• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • DTSI
  • CSE DTSI n°36 des 29 et 30 septembre et 1er et 6 octobre 2021 - Emploi et conditions de travail homme/femme : ça gite encore

CSE DTSI n°36 des 29 et 30 septembre et 1er et 6 octobre 2021 - Emploi et conditions de travail homme/femme : ça gite encore

Ce rapport sert à vérifier la mise en œuvre des principes de l’égalité de traitement homme/femme suivant les critères de temps de travail, de rémunération, de formation, accès à l’emploi, aux postes de direction et aux promotions.

Fin 2020, le rapport fait le constat d’une baisse des effectifs à 11728 salariés (vs 12308 fin 2019), dont 25,7% de femmes. Le taux de féminisation remonte à la faveur des départs naturels des hommes en retraite.

Il fait également le constat d’une baisse des recruticiements externes (138 CDI en baisse).

Les temps partiels (hors TPS/TPA) restent majoritairement féminins (plus de 74%), alors que les embauches féminines ne représentent que 30%.

La Direction vise un taux de féminisation du réseau de management à 28% et 25% aux CoDirs.

La position de la CFE-CGC Orange 

Le rapport de situation comparée fourni par l’entreprise a perdu 100 pages d’informations par rapport au précédent. Les élus du CSE DTSI n’ont plus de vision précise par établissement et ne peuvent faire des comparaisons d’évolutions historiques. Ce rapport demeure utile pour situer sa rémunération par rapport à un salaire médian pour une tranche d’âge.

Le temps partiel est mieux reconnu par la Direction lorsqu’on est une femme et ouvre plus facilement à des promotions (+5,7% pour les femmes et 3,9% pour les hommes). Les femmes à temps plein sont moins promues que celles à temps partiel, en pourcentage, sans que l’on sache les raisons de cette mesure de rattrapage ?

La CFE-CGC Orange souhaite que l’égalité homme/femme soit objectivable et s’accompagne d’engagements chiffrés pour lutter contre les stéréotypes de ce genre. En l’état, un stéréotype social est maintenu en place, voulant qu’une femme prenne un temps partiel pour des problématiques personnelles et familiales, et qu’un homme soit dédié à sa réussite professionnelle.

Les congés paternité des hommes se sont allongés depuis le 1er juillet 2021. Plus de 90% des hommes ayant déclaré une naissance ont pris leur congé paternité. Le dispositif va dans le bon sens.

Pour consulter le rapport dans son intégralité, c’est ici

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur