L'essentiel du CE du 23/24 novembre : Projet Group Sourcing Supply Chain, “Moving Together”

Projet Group Sourcing Supply Chain, “Moving Together”

Information

L’origine du Projet :

La filière Group Sourcing § Supply Chain, telle qu’elle existe aujourd’hui (1 900 collaborateurs, répartis dans plus de 20 pays, sur 5 continents et 3 grands métiers, achats, commandes, logistique), existe depuis 2002. Elle mobilise des équipes dans des entités aux cultures et métiers différents.

Depuis l’écosystème extérieur a beaucoup évolué, de la concentration croissante sur le marché fournisseur et sur celui de l’équipement client, la forte concentration sur le marché moyenne gamme notamment en Europe, des changements technologiques majeurs, en passant par une compétition féroce, une augmentation de la pression fiscale et de la réglementation, le renforcement de la présence orange dans la région MEA… enfin la préoccupation croissante des clients et des régulateurs sur les sujets environnementaux.

Il a donc été décidé d’initier une réflexion collaborative sur l’actualisation de la mission et l’amélioration du fonctionnement de la filière Achats/Supply chain dans et au-delà de GSSC.

5 chantiers ont été retenus :

  •         Comment créer et renforcer la collaboration entre pays, entre pays et le groupe/ BuyIn ? (Sourcing)
  •         Comment créer et renforcer la collaboration entre pays, entre pays et le groupe/ BuyIn ? (Supply chain)
  •         Comment intégrer les possibilités big data / knowledge sharing?
  •         Comment simplifier les processus et devenir une organisation agile ?
  •         Comment forger l’identité de la filière achat supply chain et renforcer son attractivité ?

Fonctionnement du Projet :

5 chantiers de travail, traités en parallèle par 2 groupes distincts : un francophone et un anglophone, chacun constitués de près de 20 personnes, formant un ensemble de 200 collaborateurs inscrits sur la base du volontariat et qui alterneront travaux synchronisés en temps réel depuis plusieurs sites et des moments asynchrones sur Plazza.

Des recommandations sont attendues pour fin janvier 2017. Un séminaire réunissant tous les contributeurs mettra en commun les propositions.

Les Groupes de travail

Ils sont constitués de collaborateurs, sur la base du volontariat, la diversité étant le seul critère, complémentarité de métier, de pays, de niveaux hiérarchiques, d’âge, h/f, rôle opérationnel versus transverse, BuyIn…

Les groupes travaillent jusqu’au 31 janvier 2017. Le point sur les suites de ce projet sera fait au T1 2017 au CE lorsque les groupes auront remis leurs préconisations.

L’analyse de la CFE-CGC

Quelques remarques, tant sur le fond que sur la forme :

  • « Volontariat, envie, motivation individuelle… » : tout est a priori réuni dans ce projet pour un « développement personnel » qui ne sera donc pas « sujet à gratification », peut-être parce que trop de ressources sont mobilisées : 201 collaborateurs, 32 hubs, 10 pays, 10 pilotes, 5 chantiers, 3 sessions, 1 plateforme PLAZZA, des séminaires en aval et en amont…
  • La chronologie n’y est pas : une présentation en amont aurait dû être organisée dans les CE et CHSCT, d’autant plus que tous les Managers ont été « impliqués » depuis le début du projet (séminaire à Orange Campus du 5/7/2016).
  • Les étapes de préparation / les prérequis n’y sont pas non plus : il aurait fallu avant toute autre chose organiser une 1ère journée de formation sur le sujet même du chantier : selon le profil & la connaissance / le métier de chacun, les représentations qu’en aura chaque participant seront bien trop disparates voire contradictoires pour qu’un travail commun puisse se faire au mieux lors des échanges en chantiers…
  • L’agenda imposé semble bien trop serré (3 mois / 3 réunions / toutes les préconisations à construire pour fin Janvier 2017). Comment véritablement approfondir les sujets & bâtir en détail les recommandations qui en découleront…

Après le 1er workshop de début Novembre, quelques retours de la part d’observateurs « externes », mais aussi et surtout de la part de certains participants aux chantiers :

  • Une dynamique intéressante pour favoriser les échanges « transverses » et faire disparaitre certains silos…
  • Une organisation des hubs (= sous-groupes) bien conçue / rodée, malgré des absences aux réunions de plusieurs participants pourtant « volontaires » au départ…
  • Des « travaux synchronisés en temps réel » (réunion physique) minoritaires et insuffisants, comparés aux nombreux moments « libres et/ou imposés » fortement conseillés en asynchrones sur Plazza…

En conclusion :

Ce projet aurait dû associer tous les acteurs / « sponsors » potentiels (dont les IRP) y compris dans la définition des moyens & des objectifs à y associer : la CFE-CGC craint donc que ces chantiers ne laissent voir à ce jour que les 10% d’une future réorganisation GSSC… et ne servent qu’à remonter & valider des décisions déjà prises en haut lieu sur les 90% restants.

Notre vigilance est totale !

Emploi & Métiers


Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données