La cellule Abuse part à la DTSI : avis négatif de vos élus

Nous vous présentions ce sujet en décembre. L’avis négatif a été rendu par vos élus à ce CSE de janvier ; la cellule Abuse sera rattachée à la DTSI à compter du 1er mars.

La cellule Abuse dépend de la Direction DISC : délits Internet et Sécurité Clients cellule Abuse. Elle intervient pour les clients qui ont des problèmes de virus, spam, etc. Confrontée à une charge de travail importante (de 15 à 25 000 mails par jour), cette cellule est à la frontière du marketing, du juridique et de la technique et son rattachement à la DTSI ne fait sens que pour une partie de son activité. Ce transfert aura des conséquences sur les parts variables des salariés et les prestations sociales et culturelles.

Analyse de la CFE-CGC

Les dossiers présentés par la Direction en CSEE vont dans le même sens avec la réduction des coûts du périmètre OFS, par :

  • transfert des équipes (quand l'activité est incontournable et qu'elles sont déjà en flux tendus),
  • des déménagements sur des sites éloignés (avec l'espoir d'une accélération des départs de salariés),
  • des réorganisations de principe en créant de nouvelles Directions (avec le même espoir),
  • des attaques directes des "avantages salariés".

Dans tous ces dossiers, les salariés ne sont pas vraiment pris en compte, ni accompagnés ; les engagements conventionnels ne sont pas respectés - voire la loi est bafouée- ; les dossiers présentés en CSEE ne sont pas complets et toutes les réponses ne sont pas apportées aux questions posées par vos élus. Il semble que la stratégie de l’entreprise pour OFS n’est pas d’organiser et préparer les succès de l’Entreprise, mais plutôt préparer l’attrition de ce périmètre.  

Sur ce dossier en particulier, la Direction n’a pas voulu apporter de précisions chiffrées sur les conséquences salariales du transfert de cette équipe à la DTSI. Elle ne veut pas non plus prendre en compte l’éventuelle et importante diminution de leurs avantages sociaux au titre des Activités Sociales et Culturelles des ASC. De plus, elle a refusé de nous communiquer les pourcentages d’atteinte des objectifs de la DTSI dans le cadre de la PVM. Ce refus de transparence sur un aspect important de la rémunération  cache-t-il une diminution de leur part variable qu’ils touchaient au sein de DGP ?

La résolution votée par vos élus

Conditions de Travail et Santé Emploi & Métiers Orange France Siège

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur