Nokia veut supprimer un tiers des effectifs d'Alcatel-Lucent en France

nokia 062020

Photo : Sergio Perez / Reuters

Le groupe finlandais Nokia a récemment signé plusieurs contrats d’équipements 5G auprès d’opérateurs français, dont Orange. Mais cela ne l’empêche pas de supprimer des emplois dans l’Hexagone. Ainsi, s’affirmant libéré de ses engagements de préservation des emplois pris lors du rachat d’Alcatel-Lucent en 2015, l'équipementier prévoit de supprimer 1 233 postes au sein de sa filiale française, soit environ un tiers des effectifs de cette dernière.

Ces suppressions de postes, qui s’inscrivent dans le cadre d’un programme mondial d’économies lancé en octobre 2018, concernent la recherche et développement et les fonctions centrales sur les sites de Paris-Saclay et de Lannion (Côtes-d’Armor).

Plus d’informations dans Le Monde – 22/06/2020

Economie et Réglementation des Télécoms

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur