CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Presse & Evènements
  • Revue de Presse

grandma 3628304 640

Photo: Nikon 2110 via Pixabay

La CFDT, la CGT et FO d’Orange ont signé l’accord intergénérationnel 2019-2021, conclu le 12 décembre.

[…]

La CFE-CGC non-signataire indique le 18 décembre, qu’elle craint 10 000 suppressions de postes en trois ans et souligne qu’Orange a perdu 40% de ses effectifs français en 20 ans. Elle considère que la direction s’est montrée « plus pressée de laisser partir les postulants à la retraite ou au TPS que de s’engager sur le recrutement et la montée en compétence de jeunes salariés susceptibles de prendre la relève »

Liaisons Sociales - 20/12/2018
Sur l'intranoo

Seniors, Fin de carrières, Retraites Juniors, Apprentis, Stagiaires

Imprimer

 

meeting 83519 640

Photo: 12019 via Pixabay

Les dirigeants d’entreprise ne sont plus très à l’aise avec le contenu du projet de loi PACTE en ce qui concerne l’actionnariat salarié.

[...]
La logique est implacable : si on veut l’épargne du personnel pour renforcer le capital des entreprises, les salariés doivent pouvoir voter via leurs représentants. C’est le B.A.BA de la démocratie actionnariale.

Or, si dans certaines entreprises comme Orange, c’est déjà le cas, rappelle Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC Orange, ce n’est pas ce qui se passe dans d’autres sociétés comme chez EDF. 

Chez Orange, les actionnaires salariés ont investi 2 milliards € en actions. Pour les droits de votes, ils exercent un vrai rôle d’actionnaires.  « Sur les 12 membres du conseil du FCPE d’Orange,  4 membres sont désignés par les organisations syndicales et 8 par les salariés à l’occasion d’un vote. Les représentants de la direction, assistent au séances du conseil de surveillance du FCPE, mais ils ne votent pas » note Sébastien Crozier.

[...]

Lire l'article complet sur :
Minoritaires.com - Marie-Jeanne Pasquette - 18/12/2018

Participation, Intéressement et Actionnariat

Imprimer

 

france 904947 640

Photo: jackmac34 via Pixabay

Sébastien Crozier, président national du syndicat CFE-CGC Orange, était à Rouen mardi pour aborder plusieurs sujets avec les salariés. [...] "En 2020, 40 % des emplois chez Orange seront concentrés en région parisienne, estime-t-il. Au détriment des villes secondaires comme Rouen". 

Fin 2015, on comptait 1 143 équivalents temps plein CDI en Seine-Maritime, l'essentiel étant employé sur la métropole rouennaise. Fin 2017, il n'y avait plus que 834 ETPCDI.

D'ici fin 2020, les besoins en ETPCDI passeront de 834 à 673. "Des services sont en déclin comme le service clients. Les salariés sont affectés et se posent des questions sur leur avenir". Les salariés sont inquiets en raison de la fusion de la direction opérationnelle Normandie-Centre et celle de la région ouest. "Avec le siège à Rennes, le centre de décision sera éloigné".

[...]

Le Courrier Cauchois (pour les abonnés) - 21/12/2018
Sur l'intranoo

Emploi & Métiers

Imprimer

street 2033765 640

Rico76000 via Pixabay

Oubliée l'organisation très décentralisée de feu France Télécom. Stéphane Richard, PDG d'Orange serait-il en train de rejouer "Paris et le désert français" ? C'est en tout cas ce dont l'accuse le président de la CFE-CGC, deuxième organisation syndicale du groupe. La Normandie qui perd peu à peu tous ses centres de décision, est un cas d'école du "déménagement du territoire" pour Sébastien Crozier (qui était en visite à Rouen, cette semaine)
[...]

"Il ne restera plus ici que des fonctions d'éxécution" prévient l'interressé qui voit avec inquiétude d'autres services se vider progressivement de leur substance au profit de Paris, cette fois.
[...]

 Pour la CFE-CGC qui y voit la marque "d'un syndrome de versailles", l'opérateur serait bien inspiré de délocaliser ses grands services supports en province, ne serait-ce que pour le bien être de ses collaborateurs.
[...]

Paris Normandie (pour les abonnés) - 21/12/2018 

 

Emploi & Métiers

Imprimer

the strategy 1080536 640

Photo: jarmoluk via Pixabay

Le projet d’accord de GPEC (Gestion Prévisionnelle de l'Emploi et des Compétences) négocié à Orange n’a pas obtenu les signatures syndicales nécessaires à sa validation, fait savoir la CFE-CGC (non-signataire) dans un communiqué du 18/12/2018. 

[...]

Afin d’expliquer son refus de signer, la CFE-CGC écrit : « Alors que l’entreprise va faire face à un pic de départs en retraite sans précédent, les promesses d’embauches sont insuffisantes, tout comme l’accompagnement à la montée en compétences proposée aux personnels ». 

La CFE-CGC développe : « Les données communiquées par la direction pendant la négociation des deux accords [GPEC et intergénérationnel, NDLR] laissent prévoir au moins 10 000 suppressions supplémentaires sur la période 2018-2020 (-14 % en équivalents temps plein) ».

[...]

News Tank - (pour les abonnés)-  20/12/2018

Emploi & Métiers Seniors, Fin de carrières, Retraites Juniors, Apprentis, Stagiaires

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message