CSEC octobre 2021 : politique immobilière

Plans Schémas Directeurs Immobiliers 

  • 18 371 adresses dont 298 > 50 occupants et 2 035 > 200m²
  • 5 398 879 m² dont 2 079 239 m² de bureaux
  • 82 292 occupants (25,2 m²/occupants versus 25,4 en 2020) répartis en : Orange France hors DO = 33%, Orange France DO = 35%, Corporate = 18%, 0BS = 14%
  • Surfaces : 53% = propriété, 37% = loués, 10% = crédit-bail
  • 601 m€ de charges opérationnelles ; 121,7 m€ Capex travaux
  • Entre 2020 et 2023, les surfaces diminueraient de 559 000 m² (-10%) : cessions et résiliations, nettes des acquisitions de surfaces techniques additionnelles = -742 000 m² (-14%), les nouveaux sites = + 184 000 m²

Quelques SDIT à venir :

Nord-Est

Lille V2 (1 749 occ. dont filiales 172) Réflexion à ouvrir au S2/2021 sur la plaque de Lille intégrant les 5 sites occupés (VAFO, Hellemmes, Bleuets, Boitelle,)

Amiens V2 et Metz (1 072) Réflexion à ouvrir au S2/2021 sur les plaques d’Amiens (Racine, Delambre et Campus Branly/Claudel) et de Metz (Sablon, Portes des Allemands et Arsenal)

Et aussi Saint-Quentin et Auxerre (110 occ) et Reims-Troyes (300 occ)

Sud-Ouest

Bordeaux Regroupement des salariés de Pessac et de Mérignac dans le bâtiment Multi Pôles des Graves : Regroupement des salariés de l’USC (Gradignan) et de l’AG2P dans le bâtiment Château d’Eau 1 421

Montpellier (1 384) Accueil sur Orange Le Patio des salariés du bâtiment de Marché Gare

Toulouse (3 103) Accueil sur Orange Tolosa des salariés des bâtiments de Reynerie et de Bonnefoy ; Poursuite de l’optimisation des implantations du Grand Toulouse

Et aussi Albi (88), Béziers (45), Biarritz Anglet (139), Cahors (49), Chatillon sur Thouet (19), Guéret (38), Limoges (387), Nîmes (108), Pau (208), Tarbes (135), Tulle Brive (65)

Ouest

Rennes (1 450) Etude d’opportunité de libération du site Rennes Orange Parc bat H (échéance du bail de février 2023) et Cesson Sévigné Belle Fontaine (bail fin 2023). Etude en cours.

Lannion (1 200) Regroupement des équipes sur une partie du site actuel à l’échéance 2025

Et aussi Cherbourg (25), Le Havre (40), Rouen (390), Caen (600), Châteauroux (60), Tours (300), Quimper (270), La Roche/Yon (130),  

Sud-Est

Marseille (1 100) Projet 2024 sur le site de St Mauront

Et aussi Aix en Provence (220), Martigues (50), Clermont-Ferrand (390), Sophia (530)

Ile-de-France

Périmètre DO

SDIT 75 : Programme de regroupements progressifs des équipes tertiaires installées dans 6 immeubles parisiens et prise à bail d’un pôle d’intervention pour les équipes techniques de l’est parisien.

Instruire la libération de Raspail et le déménagement des équipes Parnasse Native

Libération des immeubles Guyancourt Equinoxe, Guyancourt l’Equerre, Montigny Newton, Guyancourt Montgolfier

Regroupement équipes Gardens

Réaménagement des espaces Orange Innovation

Accueil de nouveaux arrivants LNV

Libération totale des immeubles Gentilly, Danton, Vanves, Bobillot, Bagneux, libération partielle de Montsouris, Philippe Auguste

Accueil des équipes TOTEM France Village 4/ Village 6

Accueil des équipes de WHA pour assurer la libération de Boulogne Molitor

DROM

Saint Denis la Réunion (401), Guadeloupe Destrellan (345),

Martinique Le Lamentin (311)

Position de la CFE-CGC Orange

Le plan d’économie Scale Up qui doit permettre 110M€ d’économie en 5 ans pilote désormais la politique immobilière d’Orange, même si les décisions prises sous le seul angle du gain financier à court terme, sont contre-productives en matière d’efficacité opérationnelle à moyen et long terme.

Économies obligent, Orange accélère les cessions de bâtiments dont elle est propriétaire même s’ils sont bien placés et stratégiques comme à Marseille Nedelec, et choisit l’implantation des nouveaux sites sans tenir compte des lieux d’habitation et moyens de transports des salariés… ni de l’image d’Orange. Quant aux économies liées à la réduction des surfaces de bureaux et frais connexes, elles se font aussi au détriment du pouvoir d’achat des salariés qui voient, eux, leurs dépenses de transports et de télétravail s’alourdir.

Jamais n’est vraiment prise en compte la qualité de vie au travail des salariés et les élus CFE-CGC ne peuvent que constater que ces déménagements, emménagements, à l’initiative de l’entreprise sont rarement accompagnés des aides adéquates pour les personnels.

CSEC UES Orange

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur