CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Conditions de Travail et Santé

guideagirsecafi

Dans le cadre de sa collection de Guides AGIR destinés à mieux appréhender les questions de santé et de qualité de vie au travail, Secafi publie une 13ème édition à l’attention, entre autres, des représentants du personnel pour repérer le plus tôt possible des situations à risques ou difficiles et pour contribuer à mettre en place des actions susceptibles de préserver la santé et la sécurité des salariés.
Ce guide porte une attention plus particulière à la dépendance numérique, une addiction de plus en plus insidieuse dans les entreprises.

Il est téléchargeable sur le site de Secafi.

Vous pouvez aussi retrouver une ITW de Christophe Gauthier sur Miroir Social.

 

1146997 vincent grenoville

Vincent Grenoville tient une photo de son frère Nicolas, qui s’est suicidé avec un câble France Télécom, à 28 ans en 2009. Photo Félix Ledru

L’affaire des employés morts par suicide il y a dix ans est renvoyée devant les tribunaux en 2019. Trois cadres poursuivis pour «harcèlement moral», dont l’ex-PDG, vont devoir s’expliquer.

La décision est sans précédent. En juin, les juges d’instruction ont décidé de renvoyer pour «harcèlement moral» l’entreprise France Télécom (devenue Orange) comme personne morale, son PDG de l’époque, Didier Lombard, et ses deux ex-bras droits, Louis-Pierre Wenès (directeur exécutif adjoint) et Olivier Barberot (DRH). Ces derniers ont piloté dès 2006, la mise en œuvre des plans Next et Act visant «à déstabiliser les salariés et à créer un climat professionnel anxiogène» pour les pousser vers la sortie. En trois ans, la direction comptait sur 22 000 départs. «Le bon, la brute [Wenes] et le truand [Barberot]», comme le PDG d’alors les avait désignés, comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Paris. Contactés par Libération, les avocats de l’ex-patron et de son ancien numéro 2 n’ont pas souhaité réagir.

[...]

Pour certaines parties civiles, la qualification retenue est d’ailleurs «scandaleuse», plaide Frédéric Benoist, conseil d’une mère dont la fille, ingénieure de 42 ans, s’est suicidée en 2009.

[...]

Extrait de Libération- Chloé Pilorget-Rezzouk -  8 août 2018

NDLR : Me Frédéric Benoist est également l'avocat de la CFE-CGC Orange, partie civile dans ce procès.

sondageharrisinteractive cisco

La principale conclusion du sondage réalisé par Harris Interactive pour Cisco en juillet 2018, c'est que les Français souhaitent, de plus en plus, accéder à Internet, même en vacances.

Le développement de l'usage des smartphones, qui sont devenus de véritables "compagnons du quotidien" pour beaucoup de nos concitoyens, font certainement partie des facteurs explicatifs, le terminal perdant beaucoup de son intérêt si l'accès à Internet ne fonctionne pas.

Mais les actifs sont également près de 60% (et 73% chez les cadres) à souhaiter pouvoir consulter régulièrement leur messagerie professionnelle pendant les vacances, essentiellement pour "garder un oeil sur leurs dossiers".

Le résumé de l'enquête est disponible sur le site d'Harris Interactive, où l'on peut également télécharger le rapport complet.

echos

L'entreprise avait été touchée par une vague de suicides dans les années 2000. Six autres cadres sont poursuivis ainsi que l'entreprise Orange.

[...]

C'est une série macabre qui marqua les esprits et ternit durablement l'image du groupe. Neuf ans après les premières plaintes, les juges d'instruction ont ordonné un procès pour « harcèlement moral » contre l'ex-France Télécom et son ancien PDG, Didier Lombard, dans l'affaire des suicides au sein de l'entreprise à la fin des années 2000.
[...]

Le procès ne devrait pas avoir lieu avant le deuxième semestre 2019, selon l'avocat du syndicat CFE-CGC.

[...]

"Il faut que ça serve d'exemple pour que plus jamais un management use de violence sociale pour faire partir des gens. Pour le reste, ça ne ramènera pas nos collègues" a estimé le président de la CFE-CGC Orange, Sébastien Crozier.

De son côté l'avocat du syndicat CFE-CGC, Me Frédéric Benoist, a indiqué qu'il étudiait les moyens d'obtenir que la qualification juridique soit étendue à l'homicide involontaire, afin qu'elle "corresponde à la réalité tragique du dossier "

La plupart des personnes poursuivies sont aujourd'hui à la retraite. La CFE-CGC déplore que deux d'entre elles aient toujours des responsabilités soit à Orange soit chez un partenaire d'Orange.

[...]

Les Echos-Adrien Lelièvre-18 juin 2018

Sur l'Intranoo

reuters copie

Dans l’affaire de la vague de suicides qui avaient endeuillé France Télécom à la fin des années 2000, neuf ans après les premières plaintes, Orange et sept de ses anciens dirigeants sont renvoyés en correctionnelle. Les magistrats en charge de l’instruction du dossier ont retenu contre les prévenus le harcèlement moral, mais pas l’homicide involontaire comme le demandaient les plaignants.

[…]

«  Le président de la CFE-CGC Orange, Sébastien Crozier, explique qu’il « faut que ça serve d'exemple pour que plus jamais un management use de violence sociale pour faire partir des gens. Pour le reste, ça ne ramènera pas nos collègues ».

Le syndicat, partie civile, déplore également que deux des mis en cause occupent toujours des postes à responsabilité chez Orange ou chez ses partenaires.

L’informaticien - Guillaume Périssat -18 juin 2018

 

zdnet

L'ancien p-dg Didier Lombard, son second Louis-Pierre Wenes, et le DRH, Olivier Barberot sont notamment poursuivis. On se souviendra de la scandaleuse phrase du p-dg, évoquant une "mode des suicides" chez l'opérateur historique.

[…]

La procédure a retenu le cas de trente-neuf salariés: dix-neuf se sont suicidés, douze ont tenté de le faire, et huit ont subi un épisode de dépression ou un arrêt de travail. 

[…]

"La responsabilité morale des sept prévenus dans la crise sociale et ses conséquences les plus tragiques, les suicides de nos collègues, est avérée", souligne le syndicat CFE-CGC, partie civile.

ZDnet -  Olivier Chicheportiche -

 dispo copie

Neuf ans après les premières plaintes, les juges d’instruction ont ordonné un procès contre France Télécom et sept de ses dirigeants pour harcèlement moral. La politique de management instaurée par Didier Lombard, alors PDG du groupe, visant à déstabiliser les salariés est mise en cause.

[…]

« C’était la première fois que les intentions de la direction étaient énoncées de façon aussi directe», se souvient François Terseur, élu CFDT. Selon Sébastien Crozier, président du syndicat CGC-Unsa*, « les propos du président de France Télécom au cours de cette réunion montrent que

tout était planifié, parfaitement organisé. Sa responsabilité est totalement engagée. C’est d’ailleurs
en partie à cause de ces propos de 2006 que nous avons demandé sa démission » – sans succès »

[…]

Nous republions l’enquête de Mathieu Magnaudeix et François Desriaux, rédacteur en chef de
Santé & Travail, réalisée en 2009 qui dénonçait déjà toutes les déviances de la direction de FranceTelecom.

16 juin 2018 - par la rédaction de Mediapart

 - Pour les abonnés 
 - Sur l'Intranoo 


*NDLR: lire CFE-CGC Orange, bien sûr :-)

Découvrez le tract concernant le déménagement "La Marseillaise", avec au sommaire :

  • Le temps de trajet
  • Organisation du temps de travail
  • Parkings
  • Frais induits
  • Les salariés du site l'Ensoleillée sur Aix
  • ... et l'analyse de la CFE-CGC

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur le lien suivant :

 

pdftract_nego_marseillaise_2_copie.pdf

 

 

 

En 2015, Eurofound, Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, publiait le rapport « New forms of Employement », qui décrivait de façon très détaillée les nouvelles formes d’emploi qui apparaissaient et se développaient en Europe (travail indépendant, crowdsourcing, groupements d'employeurs, job sharing, etc.)

