Egalité Femmes - Hommes : c'est pour quand ?

Rappelez-vous, en juillet dernier, S. Richard annonçait : "Je fixe à tous les pays un objectif de 35% de taux de féminisation des comités de direction, y compris pour le Comex à horizon 2015, il faut donc identifier les talents féminins et les accompagner à tous les niveaux".  Espérons que cette exhortation venue du plus haut portera ses fruits. En attendant, La CFE CGC-UNSA, majoritaire au CE, s’est prononcée contre le rapport 2009 sur l'égalité femmes-hommes présenté par la direction.

Nous avons constaté des efforts de la part de la direction ainsi qu'un travail important avec les membres de la commission. Mais, comme toujours, il reste beaucoup à faire.

A SCE, le pourcentage de recrutement féminin global est encore insuffisant. Les femmes y représentent 37,6% des effectifs en 2009 – ce qui est déjà maigre - mais elles ne représentent que 31,3% des recrutements externes.Ce taux est particulièrement insuffisant sur les postes de management.

Il subsiste des écarts de salaire de 12 % entre les femmes et les hommes pour le groupe D et de 10 % pour le groupe Dbis. Il s'agirait des écarts les plus importants dans notre division.

Le CE réclame des chiffres distinguant la rémunération des fonctionnaires et celle des salariées de droit privé et des indicateurs au plus près du terrain et des métiers, c'est-à-dire par établissement secondaire.

Pour le recrutement sur des postes du domaine «Technique Réseaux» ou «Techniques Informatiques», la direction explique la très faible présence de femmes par le fait qu’il y a très peu, voire aucune candidature féminine. Ce problème de pénurie des de femmes dans les métiers techniques correspond à une difficulté nationale et demande, il est vrai, une remise en cause de l'ensemble de la structure sociale.

L’historique des mesures individuelles de corrections des écarts de salaire femmes en 2007, 2008 et 2009 a permis de corriger la rémunération de 946 femmes cadres sur ces 3 années et de leur attribuer un pourcentage moyen de correction respectivement de 1,7%, 2,6% et 0,8%. Cela semble bien peu. Et les non cadres ?

Note pratique : si vous avez bénéficié d’une mesure individuelle de correction d’écart de salaire F/H, votre notification individuelle de rémunération doit le préciser.

Conditions de Travail et Santé Egalité Professionnelle Orange Business Services

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur