois que nécessaire, ils portent vos réclamations individuelles et collectives, auxquelles la Direction est tenue de répondre par écrit lors des réunions mensuelles des DP.

VOS DP sont vos DÉFENSEURS PERSONNELS…

… toujours présents à vos côtés. Votre DP vous conseille, peut vous accompagner lors des entretiens avec votre hiérarchie, vous appuyer dans une démarche de conciliation, mobiliser les ressources disponibles pour vous défendre. En cas de besoin, il saisit l’Inspecteur du Travail, ou alerte le Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail et la Direction de toute mise en danger des personnels de son établissement. Vos élus DP CFE-CGC Orange sont formés et régulièrement informés des évolutions du droit des personnels.

Ils bénéficient d’appuis juridiques et techniques afin de mieux intervenir pour vous défendre et s’engagent à :

·  Répondre aux questions qui concernent votre emploi, vous accompagner dans vos démarches de mobilité, vous aider à défendre vos augmentations et promotions.

·  Veiller tout particulièrement au respect de la santé et du bien-être des personnels de l’établissement.

·  Exiger une vraie politique d’égalité femme / homme, pas seulement de continuelles mesures de rattrapage, se mobiliser pour développer l’emploi des personnes handicapées et faire supprimer tout type de discriminations. Tous les mois, via ce compte-rendu, nous vous tiendrons informés des réponses de la Direction à vos questions.

pdf22_mai_2018_-_reclamations_reponses_dp_cfe-cgc_orange_caraibe.pdf

N’hésitez pas de contacter vos élus, ainsi que vos représentants locaux pour de plus amples informations.

Vos élu (e)s, CFE CGC DOC _ OC:                                                          

Rodolphe CALONNE - élu CE Orange Caraibe - DS EP Orange Caraibe - 06.96.45.01.23 &Eric DRANE- élu CE Orange Caraibe - élu DP Orange Caraibe Moudong- 06.90.75.10.60 &Sébastien GAUTHIER- RS CE Orange Caraibe - DS EP Orange Caraibe - élu DP Orange Caraibe Moudong- 06.90.57.50.43 &Boris FAYOLLE- élu DP Orange Caraibe Martinique - 06.96.34.25.26 &Luc DRANE- élu CE Direction Orange Caraibes - 06.96.22.43.63 &Mickael MARTHE- élu CE Direction Orange Caraibes - 06.96.21.34.96 &Marc ARMEDE- élu DP DOMP Direction Orange Caraibes &Christophe DEVAUCHELLE - élu DP DOMP Direction Orange Caraibes - 06.90.55.31.37 &José ROLLIER- élu DP URCC Guyane - Direction Orange Caraibes - 06.96.26.93.52 &Carine BURLAUD - élue DP DVDC Guyane Direction Orange Caraibes - 06.96.26.20.49 &Gaelle MINIDOQUE - élue DP DVDC Guyane Direction Orange Caraibes - 06.94.23.77.26

Vos représentant (e)s CFE CGC DOC _ OC:                                                       

Pierre FARRAUDIERE - RSS ES URCC - Direction Orange Caraibes - 06.90.35.39.37 & - Pierre MEDELICE - RSS ES AVSC - Direction Orange Caraibes - 06.96.83.15.57 & Eric PERTAYS - RSS ES AEC - Direction Orange Caraibes - 06.96.31.04.26 & Marie LORET - RSS ES DVDC - Direction Orange Caraibes - 06.94.42.77.01 & Christian ROSEMOND - RSS EP URCC - Direction Orange Caraibes - 06.96.24.03.74 & Marc ARMEDE- RSS ES DOMP - 06.96.23.12.12

Ainsi que :

Guadeloupe :   Philippe ANRETARD (06.90.30.11.11) - Frédérique ARROS (06.90.35.58.00) - Louise BOA (06.90.48.50.04) - Gérard BONJEAN (06.90.61.71.77) Nathalie BOREL (06.90.32.24.11) - Stéphane BOURREL (06.90.55.97.33) - Harry CLAUDEON (06.90.28.19.96) Marc DESIREL (06.90.59.34.56) - Marie José JERNIDIER (06.90.74.90.71) - Christophe DEVAUCHELLE (06.90.55.31.37) - Frédéric MARTIN (06.90.31.16.61) - Odile TREBEAU (06.90.50.88.99)

Guyane : Dominique GIRAULT (06.94.23.25.46) - Caroline GIRARD (06.94.23.76.76) - Lionnel PRANDI(06.94.45.63.11) - Bruno POUTIER (06.94.23.33.15) - Christophe SUARES (06.94.42.06.81)                                          

Martinique : Christine DUFAY (06.96.44.48.71) - Lucien JACQUELINE (06.96.40.74.97) - Hubert LEMARQUAND (06.96.28.97.31) - Jeanie LESUEUR (06.94.44.95.73) -   Régine PRUDENT GRATIEN (06.90.35.01.47) - Joelle SAINTE-ROSE (06.96.85.58.08)                                                                    

Jean Marc DARTAGNAN (06.89.10.01.12) : Délégué Syndical Central Adjoint - Secrétaire National des Territoires Antilles - Guyane - Secrétaire Départemental du Territoire Est - DO Est

screenshot001

Les Cadres, PDG et managers sont des humains comme les autres, avec leurs faiblesses, leurs limites et leurs fragilités. Mais dans ce type de poste, où peut-être l’exigence et les attentes des collaborateurs est bien plus grande, comment gérer ces aspects ? Faut-il les montrer ? En parler ? Et si oui à qui ? De quelle façon ?

C’est à ce type de questions que la table ronde organisée par l'association des EDC (entrepreneurs et dirigeants chrétiens) va tenter de répondre grâce à 4 invités aux profils complémentaires :

  • Vincent Lenhardt, coach auprès de dirigeants, auteur de plusieurs ouvrages sur le management et président du cabinet Transformance Pro
  • Guillaume Mulliez, président de Dimo Software, une entreprise de 380 salariés spécialisée dans les logiciels de gestion et président de l’association 60 000 rebonds qui vise à aider à se relancer des chefs d’entreprises après la faillite de leur structure
  • Marie-Laure Solodky, médecin du travail
  • Sébastien Crozier, syndicaliste, président CFE-CGC chez Orange depuis 2006

Podcast de l'émission  

RCF Radio -Jean-Baptiste Cocagne - 16 mai 2018

Les questions portées par vos délégués du personnel

pdfcr_de-dp_sco_ndf-mai18.pdf

  • Congés pour déménagement
  • Dispositif OAP (Orange Auto Partage)
  • Déclinaison et correspondant de l'acord égalité professionnelle
  • Comment vérifier son niveau de rémunération ?
  • Organisation et conditions de travail de la pépinière sur Valmy
  • Sécurité des accès du site

Les principales questions portées par vos délégués du personnel

         pdf Questions_dp_AE NDF_janvier__2018_3.pdf

  • Règle d'attribution des tickets restaurant de manière occasionnelle
  • Charge de travail suite à DELIVRY
  • Le télétravail à l'AE
  • Sécurité des accès bâtiments de l'AE
  • Travaux de rénovation du site de Boitelle
  • Charge de travail des soutiens
  • Reconnaissance des efforts salariaux
  • Problème de stationnement sur Boitelle
  • Evolution de la pause méridienne
  • Règles de priorité de dépôt de congés
  • Heures supplémentaires et temps partiel
  • Véhicule de pool - règles et responsabilités

« En procédant, quelques jours avant la prise de fonction du nouveau patron d’OBS Helmut Reisinger, à la nomination de Monsieur Goulard au poste de Directeur de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) de Orange Business Services, Madame Waldron Werner vise-t-elle à porter le discrédit sur l’arrivée du nouveau dirigeant d’OBS ?

En effet, en nommant celui qui présidait les destinées du CHSCT de Stadium sur la période 2008 / 2009, Madame Waldron Warner désigne au poste de Directeur RSE celui qui s’est opposé à une enquête de harcèlement moral. Et qui a valu à France Telecom - Orange d’être condamné pénalement le 21 janvier 2014 par la 31ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Pour rappel, une condamnation historique

Le 21 janvier 2014, la 31ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris agissant en matière correctionnelle a condamné France Télécom - Orange pour délits d’entraves aux Délégués du Personnel de DGC, au CHSCT de Stadium et à leur expert.
Jérôme Goulard, en tant que Président du CHSCT, représentait la Direction d’Orange dans l’instance, durant la période où l’enquête paritaire du CHSCT a été entravée par la Direction.

La société France Télécom a été reconnue coupable et condamnée à 12.000 € d’amende (huit condamnations au casier judiciaire) et été condamnée en outre à verser :

  • 10.000 € de dommages et intérêts outre 1.500 € au titre de l’article 475-1 du CPP au CHSCT de Stadium
  • 10.000 € de dommages et intérêts outre 1.500 € au titre de l’article 475-1 du CPP au syndicat CFE-CGC ;
  • 5.000 € de dommages-intérêts outre 1.500 € au titre de l’article 475-1 du CPP à M. GOBIN (DP) ;
  • 1.000 € de dommages et intérêts outre 1.500 € au titre de l’article 475-1 du CPP au syndicat Sud
Les faits reprochés à France Télécom - Orange et que le Tribunal a jugés, sont constitutifs de délits d’entraves et se rapportent aux obstacles qui ont été mis par l’Entreprise au déroulement et au traitement de l’enquête par les DP, le CHSCT de Stadium et leur expert au sujet des agissements de harcèlement moral présumés s’étant produits dans l’Agence Grands Comptes Gouvernement Institutions en 2008 et 2009.

