• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • TGI
  • CSEE TGI d'Avril 2021 : Rapport des Médecins du Travail, éviter de passer de l'alerte à l'alarme voire à la catastrophe...

CSEE TGI d'Avril 2021 : Rapport des Médecins du Travail, éviter de passer de l'alerte à l'alarme voire à la catastrophe...

En préambule la délégation CFE-CGC a souhaité rappeler le cadre dans lequel nous nous trouvons via un rappel formel à la loi :

L’ article L4121-1 du Code du Travail, toujours en vigueur, fait obligation à l'employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Ces mesures comprennent :

  1. Des actions de prévention
  2. Des actions d'information et de formation ;
  3. La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.

L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes." Fin de citation !

Qu’en est-il en ces temps de circonstances sanitaires si troublés ?

  • Alors que nous ne pouvons que saluer l’engagement de nos services de santé au travail face à la crise Covid qui a engendré un accroissement considérable de leur charge de travail.
  • Alors que nous ne pouvons qu’être reconnaissant à ces équipes d’avoir su faire face à l’accroissement des demandes de visites à la demande des salariés (43% versus 29% l’année précédente) tout en cherchant à maintenir le taux de visites périodiques réalisées à 61% (versus 78 % en 2019) malgré un télétravail quasi généralisé au sein de TGI     
  • Alors que nous ne pouvons que nous réjouir du fait que cette crise sanitaire s’est révélée être un formidable moteur d’intégration du service de santé au travail dans la vie de l’entreprise et dans les décisions au plus haut niveau, nous ne pouvons néanmoins que nous alarmer du manque de reconnaissance, pourtant relevé avec insistance par le Dr Poloméni psychiatre conseil, par les directions locales de leur implication.

D’ailleurs, si la crise Covid-19 a permis de placer le Service de Santé au Travail comme un acteur majeur au sein de l’entreprise, elle a également accentuée les alarmes que ces services remontent années après années aux bornes de l’entreprise mais également plus spécifiquement sur notre périmètre TGI.

La délégation CFE-CGC s’étonnait déjà lors des années précédentes des alertes formelles de nos SST portant notamment sur les aspects charge de travail des managers et impacts des réorganisations et projets immobiliers, aujourd’hui la délégation CFE-CGC ne s’étonne plus, et s’inquiète de la poursuite, mais pire encore du renforcement de ces alertes en ces temps difficiles.  

Pour ne citer qu’un extrait de ce rapport :

La charge de travail s’est intensifiée pour beaucoup de salarié, avec un nombre de réunions plus important, souvent sans pause. L’équilibre vie privée-vie professionnelle a été plus difficile à maintenir, une vigilance pour 2021 est à maintenir pour limiter l’apparition d’épuisement ou de désengagement professionnel.

En conséquence :
  • La délégation CFE-CGC ne peut plus se satisfaire de rapport SST qui années après années pointent les mêmes travers qui se trouvent amplifiés par la crise sanitaire que nous traversons.
  • La délégation CFE-CGC ne peut pas non plus se satisfaire de points Covid qui ne consistent qu’à décliner opérationnellement les directives gouvernementales.
  • La CFE-CGC réclame à l’entreprise digitale qui se veut humaine, que nous soit présenté un véritable plan d’actions pour que l’année prochaine nous ne passions pas de l’alerte à l’alarme pour finir à la catastrophe.

Nos salariés le méritent, la situation l’exige !

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur