CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Suppressions d’emplois dans les télécoms en Belgique et en Espagne

vodafone proximus 012019

L’opérateur historique belge Proximus envisage de supprimer 1 900 emplois, soit 15% de ses effectifs, dans le cadre d’un plan de restructuration qui lui permettrait de réduire ses coûts de 240 millions d’euros d’ici à 2022.

Plus d’informations dans La Tribune – Pierre Manière – 10/01/2019

De son côté, la filiale espagnole du groupe britannique Vodafone souhaite supprimer jusqu'à 1 200 emplois, soit près de 25% de ses effectifs, également dans le cadre d’un plan de réduction de ses dépenses.

Plus d’informations dans Le Monde – Zeliha Chaffin – 10/01/2019

Une recette, toujours la même, déjà éprouvée en France : mettez un nombre d’opérateurs mobiles (3 aujourd'hui, et bientôt 4 en Belgique, et 4 en Espagne) trop important pour se partager de façon rentable un gâteau qui ne grossit plus que de façon marginale, et vous obtenez des conditions de marché hyper-concurrentielles, qui se traduisent par des politiques de prix hyper-agressives et des revenus en baisse. Et comme il faut bien dégager suffisamment de profit pour rémunérer les actionnaires, ce sont bien sûr les salariés qui trinquent.

Economie et Réglementation des Télécoms Europe et International

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message