François Hommeril : « Ce gouvernement use du mensonge et de la manipulation pour faire passer ses projets dérégulateurs » - L'Humanité

69836.hr

Photo : Jacques Witt/Pool/REA

Le syndicat de l’encadrement appelle à la mobilisation le 5 décembre. Son président dénonce une réforme régressive, à l’opposé du discours de justice martelé par le gouvernement.

[...]

Les salariés de l’encadrement sont-ils particulièrement visés par cette réforme ?
François Hommeril C’est très difficile à dire tant la situation est complexe. D’une façon générale, absolument tout le monde y perdra. Car l’objectif assumé du gouvernement – qui n’est pas revendiqué comme tel mais qui n’a jamais été démenti –, c’est de faire baisser le poids des pensions dans le PIB, au-delà des projections du Conseil d’orientation des retraites. En somme, le gouvernement veut mettre tout ceci sous contrôle de sa politique budgétaire – hors de la volonté des partenaires sociaux – en considérant les retraites comme une annexe de son budget social. Et lorsqu’on voit le résultat sur la santé et le financement des hôpitaux, il y a lieu de craindre le pire.
Dans ce contexte, les salariés du privé qui ont accumulé des réserves pour faire face au déséquilibre démographique vont évidemment y perdre. Tout le monde a bien compris que les 130 milliards d’euros de réserves vont être utilisés pour financer la convergence des différents régimes.

Lire la suite sur L'Humanité (pour les abonnés) - 3/12/2019

 

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur