Salaires : face à l’inflation, la CFE-CGC prône la clause de « revoyure » automatique

salaire 052022

Illustration : mohamed_hassan via Pixabay

La CFE-CGC a dressé un bilan de la campagne 2022 des Négociations annuelles obligatoires (NAO), via une enquête auprès de 500 délégués syndicaux négociateurs des accords dans toutes tailles d’entreprises. Si 75% des NAO se sont conclues par un accord, signé par la CFE-CGC dans 88% des cas, moins d’un accord sur quatre prévoit une clause de revoyure. Notre Confédération appelle donc à « la mise en œuvre d’une clause de revoyure obligatoire, se déclenchant automatiquement lorsque le SMIC subit deux augmentations dans la même année, comme cela est déjà le cas en 2022 ».

A lire sur le site de la CFE-CGC – 19/05/2022

Rappelons qu’alors que le pays connait un important choc inflationniste (4,8% en avril), la Direction d’Orange n’a proposé aux salariés qu’une enveloppe d’augmentation de 3,3% lors des NAO. Et à la suite du refus des syndicats de cautionner cette perte de pouvoir d’achat, cette enveloppe a été... ramenée à 3% par Décision Unilatérale de l'entreprise. Cette dernière a par ailleurs refusé toute clause de revoyure. Sur ce sujet, vous pouvez consulter le récent tract de la CFE-CGC Orange.

Rémunération

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur