CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Presse & Evènements
  • Revue de Presse
  • Procès des suicides à France Télécom : les parties civiles s’organisent - La Croix

Procès des suicides à France Télécom : les parties civiles s’organisent - La Croix

entre 2007 2010 management france telecom devenue orange aurait pousse personnes suicide 0 729 471

Photo: Tim Somerset/MaxPPP

À trois semaines du début des audiences, syndicats et associations de victimes font front commun.

Dix ans sont passés, mais les plaies peinent à se refermer. La voix des syndicalistes en poste au moment des faits tremble encore à l’évocation des victimes. Entre 2007 et 2010, le mode de management de France Télécom, devenue Orange, aurait poussé dix-huit personnes au suicide, selon l’instruction. Sept dirigeants de l’opérateur, dont son ancien PDG Didier Lombard et son adjoint Louis-Pierre Wenes, et l’entreprise en tant que personne morale sont mis en examen pour « harcèlement moral » et pour « complicité de harcèlement moral ».
[...]
Le syndicat CFE-CGC indique de son côté, « que le contexte économique dans lequel nous vivons peut conduire à de nouvelles outrances, c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de rappeler que les méthodes mises en œuvre à France Télécom sont dangereuses, improductives et hors la loi ».
[...]
En plus d’« une condamnation exemplaire » de France Télécom et de son ancienne équipe dirigeante, Sébastien Crozier, le président du syndicat CFE-CGC d’Orange, souhaite-lui que le montant de la retraite chapeau de Didier Lombard, qui s’élève à 7 millions d’euros (350 000 € de rente annuelle), soit consacré à l’alimentation d’un fonds d’indemnisation des victimes.

Lire l'article complet sur  La Croix - Romane Ganneval -

Conditions de Travail et Santé

Imprimer