Téléconférence multilatérale Covid-19 du 27 mars 2020

coronavirus 4914026 640

2 temps d’échange hebdomadaire (Mercredi et Vendredi) avec 5 organisations syndicales représentatives (OSR) d’Orange sont prévus pendant la période de la crise sanitaire en lien avec le coronavirus, dont nous ferons en sorte de vous relayer au mieux les informations qui, en première analyse, nous paraissent susceptible de venir en aide aux personnels. Nous attirons cependant l'attention de nos lecteurs :

  • Chaque compte-rendu reflète ce que nous avons compris de nos échanges avec la Direction.
  • Les faits et les propos que nous relayons n’engagent que ceux qui les ont tenus.
    Nos ajouts éventuels sont mentionnés en italique pour vous permettre de les identifier.
  • Les informations relayées doivent être prises en compte à la date où elles ont été recueillies. La situation évoluant extrêmement rapidement, il est nécessaire de vérifier l’état de la situation le plus fréquemment possible.
  • La CFE-CGC Orange recommande évidemment à toutes et tous de veiller à respecter les obligations légales. 

Réunion du 27 mars 2020

Présents côté Direction : Stéphane Richard, Valérie Le Boulanger, Fabienne Dulac, Dr Marie Pierre Pirlot (médecin coordonnateur chez Orange), Benoît de Saint-Aubin, Eric Bousquet

Informations générales communiquées par Stéphane Richard

L’entreprise est mobilisée et fait face. Aujourd’hui tout le monde reconnait qu’Orange assume son rôle d’opérateur vital.

En France plus de 50 000 salariés à télétravailler en simultané, c’est dix fois plus que d’habitude. Chez OBS déploiement très rapide, massif entre 80 et 95% sont en télétravail. En Afrique le télétravail s’est mis en place de manière très rapide, y compris la supervision des réseaux. Les conseillers service client ont été équipés. Les boutiques sont totalement fermées en France, Belgique, Moldavie. 100 boutiques ouvertes sur 800 en Espagne. Les boutiques restées ouvertes appliquent des mesures sanitaires. La production réseaux se concentre sur les priorités (hôpitaux, etc.). L’approvisionnement en EPI, masques, lunettes, gants est suivie quotidiennement. Nous aurons ce qui faut.

La vigilance a été augmentée sur l’accompagnement social et psychologique.

Les réseaux tiennent le choc, trafic voix multiplié par 2. Les liens transatlantiques ont dû être renforcés, les liaisons sous-marines ont été doublées.  Les plateformes OBS ont encaissé la multiplication par 7 du télétravail chez les clients entreprise. En Afrique du Nord, augmentation du trafic de 30 à 40%. Netfix, Google et  Facebook ont réduit la qualité des images pour diminuer leur consommation de bande passante.

Pour les services clients, la qualité de service est restée à un niveau correct, les téléconseillers en télétravail sont très mobilisés. Priorisation, entraide augmentation de l’équipement (4 000 PC portables ont été commandés).

L’Espagne a décidé de geler la portabilité, mais ce n’est pas le cas en France. En termes financiers, nous nous attendons à des impayés et à des retards de paiement, du réaménagement de dette. Nous payons comptant nos fournisseurs notamment les TPE.  Orange n’a pas de problème de liquidités à court terme et a suffisamment de réserves pour faire face à la prolongation de cette crise.

Ouverture de négociations / ordonnances gouvernementales

Dispositions ouvertes par le gouvernement :  

  • Chômage partiel
  • Modalités versements participation, intéressement et primes
  • Règles sur les congés

Stéphane Richard propose une négociation globale sur tous ces points sur l’UES Orange SA, et indique qu’il faut aller vite. La négociation commencera vendredi 28 après-midi. Stéphane Richard souhaite qu’on n’abîme pas le pouvoir d’achat des salariés, visant à maintenir à 100% les revenus y compris ceux qui sont privés d’activité aujourd’hui. Pas de chômage partiel chez Orange. Stéphane Richard souhaite que sur la question des congés et des JTL, on prépare l’entreprise à la reprise et que certains sacrifices soient possibles.            

Questions / Réponses

Activité partielle dans les filiales ?

Stéphane Richard qu’il faut laisser un peu de marge aux entreprises et ce qui compte c’est la préservation du pouvoir d’achat des salariés.

Versement du dividende ?

Stéphane Richard indique que ce point a été reporté au Conseil d’Administration du 16 avril. Le sujet est complexe. L’Etat, représenté par la BPI, a fait savoir qu’elle avait besoin de ce revenu. Plusieurs scénarios sont à l’étude, notamment le paiement en titres au lieu du paiement en cash.

Coronavirus en maladie professionnelle ?

Valérie Le Boulanger indique qu’il faut étudier le lien entre circonstances de la contamination et activité professionnelle.

Manque d’EPI (équipements de protection individuels) en Guyane

Fabienne Dulac indique que la Guyane est aujourd’hui totalement isolée (plus d’avions, plus de bateaux) Orange surveille et attend le rétablissement des liaisons.

Problématique des travailleurs isolés

Fabienne Dulac indique qu’un plan d’appels sortants proactifs est à l’étude, notamment vers les salariés isolés.

Participation, Intéressement et Actionnariat

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur