CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

prudhommes 012019

Photo : Eric Cabanis / AFP

Faute de candidats, à la fois chez les représentants du patronat et chez ceux des salariés, 450 postes de conseillers prud’homaux sont vacants en France, ce qui implique que 72 conseils de prud'hommes ne peuvent pas siéger, selon les chiffres publiés par le Conseil supérieur de la prud'homie.

Le quotidien ActuEL RH (13/02/2019 – article accessible sur abonnement), qui relaie cette information avance notamment comme explication la démotivation liée à l'instauration du barème obligatoire de dommages et intérêts en cas de licenciement « sans cause réelle et sérieuse », qui vient affaiblir le pouvoir de décision des conseillers prud'homaux.

Plus d’informations dans France Info – Philippe Dupont – 14/02/2019

Protection Sociale

Imprimer

contrats courts 022019

Source : étude « Les salariés en contrat court »

La dernière étude de l’INSEE sur cette thématique montre qu’en 2017, 1,2 million de personnes en moyenne travaillaient dans le cadre d’un contrat court, ce qui représente 4,5% des personnes employées à un instant donné. Ce pourcentage très limité cache le fait que près de 75% des embauches hors intérim réalisées sur une année se font en contrat court !

S’ils présentent de forts écarts selon les catégories socioprofessionnelles, les contrats courts touchent désormais toutes les catégories d’âge. Ils témoignent d’une situation de sous-emploi, à laquelle près du tiers des travailleurs concernés souhaiteraient remédier.

Plus d’informations dans Le Monde – Pierre Breteau – 06/02/2019

Des chiffres que les partenaires sociaux, en particulier le patronat, seraient bien inspirés d'avoir en tête au moment où ils peinent à s’entendre sur le traitement de la problématique des contrats courts.

Protection Sociale

Imprimer

Voici une intéressante interview de Kevin Guillas-Cavan, chercheur à l'Institut de recherche économique et sociale (Ires), qui évoque l'impact de la suppression des Comités d'entreprise.

A lire sur ce même sujet, le numéro spécial de novembre 2018 de La Revue de l’Ires « Comités d'entreprise : quelle postérité ? »

Activités Sociales et Culturelles

Imprimer

medef 022019

Photo : Charles Platiau

Le Medef, la CPME et l'U2P (artisans) ont accepté de reprendre les discussions sur la réforme de l'assurance chômage, suspendues depuis la semaine dernière dans l'attente d’une clarification du gouvernement sur la question du bonus-malus des contrats courts.

Plus d’informations dans Challenges – 03/02/2019

Protection Sociale

Imprimer

employabilite 022019

Source : étude « Employabilité : faire cause commune »

En partenariat avec le cabinet Elabe et Le Parisien Week-end, l’Institut de l’Entreprise vient de publier une enquête sur la thématique de l’employabilité.

Anticipant, pour les dix ans à venir, des mutations profondes de leurs métiers, notamment sous l’impact des évolutions des technologies et du numérique, les actifs ne se sentent pas tous prêts à y faire face. Et les 2/3 d’entre eux considèrent comme urgent d’acquérir de nouvelles compétences.

De fait, la situation de l’employabilité en France ne leur paraît pas à la hauteur des attentes. Si la très grande majorité des chefs d’entreprises estiment en faire assez pour améliorer l’employabilité de leurs collaborateurs, ces derniers sont beaucoup moins nombreux à considérées comme suffisantes les actions de leurs entreprises dans ce domaine. En conséquence, ils comptent avant tout sur leurs propres acquis (expérience professionnelle, qualités personnelles, réseau), loin devant la formation, pour améliorer leur employabilité.

Plus d’informations dans Elabe – 01/02/2019

Emploi & Métiers Formation Professionnelle

Imprimer