CSEC des 26 et 27 mai : orientations du domaine Intervention…

Contenu datant du mois de mars, toujours valable pour la synthèse des actions 2019, quant à 2020, les objectifs semblent maintenus…

« Les réseaux et l’intervention, au cœur de la stratégie d’Orange France, contribuent à sa stratégie en termes :

  • de différenciation (qualité des réseaux et capacité d’Orange à les déployer massivement)… Et fin 2019, la Direction Technique et du Système Information (DTSI) a décidé de créer un domaine spécifique pour le processus Génie Civil, les processus, outils et méthodes concernés allant de la détection des opérations nécessaires à la production, la maintenance curative ou préventive du Génie Civil (chambres, conduites, poteaux…), au choix des opérations à réaliser (plan poteaux, projets de réhabilitation…) et à leur mise en œuvre.
  • et de diversification (du catalogue d’offres notamment),
  • tout en simplifiant les outils et en développant les compétences.

Le domaine de l’intervention a participé à la réussite des enjeux opérationnels d’Orange :

  • sur le cœur de métier réseau, 2019 marquée par une activité de production des réseaux très soutenue, tirée par les déploiements des réseaux Fibre, un renforcement des programmes de maintenance et le maintien des capacités sur le réseau structurant ;
  • volumes d’intervention pour les clients en baisse, globalement, malgré une hausse significative des raccordements à la fibre, une baisse de l’activité cuivre et un taux de signalisation contenu sur l’ensemble des marchés ;
  • poursuite des actions afin d’améliorer la qualité d’exécution, les parcours métiers et parcours clients : travaux sur la qualité d’exécution des techniciens, en amont des interventions, et pendant et après ; simplification des outils et des solutions ; évolution du modèle de pilotage au sein des départements PCA (Pilotage et Conduite d’Activité), création des cellules expertises clients (CEC), et renforcement des pôles d’appuis…

L’adaptation des ressources en fonction des priorités de l’intervention s’est poursuivie :

  • 2019 marquée par un fort niveau de recrutements externes, 609 nouveaux salariés ont ainsi été recrutés dans toutes les Unités d’Intervention.

L’accent essentiellement mis sur deux domaines : boucle locale, hors production réseaux et domaine production réseaux

  • 779 alternants dans les UI, principalement des techniciens (50%), des chargés d’affaires (13%), des pilotes (13%), des gestionnaires (13%) et également d’autres métiers tels des contrôleurs qualité sécurité environnement et des conseillers RH.
  • 370 personnes recrutées en interne en provenance d’autres unités opérationnelles en grande partie du domaine commercial, majoritairement des Agences Distribution

Les priorités 2020 accompagnent la stratégie d’Orange France d’être l’opérateur n°1 d’infrastructures très haut débit et d’offrir à tous ses clients le meilleur des services et des contenus du marché.

  • développer l'expertise ;
  • optimiser les travaux de maintenance curative et préventive des réseaux et améliorer le partage proactif d’informations ;
  • poursuivre l’adaptation des supports des back office de DPBL (détection protection boucle locale), des pôles et réseau d’appuis ;
  • poursuivre les actions pour la maitrise de la qualité et des coûts des prestations sous-traitants ;
  • poursuivre les actions de simplification des parcours au service des salariés et des clients…

Position de la CFE-CGC Orange

La CFE-CGC Orange souhaite tempérer le bilan 2019 en rappelant deux éléments largement exprimés l’année dernière :

  • Tout d’abord, si la place du « réseau et de l’intervention au cœur de la stratégie d’Orange » semble être une réalité sur le FTTH, on est loin du compte sur le réseau cuivre : l’injonction de l’ARCEP en octobre 2018 et le « Crash programme Boucle Locale » de début 2019 en sont l’illustration.
  • D’autre part, sans contester la réalité des aléas climatiques la CFE-CGC Orange regrette que l’argument soit utilisé pour justifier des résultats en demi-teinte et dédouaner la responsabilité de la Direction. Nous rappelons que moins un réseau est maintenu plus il est fragile et plus les impacts d’aléas climatiques sont graves. Les stratégies passées, en termes de maintenance préventive, sont donc autant responsables des situations de crise que le climat.

La CFE-CGC Orange tient également à saluer l’engagement de l’ensemble des personnels acteurs du Domaine de l'Intervention. Sur le terrain ou en exerçant leur activité en étant confiné à leur domicile, ils ont tous participé activement au plan maintien de l’activité d’Orange.

A ce titre, nous ne comprenons pas que certains services en UI semblent être exclus de la valorisation financière décidée par l’entreprise sous la forme de la prime dite Covid. Si cela s’avère, il s’agirait d’un mauvais signal qui leur serait adressé.

La CFE-CGC Orange souhaiterait disposer, dans un premier temps, d’un bilan du confinement qui réponde, entre autres, aux questions suivantes :

  • Quel a été le volume d’activité hebdomadaire depuis le 17 mars : en production et en SAV ?
  • Quelle est la part de la sous-traitance dans ces interventions ?
  • Quel impact ces deux mois de confinement ont-ils eu sur le déploiement des réseaux ?

Enfin, la CFE-CGC Orange souhaite connaître, assez rapidement, les évolutions stratégiques et de calendrier que la crise sanitaire va générer sur les orientations 2020 : notamment, quel sera l’impact du COVID-19 sur les budgets de recrutements des Etablissement Secondaires, sachant que localement on parle de réduction des budgets de recrutements et d’arbitrage en septembre…

CSEC UES Orange

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur