Rapport emploi du T2 2022 : des effectifs en décroissance

Au T2 2022, les effectifs actifs baissent de 3,2 % pour s’établir à 3 145 salariés.

Le domaine Client baisse de 7,7 %, Innovation & Technologie de 3 %. La baisse des effectifs est générale dans toutes les entités, à l’exception de la DRH. Le taux d’alternance représente 3,9 % des effectifs actifs. Le nombre de salariés hors activité augmente de 6 % depuis le T4 2021 dont 34 % en longue maladie (55 salariés). La Direction se défausse derrière le secret médical pour analyser la cause de ces arrêts dont certains cachent des burn-out, pour lesquels il serait nécessaire qu’elle mette en place un plan de prévention. Le nombre de CDD diminue de 47 %. 131 conventions de stage ont été signées depuis le début de l’année.

La moyenne d’âge globale est de 50,1 ans. Le nombre de salariés de plus de 55 ans reste stable. 75,2 % des effectifs ont plus de 45 ans. 

Le taux de féminisation se situe à 49,5 %.  Néanmoins, les femmes sont toujours sous-représentées en bande G (34 %). Les cadres supérieurs représentent 85 % des effectifs et 82,6 % des effectifs d'OFS sont en IDF. Il n’y a eu que 5 recrutements externes en 6 mois, tous en Ile-de-France. Il y a eu 95 départs définitifs, en majorité en retraite. Le nombre de temps partiel a légèrement augmenté et concerne 384 salariés au T2 2022 contre 376 au T2 2021, dont les TPS. La sous-traitance a augmenté de 127 ETP (équivalent temps plein).

La Commission souligne une fois de plus la baisse des effectifs actifs et une diminution significative des CDD.  Le taux d’alternance à OFS est inférieur au minimum légal qui se situe à 5 %.  Néanmoins ce taux légal se calcule au niveau du périmètre Orange France.  La mixité est maintenue même si le taux de féminisation diminue (49,2 %).  Ce taux baisse légèrement par rapport aux années précédentes.  Parmi les 5 recrutements, 3 sont des femmes.  Au T2, le nombre de départs définitifs augmente, 95 versus 76.  Ceux-ci représentent 3,2 % des effectifs globaux. 

Le solde des mobilités est positif : +4.  Le taux de remplacement : 46 % (82 Entrées / 177 Sorties).  La Commission constate que seulement 4 % des hommes / l’effectif actif ont pris un temps partiel.  La FAT Externe / FAT Interne représente en moyenne au S1 2022 16,5 % versus 13 % en 2021.  (FAT = Force au Travail)

Vos élus demandent à la Direction d’accorder une attention particulière aux salariés en arrêt maladie longue durée car confrontés à des problèmes de trop-perçus sur salaire pendant leur arrêt ceux-ci leur sont réclamés a posteriori durant leur mi-temps thérapeutique, les plaçant dans des situations précaires. Il faut également veiller à les accompagner lors de leur retour dans l'Entreprise après une longue absence.

Analyse de la CFE-CGC

Nous sommes témoins du nombre croissant de burn-out dans l’Entreprise, conduisant parfois malheureusement à des gestes désespérés. L’augmentation du nombre d’arrêts maladie longue durée en témoigne, mais la Direction refuse de le voir et de mettre en place un plan de prévention adapté. Il est temps qu’elle se soucie du bien-être et de la santé physique et psychique de ses salariés !

*documents accessibles à nos adhérents sur Alfresco pour adhérer cliquer ici

Emploi & Métiers

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur