CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Emploi & Métiers

 

orange exe obstination

Au sommaire du dernier CE Orange France Siège :

  • Le Nouveau Village : Présentation du rapport SECAFI
  • Site de Marseille Sablier : la proposition alternative du CE OFS
  • PRO - PME: bilan à 6 mois de la nouvelle organisation
  • Rapport trimestriel emploi T4 et annuel 2017
  • Restauration 2018 du CE OFS
  • Rapport Annuel d’Activité des médecins du travail OFS 2017
  • Everything is fine ! Orientations de la Direction de la Communication
Téléchargez l'intégralité du compte-rendu : pdfL'essentiel du CE OFS de mai 2018

orange reduit sa participation dans le britannique bt

Sébastien Crozier, le président de la CFE-CGC Orange (cadres), 2e syndicat majoritaire*, était en déplacement en Occitanie en début de semaine. Il s'est arrêté à Montpellier pour dresser un état des lieux.
Le postulat de base sur les effectifs du groupe en Occitanie n'est déjà pas le même : Sébastien Crozier annonce 3 504 salariés en Occitanie et 1 439 dans l'Hérault à la fin 2017.

Interrogée par La Tribune-Objectif, Patricia Goriaux, la directrice d'Orange Sud (périmètre de l'Occitanie) martèle qu'elle ne « souhaite pas répondre par [notre] intermédiaire aux propos de M. Crozier ».Elle consent toutefois à alimenter le débat contradictoire avec quelques éléments. À commencer par les effectifs, qu'elle situe à 7 610 en Occitanie et 1 918 dans l'Hérault...

[...]

La Tribune-  Cécile Chaigneau - 6 Juin 2018

Info dernière minute

La CFE CGC depuis Novembre 2017 s’interroge et interpelle tous les mois la Direction du CSE SUD
concernant la pertinence des astreintes 20h pour les managers.
Bonne nouvelle, la CFE CGC a été entendue,
le relevé de décision sur la suppression de l’astreinte managériale prend effet le 1er Juin 2018.

Relevé de décision : pdfrelevedecisionastreintescsesud20h30mai2018.pdf

 Les thèmes portés par vos Délégués du personnel CSE SUD :

  • WhatsApp
  • Egalité professionelle
  • Congés
  • Télétravail
  • PDE / Covoiturage
  • Sous traitance
  • Come

Retrouvez l'intégralité des questions réponses :pdfessentiel_dp_cse_sudmai2018.pdf

La prochaine réunion DP du CSE SUD est programmée le 21 Juin 2018.
Vous avez des questions, des réclamations, des préoccupations,
N’hésitez pas à contacter vos représentants CFE CGC.

Vos élus : Laurence Ourtiès, Antoine Roeser, Blandine Barthès, Mohamed Benyahia, Hélène Faus, Sandrine Frasca.

[French version here/English version below]

Dans le cadre du Comité Groupe Monde des 28, 29 et 30 mai 2018 à Stockholm en Suède, la Direction a inscrit un dossier à l’ordre du jour concernant un point d'avancement de la version 2 du projet ENO (European Network Outsourcing), dossier présenté par Friedel Kehne, Directeur des Opérations Réseaux, et Michal Nowakowski, Orange Pologne.

Ce vaste projet lié à l'externalisation de la supervision et du pilotage des réseaux dans certaines géographies dans lesquelles le Groupe Orange est présent, avait été initié fin avril 2014 et présenté en session extraordinaire du Comité de Groupe Européen dans le cadre d'un processus d'information/consultation.

Quatre ans plus tard, la Direction nous présente ses intentions en termes de continuité du projet, et considère qu'il ne s'agit plus d'un sujet majeur, puisque celui-ci est inséré dans l'ordre du jour d'une session ordinaire du Comité de Groupe Européen, et au titre d'une simple information de ses membres. Selon la Direction, la déclinaison du premier volet du projet ENO, dès 2009 en Europe, a été mise en oeuvre avec succès. D'autres opérateurs ont d'ailleurs choisi des modèles similaires, mais certains aussi des modèles différents. Le bilan est donc présenté comme largement positif, avec une réalisation des économies attendues, une qualité de service à minima maintenue, voire améliorée dans la plupart des géographies (Espagne, Belgique, Slovaquie, Roumanie, Moldavie), ainsi que l'assurance d'avoir délivré des services apportant de la valeur pour les clients, le tout pour un coût annuel moyen d'environ 120 M€. En outre, les réseaux entièrement virtualisés vont nécessiter une automatisation totale, ce qui amène à envisager une orchestration et une automatisation des opérations encore plus poussées (ONAP, plateforme d'automatisation de réseau en open source).

Le futur de ce projet, dont le contrat actuel arrive à échéance avec Ericsson, s'articule autour de deux modes opératoires possibles. Le premier pourrait se conduire avec un MSP (Fournisseur de Services Managés) unique avec responsabilité de bout en bout, et identique pour l'ensemble des filiales concernées (Ericsson, Huawei, Nokia). Le second pourrait solliciter différents fournisseurs (les mêmes que ceux identifiés dans le premier mode opératoire) pour les opérations principales (maintenance préventive et corrective, optimisation et élaboration), tout en ayant recours à la sous-traitance locale dans chaque filiale, posant malgré tout certaines questions autour des ressources disponibles dans chacune d'entre elles, notamment en Slovaquie et en Moldavie. Le calendrier envisagé, fonction des différents termes, par géographie, du contrat en cours, s'étale de fin avril 2019 pour l'Espagne à fin novembre 2019 pour la Moldavie, échéances auxquelles la deuxième version du projet ENO devra prendre le relais.

Au-delà de la grande complexité technique de ce dossier, dont la présentation par l'intermédiaire de transparents bourrés d'acronymes n'a pas contribué à la compréhension et à l'appropriation, par les membres du Comité de Groupe Européen, de ses impacts en termes d'emplois, de transformation éventuelle des métiers et de formation, les membres de l'instance s'interrogent sur le statut de ce dossier présenté en simple information et par des intervenants "contraints" par des horaires d'avions, alors que la première phase de ce projet, en 2014, avait motivé une réunion extraordinaire de l'instance et un processus d'information/consultation. Mandat a été donné au Secrétaire du Comité de Groupe Européen d'agir dans l'hypothèse où la réponse de la Direction serait jugée insuffisante par le conseil juridique de l'instance, s'agissant des aspects transnationaux de ce dossier selon les termes de la Directive européenne 2009/38.

[English version]

As part of the European Works Council of May28th, 29th and 30th April, 2018 in Stockholm, Sweden, the Group Management has included a file on the agenda concerning a progress report of version 2 of the European Network Outsourcing (ENO) project, submitted by Friedel Kehne, Director of Network Operations, and Michal Nowakowski, Orange Poland.

This vast project related to the outsourcing of the supervision and management of networks in certain geographies in which the Orange Group is present, was initiated at the end of April 2014 and presented in extraordinary session of the European Works Council as part of an information/consultation process.

Four years later, the Management presents its intentions in terms of continuity of the project, and considers that it is no longer a major subject, since it is inserted in the agenda of an European Works Council ordinary session, and simply informing its members. According to the Management, the implementation of the first part of the ENO project, starting in 2009 in Europe, has been successfully implemented. Other operators have also chosen similar models, but some also different models. The balance sheet is therefore presented as largely positive, with expected savings to be achieved, service quality at least maintained, and even improved in most regions (Spain, Belgium, Slovakia, Romania, Moldova), as well as the insurance of delivering value-adding services to customers, all at an average annual cost of around € 120 millions. In addition, fully virtualized networks will require full automation, leading to further orchestration and automation of operations (ONAP, open source network automation platform).

The future of this project, whose current contract expires with Ericsson, revolves around two possible operation modes. The first could be conducted with a single MSP (Managed Service Provider) with end-to-end responsibility, and identical for all the subsidiaries concerned (Ericsson, Huawei, Nokia). The second could solicit different suppliers (the same as those identified in the first operation mode) for the main operations (preventive and corrective maintenance, optimization and development), while resorting to local subcontracting in each subsidiary, still raising some questions about the available resources in each of them, especially in Slovakia and Moldova. The estimated calendar, depending on the different terms, by geography, of the current contract, extends from the end of April 2019 for Spain to the end of November 2019 for Moldova, deadlines to which the second version of the ENO project will have to take over.

Beyond the great technical complexity of this dossier, whose presentation through transparencies full of acronyms did not contribute to the understanding and the appropriation, by the members of the European Group Committee, of its impact in terms of jobs, possible transformation of trades and training, Council members question the status of this file presented as a simple information and by speakers "forced" by aircraft schedules, then that the first phase of this project, in 2014, motivated a special meeting of the Council and an information/consultation process. Mandate was given to the Secretary of the European Works Council to act in the hypthesis where the response of the Management would be considered insufficient by the legal counsel of the Council, with regard to the transnational aspects of this file according to the terms of the 2009/38 European Directive.

Le domaine de l’intervention est en pleine mutation et les UI sortiront modifiées en profondeur du projet d’organisation 2019 voulue par la Direction. Les fusions d’UI ont déjà démarré et les premiers retours terrain mettent encore une fois en évidence l’écart entre la théorie présentée et la pratique que les salariés vivent tous les jours. Si l’on ajoute à cela, l’accord sur la reconnaissance des compétences (ARCQ) qui a suscité beaucoup d’espoirs vite déçus et les crashs programme inopérants sur le marché Entreprise, c’est dans un contexte explosif que vos représentants CFE-CGC ont rencontré la direction métier des UI. Rapide retour.

Téléchargez l'intégralité de l'actu des UI : pdfUI ACTU T1 2018

stress

Vos élus DP vous défendent au quotidien. Ils sont vos PORTE-PAROLE auprès de la Direction.

Leur mission ? Garantir l’application juste et loyale des dispositions qui s’appliquent dans votre établissement en matière de droit du travail et des fonctionnaires, conventions collectives, accords d’entreprise. Vos DP interviennent sur des questions essentielles comme la rémunération, la durée du travail, les conditions de travail et la santé des personnels. Chaque fois que nécessaire, ils portent vos réclamations individuelles et collectives, auxquelles la Direction est tenue de répondre par écrit lors des réunions mensuelles des DP.

VOS DP sont vos DÉFENSEURS PERSONNELS…

… toujours présents à vos côtés. Votre DP vous conseille, peut vous accompagner lors des entretiens avec votre hiérarchie, vous appuyer dans une démarche de conciliation, mobiliser les ressources disponibles pour vous défendre. En cas de besoin, il saisit l’Inspecteur du Travail, ou alerte le Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail et la Direction de toute mise en danger des personnels de son établissement. Vos élus DP CFE-CGC Orange sont formés et régulièrement informés des évolutions du droit des personnels.

Ils bénéficient d’appuis juridiques et techniques afin de mieux intervenir pour vous défendre et s’engagent à :

·  Répondre aux questions qui concernent votre emploi, vous accompagner dans vos démarches de mobilité, vous aider à défendre vos augmentations et promotions.

·  Veiller tout particulièrement au respect de la santé et du bien-être des personnels de l’établissement.

·  Exiger une vraie politique d’égalité femme / homme, pas seulement de continuelles mesures de rattrapage, se mobiliser pour développer l’emploi des personnes handicapées et faire supprimer tout type de discriminations. Tous les mois, via ce compte-rendu, nous vous tiendrons informés des réponses de la Direction à vos questions.

pdf22_mai_2018_-_reclamations_reponses_dp_cfe-cgc_orange_caraibe.pdf

N’hésitez pas de contacter vos élus, ainsi que vos représentants locaux pour de plus amples informations.

Vos élu (e)s, CFE CGC DOC _ OC:                                                          

Rodolphe CALONNE - élu CE Orange Caraibe - DS EP Orange Caraibe - 06.96.45.01.23 &Eric DRANE- élu CE Orange Caraibe - élu DP Orange Caraibe Moudong- 06.90.75.10.60 &Sébastien GAUTHIER- RS CE Orange Caraibe - DS EP Orange Caraibe - élu DP Orange Caraibe Moudong- 06.90.57.50.43 &Boris FAYOLLE- élu DP Orange Caraibe Martinique - 06.96.34.25.26 &Luc DRANE- élu CE Direction Orange Caraibes - 06.96.22.43.63 &Mickael MARTHE- élu CE Direction Orange Caraibes - 06.96.21.34.96 &Marc ARMEDE- élu DP DOMP Direction Orange Caraibes &Christophe DEVAUCHELLE - élu DP DOMP Direction Orange Caraibes - 06.90.55.31.37 &José ROLLIER- élu DP URCC Guyane - Direction Orange Caraibes - 06.96.26.93.52 &Carine BURLAUD - élue DP DVDC Guyane Direction Orange Caraibes - 06.96.26.20.49 &Gaelle MINIDOQUE - élue DP DVDC Guyane Direction Orange Caraibes - 06.94.23.77.26

Vos représentant (e)s CFE CGC DOC _ OC:                                                       

Pierre FARRAUDIERE - RSS ES URCC - Direction Orange Caraibes - 06.90.35.39.37 & - Pierre MEDELICE - RSS ES AVSC - Direction Orange Caraibes - 06.96.83.15.57 & Eric PERTAYS - RSS ES AEC - Direction Orange Caraibes - 06.96.31.04.26 & Marie LORET - RSS ES DVDC - Direction Orange Caraibes - 06.94.42.77.01 & Christian ROSEMOND - RSS EP URCC - Direction Orange Caraibes - 06.96.24.03.74 & Marc ARMEDE- RSS ES DOMP - 06.96.23.12.12

Ainsi que :

Guadeloupe :   Philippe ANRETARD (06.90.30.11.11) - Frédérique ARROS (06.90.35.58.00) - Louise BOA (06.90.48.50.04) - Gérard BONJEAN (06.90.61.71.77) Nathalie BOREL (06.90.32.24.11) - Stéphane BOURREL (06.90.55.97.33) - Harry CLAUDEON (06.90.28.19.96) Marc DESIREL (06.90.59.34.56) - Marie José JERNIDIER (06.90.74.90.71) - Christophe DEVAUCHELLE (06.90.55.31.37) - Frédéric MARTIN (06.90.31.16.61) - Odile TREBEAU (06.90.50.88.99)

Guyane : Dominique GIRAULT (06.94.23.25.46) - Caroline GIRARD (06.94.23.76.76) - Lionnel PRANDI(06.94.45.63.11) - Bruno POUTIER (06.94.23.33.15) - Christophe SUARES (06.94.42.06.81)                                          

Martinique : Christine DUFAY (06.96.44.48.71) - Lucien JACQUELINE (06.96.40.74.97) - Hubert LEMARQUAND (06.96.28.97.31) - Jeanie LESUEUR (06.94.44.95.73) -   Régine PRUDENT GRATIEN (06.90.35.01.47) - Joelle SAINTE-ROSE (06.96.85.58.08)                                                                    

Jean Marc DARTAGNAN (06.89.10.01.12) : Délégué Syndical Central Adjoint - Secrétaire National des Territoires Antilles - Guyane - Secrétaire Départemental du Territoire Est - DO Est

 

screenshot001

Pour la troisième fois depuis l'élection d'Emmanuel  Macron, les fonctionnaires battent le pavé et font grève mardi, pour défendre leur statut et s'opposer à la future réforme du gouvernement, qu'ils perçoivent comme une "attaque".

[...]

Entre 130 et 140 manifestations sont programmées partout en France.

[...]

Déterminés, les syndicats représentants 5,7 millions d'agents affichent une solidarité rare ce mardi. Les neuf (CGT, CFDT, FO, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA) ont lancé un appel commun contre "la mise à mal des missions publiques", "la dégradation des conditions de travail" et pour le pouvoir d'achat.

[...]

AFP/Orange Actus -22 mai 2018

banniere medias mai2018

La revue de presse de mai 2018 est à votre disposition.

Au sommaire : AG des actionnaires, stratégie, dirigeants, loi Pacte, en région, télégramme, statut du personnel, rému, dialogue social

Pour la consulter : revue de presse mai 2018

Pour vous abonner gratuitement : s'abonner

Vous pouvez lire les articles au fil de leur publication en rubrique Revue de presse, mais aussi en nous suivant sur Facebook, Twitter, et LinkedIn, où vous pouvez les commenter et les partager avec vos amis.

Bonne lecture !

Au sommaire de cette séance

Plan Schéma Directeur Immobilier des Fonctions Support & Finances

Le dossier présenté fait un état des lieux complet de tous les SDIT qui concernent les FS&F... Pour autant, la CFE CGC demande davantage d’informations quant aux principes qui conduisent à l’élaboration d’un SDIT  

Modifications du R I de la Division

Les élus ont rendu un avis négatif sur le Règlement Intérieur de la division des Fonctions Supports et Finances et se sont réservé le droit d’ester en justice par quelque moyen que ce soit.    

Nouveau Comex et impacts au sein des FS&F

Encore beaucoup d’éclaircissements en attente… et en réponse, outre l’affirmation habituelle que « si des problèmes apparaissent, ils seront regardés au cas par cas », l’assurance que plus de précisions seront communiquées dans des dossiers spécifiques d’information consultation.   

Évolution de la Communication et de la Marque

Au-delà du rattachement de la communication interne à la Direction de la Communication, l’enjeu essentiel est bien l’organisation unifiée de la communication de l’ensemble des Fonctions Supports. 

Impact de la fusion d’Equant-Orange au sein de FS&F

La CFE-CGC réitère sa satisfaction quant à cette opération dont elle a souhaité et demandé la réalisation depuis de nombreuses années.

pdfcr_ce_mai_2018.pdf

Les différents dossiers étudiés par vos élus CFE-CGC continuent d’amener leurs lots éprouvants d’incohérences sur les projets et souvent d’insuffisance de gouvernance de la part d’une Direction à bout de souffle.

Nous vous proposons un décryptage des principaux sujets :

  • NAO, Négociation Annuelle Obligatoire: le mépris!
L’entreprise dans un cynisme assumé, en l’absence d’accord signé, compte donner aux salariés moins que ce qui était proposé lors des négociations. Les Organisations Syndicales dans un courrier adressé à Stéphane Richard demandent la réouverture des négociationsalors que les bénéfices sont au rendez-vous et que les cadres leaders et les dirigeants n'ont pas oubliés de garnir leur panier, et de redistribuer aux actionnaires.

  • Retrait de COME, un échec industriel
Dérives éthiques, planning explosé, gouvernance erratique : le projet s'arrête début 2018... avec une facture proche de 400 millions d'euros si tous les développements sont pris en compte. Les pertes de revenus pour les salariés sont avérées. Quelles mesures de la direction pour éviter ces errements à l'avenir? Voir notre article ci-joint.

  • Suivi de l’accord d’accompagnement de la Réorganisation DNGP 
Jusqu’ici tout va bien… ? !

Téléchargez l'intégralité de la publication du premier trimestre 2018:pdfDécryptage de l'actualite du T1 2018_OFS.pdf

au sommaire de cette séance,

Les réunions d’expression salariés 

Aider à l’expression des salariés, c’est bien !!!
Après deux mois, être toujours sans retour d’un relevé de décisions ou d’un simple compte-rendu, ça l’est moins.
Paroles, paroles, paroles ? 

Accord égalité pro et équilibre vie privée vie pro

La CFE-CGC lutte contre toutes les situations générant des écarts et des inégalités entre les personnels dans l’entreprise...
Voir notre article sur le sujet et notre tract   

Les dons de jours

La CFE-CGC revendique La généralisation à tout le Groupe de la « Formation salariés & aidants familiaux », testée sur la DO Sud, afin d’actionner un véritable levier d’entraide, de partage d’expérience et de solidarité.

pdfcr_de-dp-mai.pdf

 

 

au sommaire de cette séance,

Les réunions d’expression salariés 

Aider à l’expression des salariés, c’est bien !!!
Après deux mois, être toujours sans retour d’un relevé de décisions ou d’un simple compte-rendu, ça l’est moins.
Paroles, paroles, paroles ? 

Accord égalité pro et équilibre vie privée vie pro

La CFE-CGC lutte contre toutes les situations générant des écarts et des inégalités entre les personnels dans l’entreprise...
Voir notre article sur le sujet et notre tract   

Les dons de jours

La CFE-CGC revendique La généralisation à tout le Groupe de la « Formation salariés & aidants familiaux », testée sur la DO Sud, afin d’actionner un véritable levier d’entraide, de partage d’expérience et de solidarité.

pdfcr_de-dp-mai.pdf

 

 

xvm3267941e 59a2 11e8 a189 342692cadd97

L'opérateur lance une campagne de recrutement, Hello Jobs, dans onze villes pour faire connaître ses métiers et choisir ses futures recrues.

[...]

«On a eu 1200 départs supplémentaires par rapport à ce qui était prévu dans le dispositif d'incitation au départ des années Lombard. Une charge de travail additionnelle s'est donc répercutée sur le reste des salariés. En outre, les organisations syndicales mettent une grosse pression à Orange pour garder les métiers clés en interne et diminuer la sous-traitante qui entraîne une dégradation du pilotage de nos activités», commente Sébastien Crozier, président CFE-CGC chez Orange pour expliquer cette campagne de recrutement.

[...]

Mais pour Sébastien Crozier, il ne faut pas se méprendre, «Ces métiers ne sont pas le gros des emplois proposés. Une campagne est faite pour attirer et renvoyer une bonne image. À l'exception de Rennes et de quelques autres sites voués à disparaître en province, il n'y a plus de centres de décisions en régions et il reste à peine quelques centres d'expertise. 80% des métiers à valeur ajoutée sont localisés en Ile-de-France». Sébastien Crozier pointe du doigt une absence de schéma directeur pour la mobilité qui fait défaut chez l'opérateur: «C'est très bien de proposer des emplois. C'est positif. Mais au bout de quelques années, on va offrir quoi à ces nouvelles recrues comme évolution de carrière? Elles quitteront l'entreprise à défaut de perspectives. Les métiers qui recrutent sont essentiellement des services adhérents: boutique, intervention clients, service réseau pour déployer la fibre... Pour aller plus loin, il faut rejoindre Paris. Les régions ont aussi droit à des emplois plus qualifiés».

Extrait du Figaro- Marie Théobald - 17/05/2018

A l'ordre du jour de cette séance :

Notre déclaration préalable, dans laquelle la CFE-CGC Orange est revenue sur les dérives de certaines Organisations Syndicales, qui, perdant de vue l’essentiel de leur mission, ont continué de refaire le match des élections en chipotant sur les pourcentages de candidates de ses listes…

Qu’aucune Organisation Syndicale n’ait été en mesure de respecter partout la parité relative imposée par la loi Rebsamen (plus de 100 établissements DP dans chacun des Établissements Principaux ont eu des listes non conformes) n’est pas un sujet pour ces dernières, qui ont donc choisi de trainer devant les tribunaux d’instance la seule CFE-CGC ! Les plus lésés sont les salariés qui ont perdu les représentants pour lesquels ils avaient voté. Dont acte !

pdfcr_de_ccues_essentiel_declaration_prealable_.pdf

Évolution du taux de cotisation ARRCO pour les Cadres d’Orange SA

Le nouveau taux permettra aux cadres issus d’Orange SA d’augmenter le nombre de points acquis pour leur retraite sans baisse de leur rémunération nette.    

Projet de modèle d’organisation des Unités d’Intervention

Un projet très controversé sur lequel, en l’absence de la présentation du volet supplémentaire « focus sur le modèle des UI », dans le cadre de l’expertise légale sur les Orientations Stratégiques, la délégation CFE-CGC n’a pas été en mesure de rendre son avis.

Projet « Vestale »

La CFE-CGC s'interroge sur l’organisation proposée où Orange et Groupama seraient à la fois alliés et partenaires, mais aussi concurrents, avec chacun son parc client à gérer… Pour autant, la CFE-CGC approuve cette diversification...     

Mise en œuvre de l’évolution de la PVC Grand Public

La CFE/CGC est toujours mesurée, et le demeurera jusqu’au terme de l’évolution de ce dossier.     

Politique sociale de l’entreprise

La gestion de l’emploi se fait davantage au travers d’un pilotage des ressources plutôt que dans le cadre d’une analyse approfondie des besoins.

Une véritable projection à horizon 2025 sur la connaissance de l’évolution des activités maintenues et développées en interne parait indispensable pour préserver l’employabilité des salariés et la réussite des parcours professionnels ».

pdfcr_de_ccues_05_2018.pdf

Poursuite de l’information/consultation débutée le 17 avril 2018 (documents toujours aussi confidentiels)

Construction d’un partenariat commercial dans le domaine de la télésurveillance

  • Groupama est favorable à un partenariat capitalistique permettant d’atteindre une taille critique et de mutualiser coûts et investissements ;
  • Orange acquiert le contrôle d’une plateforme et d’un savoir-faire en Télésurveillance et Téléassistance via une participation majoritaire, lui permettant d’entrer sur ces marchés dans les meilleurs délais et de capitaliser sur sa marque, sa base d’abonnés et sa capacité de distribution ;
  • Groupama poursuit et développe ses activités de Télésurveillance et Téléassistance de façon indépendante tout en optimisant sa plateforme en l’adossant à un partenaire (mutualisation des coûts / économies d’échelle).

Analyse de la CFE-CGC

La CFE-CGC s'interroge sur l’organisation proposée où Orange et Groupama seraient à la fois alliés et partenaires, mais aussi concurrents, avec chacun son parc client à gérer…

Pour autant, la CFE-CGC approuve cette diversification et demande qu'afin d’en assurer rapidement le succès, elle soit accompagnée d’une offre très attractive pour le personnel, à l'inclusion d'avantages au parrainage. Les salariés qui sont régulièrement les ambassadeurs et premiers souscripteurs de nos offres sauront une nouvelle fois répondre au rendez-vous et accompagner l’entreprise dans son changement et son développement.

Vote des élus

  • Pour : CFE-CGC, CFDT, CFTC, FO
  • Contre : 0
  • Abstention : CGT, UTT, SUD

Au sommaire du dernier CE Orange France Siège :

  • Déclaration préalable : augmentations 2018, l'actionnaire est mieux servi que le salarié.
  • Information projet de déménagement des équipes d’OFS dans le cadre du projet immobilier « New Nantes
  • Ouverture du processus d’Information/consultation sur le projet de redistribution des espaces de travail des équipes des Directions Nationales d’Orange France sur le site d’Orange Village en vue d’un recueil d’avis (projet Tetris)
  • Orientations de la Direction Entreprises France (DEF)
  • Point d’avancement sur la reprise de la gestion du budget restauration
  • Information-consultation projet d’évolution d’organisation la direction Divertissement et Nouveaux Usages (DNU)
  • Information-consultation sur le rapport administratif et financier du Service de Santé au Travail (SST) 2017

Téléchargez l'intégralité du compte-rendu : pdfL'essentiel du CE OFS d'avril 2018

 

Le 14 juin 2017, la CFE-CGC a signé un accord portant sur les modalités complémentaires d’accompagnement RH de la réorganisation des Directions Nationales Grand Public (DNGP) : création de la Direction Clients GP et de la Direction Digitale.

Cet accord prévoyait notamment :

·  qu’il n’y ait pas de rupture dans les processus de promotions enclenchés avant la réorganisation ni période probatoire,

·  un programme spécifique de formation pour les référents,

·  la mise en œuvre de mesures financières pour les managers dont la portée managériale a significativement augmentée (+5 salariés).

Un bilan de l’application de cet accord a été réalisé avec la direction le 5 Avril…
Téléchargez l'integralité du tract : pdfbilan de l'accord local sur l'accompagnement reorg DNGP.pdf