La mise à jour de 2018 étudie l’évolution de ces nouvelles formes d’emploi sur les trois dernières années, et s’intéresse à leurs effets sur les conditions de travail et la sécurité de statut des travailleurs.

nouvelles formes emploi 072018

Source : Les nouvelles formes d’emploi en 2018

Au sommaire de l'essentiel du CE Juillet  2018 :

- Infos  Agence Distribution :Alerte sur la situation des boutiques

  • Extrait de la Déclaration Préalable sur la situation des AD lors de la multilatérale DCGP* du 29/06/18
  • Projet de relocalisation Boutique de Castres :

*Direction Clients Grand Public


- Infos Unités d'Intervention :  Unités d’intervention sous haute tension

  • Orientations du domaine de l’intervention au sein de la DO Sud
  • Rappel du rapport PEC & Prospectives 2017-2019 pour les Unités d’intervention présenté en CE DO Sud en juin 2017


- Information trimestrielle de l'activité DoSud T2 2018 :Sur demande par mail, ce rapport qui détaille les effectifs, les répartitions, les évolutions, les flux,... peut vous être transmis.


L'essentiel du CE dans son intégralité : pdfessentielcejuillet18vf.pdf

travailleur industrie 072017

Rendu public en milieu de semaine, un rapport parlementaire portant sur la lutte contre les maladies professionnelles dans l’industrie a dévoilé une quarantaine de propositions. La plus marquante consisterait à infliger un « malus pour les entreprises n’ayant pas pris les mesures nécessaires pour éliminer un risque avéré de maladie professionnelle ».

Source : Un « malus » pour lutter contre les maladies professionnelles

problemes salaries 072017

La récente étude du groupe de protection sociale Malakoff Médéric nous rappelait l’impact que pouvaient avoir les fragilités des salariés sur l’activité des entreprises. Or, la réponse syndicale n’est pas toujours évidente face à des salariés en situation de fragilité. En effet, comment intégrer des problèmes individuels et personnels dans une démarche à la fois professionnelle et collective ?

Cet article dresse un panorama des approches confédérales des différents syndicats.

Source : Transformer les fragilités individuelles en forces collectives

macron syndicats 072017

Reçus la semaine dernière par le président de la République, les huit principaux leaders syndicaux et patronaux ont salué son changement de ton. Ils espèrent pouvoir peser davantage à l’avenir mais restent vigilants, alors que la rentrée sociale s'annonce bien chargée, avec la réforme de l’assurance chômage, celle des retraites ou encore la question de la santé des salariés et des conditions de travail, qui devrait également faire l’objet d’une « multilatérale ».

« Je reste méfiant car le naturel revient très vite », a commenté François Hommeril, président de la CFE-CGC.

Source : « Macron admet qu'il a peu écouté les syndicats »

open space 072017

Depuis quelques temps déjà, sondages et études montrent que les travailleurs ne sont pas heureux dans les open spaces. Mais qu’importe, puisque ces derniers permettent aux entreprises de mettre à profit le moindre mètre carré pour y entasser leurs salariés !

Et pourtant, une récente étude de deux chercheurs américains montre, chiffres à l’appui, que le travail en open space provoque une forte diminution des interactions en face à face au profit des interactions électroniques, ce qui conduit inexorablement... à une baisse de la productivité.

De quoi inciter Orange à retoucher les plans de son futur siège social ?

Source : Une étude montre que les bureaux open spaces augmentent l'échange électronique entre collègues