La responsabilité pénale de l’entreprise a été reconnue, la responsabilité morale de Monsieur Goulard est avérée.Le groupe Orange pâtit toujours des atteintes qui ont été portées à sa réputation sociale et à son image d’employeur.

La Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) est une fonction essentielle des entreprises. Le choix de son représentant doit donc être incontestable.

On se souvient également, ici, du zèle et de l’arrogance dont faisait preuve Monsieur Goulard les années passées amenant des incidents de management dans ses équipes, incidents qui ont mobilisés les représentants du personnels pour aider les soulager les salariés en souffrance.
En le choisissant, Madame Waldron Werner exprime peut être sa nostalgie de l’époque Lombard.

Cette nomination fait aussi écho à celle de la directrice RSE groupe, Madame Dumont, maintenue à son poste malgré sa mise en examen et son probable renvoi en rappel devant la juridiction correctionnelle. Comme pour Monsieur Goulard, sa responsabilité morale est aussi avérée.

Cette persistance de l'entreprise à nommer aux postes de RSE des personnes ayant pu avoir des agissements antinomiques à ce type de fonctions heurte profondément les personnels d’Orange. Nous pensions qu’OBS aurait été épargné par cette infamie.

Nous invitons l’ensemble des acteurs concernés à prendre leurs responsabilités sur le maintien d’une telle désignation au regard des conséquences sur la légitimité et la crédibilité qu’elle aura sur Monsieur Reisinger, censé incarner le renouveau.

Enfin, les élus CFE-CGC auront noté que cette désignation intervient dans un contexte de tension sur les questions de santé au travail sur le périmètre d’OBS et l’apparente volonté de la Direction de considérer le CE de SCE comme une instance inutile, et ce à la veille de son remplacement par le CSE. Soyez assuré de leur détermination à défendre l’intérêt du personnel et de leur outil de travail qu’est l’entreprise.»

 

pdfdeclaration_cfe-cgc_24_mai_2018_-_nomination_rse.pdf

 

 

Au sommaire de l'essentiel du CE d' Avril 2018

- Négociations Annuelles Obligatoires

- Activités Sociales et Culturelles

- Règlement Intérieurs

- Bilan d’activité 2017 des médecins du travail

L'essentiel du CE dans son intégralité : pdfessentielceavril18.pdf

 

vacances copie 595x240

Le droit à la déconnexion a fait son entrée dans le code du travail le 1er Janvier 2017. Il doit permettre l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale des salariés.

[...]

Sébastien Crozier, président du syndicat CGC-Orange témoigne : « C’est un texte qui dit grosso modo ‘vous n’êtes pas obligés de lire vos mails le week-end, et vous n’êtes pas obligés d’y répondre’. Mais si les employés sous pression décident néanmoins de franchir la ligne, on ne leur dira rien… »
 « Elles n’ont aucune valeur juridique », ajoute-t-il.

La loi est entrée en vigueur en janvier 2017 mais selon une étude IFOP menée en juillet 2017 78% des cadres ouvrent encore leur messagerie en dehors des heures de bureau. Une majorité de cadres (52%) affirme que son entreprise ne s’est pas engagée dans l’application du droit à la déconnexion. Cette proportion s’élève à 63 % dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Sébastien Crozier  est formel « Le droit à la déconnexion, ça ne marche pas. Ça ne fonctionne pas. Les gens ne se déconnectent pas. La rupture ne se fait pas. »

[...]

Extrait de ZatazMag -  Sébastien Mangel - 14 avril 2018

 

Au sommaire du dernier CE Orange France Siège :

  • Déclaration préalable : augmentations 2018, l'actionnaire est mieux servi que le salarié.
  • Information projet de déménagement des équipes d’OFS dans le cadre du projet immobilier « New Nantes
  • Ouverture du processus d’Information/consultation sur le projet de redistribution des espaces de travail des équipes des Directions Nationales d’Orange France sur le site d’Orange Village en vue d’un recueil d’avis (projet Tetris)
  • Orientations de la Direction Entreprises France (DEF)
  • Point d’avancement sur la reprise de la gestion du budget restauration
  • Information-consultation projet d’évolution d’organisation la direction Divertissement et Nouveaux Usages (DNU)
  • Information-consultation sur le rapport administratif et financier du Service de Santé au Travail (SST) 2017

Téléchargez l'intégralité du compte-rendu : pdfL'essentiel du CE OFS d'avril 2018

 

Le 14 juin 2017, la CFE-CGC a signé un accord portant sur les modalités complémentaires d’accompagnement RH de la réorganisation des Directions Nationales Grand Public (DNGP) : création de la Direction Clients GP et de la Direction Digitale.

Cet accord prévoyait notamment :

·  qu’il n’y ait pas de rupture dans les processus de promotions enclenchés avant la réorganisation ni période probatoire,

·  un programme spécifique de formation pour les référents,

·  la mise en œuvre de mesures financières pour les managers dont la portée managériale a significativement augmentée (+5 salariés).

Un bilan de l’application de cet accord a été réalisé avec la direction le 5 Avril…
Téléchargez l'integralité du tract : pdfbilan de l'accord local sur l'accompagnement reorg DNGP.pdf

edf la poste des statuts qui n empechent pas la transformation

C'est l'une des principales craintes des opposants à la réforme de la SNCF lancée par le gouvernement depuis plusieurs semaines : que leurs avantages sociaux ­disparaissent avec le transfert de lignes à des acteurs privés et la fin des embauches au statut de ­cheminot. Mais avant la SNCF, La Poste, EDF-GDF, Pôle Emploi ou encore France Télécom ont déjà expérimenté l'ouverture à la concurrence. Et ces entreprises n'ont pas rogné pour autant sur les avantages acquis au cours de leur histoire. Explications.

[...]

France Télécom, la privatisation au forceps

Les embauches de fonctionnaires ont beau avoir cessé depuis plus de vingt ans, il faudra attendre 2039 pour qu'Orange (ex-France Télécom, privatisée en 2004) n'en compte plus aucun. Ils composent [[aujourd'hui]] 45% des effectifs, contre 55% de salariés. ­Progressivement, les deux catégories ont vu leurs droits alignés. Les agents bénéficient d'une prévoyance santé, de la même médecine du travail, mais ne relèvent pas de l'inspection du travail.
En 2006, deux ans après la privatisation, Didier Lombard mettait en place un plan brutal de réduction des coûts. Le PDG souhaitait ainsi se séparer de 22.000 salariés en trois ans, à coups de mobilité forcée et de méthodes de management musclées. "Quand vous êtes fonctionnaire, la mobilité est absolue. Lombard a joué là-dessus ainsi que sur l'absence de garde-fous pour pousser les agents au départ, pointe Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC Orange. Pour beaucoup, on est en train de faire subir à la SNCF ce qu'ils ont connu il y a dix ans : une crise identitaire."

Extrait de Le JDD - Emmanuelle Souffi - 1er mai 2018

738 000 lz17x

[...]

On se souvient qu'il a pris la tête du groupe après une vague de suicides qui avait  précipité le départ de son prédécesseur... Et pour cause, c'est lui qui a rétabli la confiance dans un groupe qui avait tenté de se restructurer  à la hussarde.

Les syndicats le reconnaissent :  il a remis l'entreprise en marche. Il s'est montré fédérateur comme le note le représentant de la CFE-CGC Sébastien Crozier, distribuant au passage des actions gratuites peu après son arrivée, et faisant entrer des femmes au comité exécutif du groupe.

Cela ne veut pas dire qu'il ait renoncé aux restructurations, et aux suppressions d'emploi au sein d'un groupe qui compte plus de 150 000 personnes dans le monde, mais en le faisant de manière progressive et en cultivant une image moins bling bling que certains patrons à l'affiche...Pas de retraite chapeau en vue, et des relations discrètes avec le pouvoir. Dans la limite tout de même de l'exercice d'un grand patron à la tête d'un  groupe où l'Etat détient 23 % des actions. L'appui de l'Etat reste indispensable pour le dirigeant d'une entreprise qui véhicule l'image d'une société parapublique.

[...]

Extrait du billet économique de Jean-Marc Chardon sur France Culture - 04/05/2018

Un certain nombre de salariés estiment le nombre de navettes insuffisant pour aller du métro (ligne 13) à Orange Gardens.


La CFE-CGC souhaite recueillir votre avis sur ce point, que vous soyez affecté sur le site d’Orange Gardens, ou que vous soyez visiteur régulier ou occasionnel du site.

Nous vous remercions de compléter au plus vite ce questionnaire et de le remettre (ou le scanner et l’envoyer) à un représentant CFE-CGC.

Vous pouvez aussi le retourner à : Orange Gardens - CFE-CGC Orange - Bâtiment 2A1 – Pièce 024 (ou bien venir nous le remettre directement et vous faire offrir un café, nous sommes en face du restaurant Goji).

Merci de répondre à ce questionnaire au plus tard le 31 mai 2018.

pdfquestionnaire_satisfaction_navette_orange_gardens_vf_05_2018.pdf