• Accueil
  • Comités Groupe
  • CSEC UES Orange
  • CSEC février 2022 au sommaire : Orange Ventures, Services Généraux et travaux 2021 des commissions Santé et Sécurité au Travail

CSEC février 2022 au sommaire : Orange Ventures, Services Généraux et travaux 2021 des commissions Santé et Sécurité au Travail

Au sommaire du CSEC des 14 et 15 février 2022

Orange Ventures : investissement dans les Start-ups Innovantes
Projet d’évolution des activités des Services Généraux
Bilan 2021 des travaux des Commissions CSEC santé et sécurité au travail (CPRCPPST et CSSCTC)

Déclaration préalable :

1 / Nomination de Christel Heydemann : la CFE-CGC Orange préconise une politique offensive
Nous prenons acte de la nomination de Christel Heydemann, nouvelle Directrice Générale d’Orange à partir du 4 avril prochain dans le cadre d’une dissociation des mandats de Présidence du Conseil et de Direction Générale qui intervient pour la première fois dans notre Groupe. Nous attendons une politique offensive capable d’embarquer les personnels avec un plan d’action efficace pour notamment :

  • Relocaliser et réinternaliser les emplois pour retrouver la maîtrise de nos activités et de notre qualité de service mise à mal par la sous-traitance de compétences clefs. Rééquilibrer des emplois et des marges de manœuvre opérationnelles entre l’Ile-de-France et les régions pour préserver la proximité avec nos clients.
  • Mettre un coup d’arrêt à une politique de réduction des coûts pour retrouver une efficacité économique.
  • Mettre en place une organisation et des processus de travail simplifiés avec des outils performants à la disposition des personnels et des formations incluses pour améliorer leur productivité sans dégrader leurs conditions de travail.
  • Se repositionner en tant qu’opérateur multiservices pour s’extraire des contraintes (régulation et concurrence par les prix) pesant sur les activités d’infrastructures et qui grèvent nos marges.
  • Accélérer l’activité dans les services comme chez Orange Business Services, Orange Cyberdefense ou Orange Bank, en s’appuyant sur son atout : un opérateur de confiance dans un monde numérique où les menaces sont omniprésentes.
  • Répondre aux attentes des enjeux de responsabilité sociale et environnementale avec des offres permettant de réduire efficacement notre empreinte.

Des personnels actionnaires en faveur d’une stratégie de croissance durable
Avec un peu plus de 7% du capital depuis la récente offre qui leur est réservée (Together 2021) et environ 10 % des droits de vote en Assemblée générale, les personnels sont le deuxième actionnaire du Groupe. Deux fois partie prenante : comme producteurs de valeur dégagée par l’entreprise, et comme actionnaires soucieux d’une croissance durable pour le Groupe.
Les deux représentants de la CFE-CGC Orange qui siègent au Conseil d’administration continueront de défendre la baisse du dividende, indispensable pour retrouver les moyens d’investir dans une stratégie offensive.

2 / Alerte sur le Dialogue Social concernant les Projets Immobiliers
En vue du CSEC Extraordinaire du 10 mars, la CFE-CGC Orange souligne les graves soucis de Dialogue Social sur les projets Immobiliers, notamment au sein de DTSI et demande à la Direction d’être réceptive aux requêtes des élus et des OS, et de tenir compte de la réalité vécue par les salariés. Nous insistons sur ces points soulignés par nos élus dans plusieurs CSE.

 3 / Demande d’Intéressement Exceptionnel Lettre ouverte au PDG du 7 février 2022
La CFE-CGC Orange a envoyé une lettre publique au PDG d’Orange en date du 7 février 2022 dont voici l’essentiel :
« Objet : demande d’intéressement exceptionnel au titre des résultats 2021 »
Le 17 février, les résultats du Groupe ont été annoncés.
Nous attirons l’attention sur :
- Une probable dégradation de l’Indice de Performance Opérationnelle pour Orange SA
- Des indicateurs altérés par la sous-traitance
- Des effectifs en baisse perpétuelle sans diminution de la charge de travail

Depuis l’annonce du nouvel accord intergénérationnel (que la CFE-CGC n’a pas signé, notamment pour cette raison), l’inquiétude des personnels est grande. Pourront-ils encore faire face ?
Des augmentations salariales en berne...
En 2021, la négociation annuelle sur les salaires a tourné court, débouchant sur une décision unilatérale de l’employeur, ce qui n’est jamais bon signe. Le budget des augmentations, de 1,8% en 2021, est loin de couvrir l’inflation, à 2,8% selon l’INSEE.
Un intéressement exceptionnel pour toutes et tous, y compris dans les filiales.
Dans l’intérêt collectif, nous demandons donc au Conseil d’Administration de prévoir un intéressement exceptionnel permettant à minima de maintenir le niveau de celui de l’an dernier, et ce, à l’échelle du Groupe en France, maison mère et filiales, pour lesquelles nous ne disposons pas encore des indicateurs.

Pour lire et télécharger le Compte-Rendu,  cliquez pdfici

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur