Orange : la CFE-CGC et l'ADEAS disent non à toute fusion avec Deutsche Télekom

srdt

Suite aux déclarations du PDG de Deutsche Telekom, la CFE-CGC Orange (1ère organisation syndicale du groupe Orange) et l’ADEAS (Association de Défense de l’Epargne et de l’Actionnariat Salarié) tiennent à affirmer leur opposition à toute fusion avec Deutsche Telekom.

Les salariés représentent 5% du capital et 9% des droits de vote (et 12% en Assemblée Générale)

Les synergies entre Orange et DT sont déjà réalisées à travers leur filiale commune d’achats BUY IN.

Compte tenu des réglementations par pays, il n’y a pas d’autres synergies possibles dans le secteur des télécoms.

Deutsche Telekom est en retard sur la mutation vers l’opérateur numérique : contenu, banque, cyber sécurité et voit une opportunité de rattraper son retard dans ce qui ne serait qu’une acquisition (et non une fusion) pour lui dans la mesure où sa capitalisation boursière est largement supérieure à celle d’Orange.

Orange est le garant de la souveraineté numérique de la France.

Il n’y a donc aucun intérêt à céder un fleuron de notre pays à un acteur sous dépendance américaine de par sa forte présence aux USA.

Economie et Réglementation des Télécoms

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur