• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • TGI
  • Réduction des inégalités entre femmes et hommes : un échec en chiffres

Réduction des inégalités entre femmes et hommes : un échec en chiffres

DECLARATION préalable de la  CFE-CGC  pour le CSE TGI de  mars 2022 
 

Nous sommes aujourd’hui le 9 mars. La journée du 8 mars est passée… Journée internationale consacrée aux droits des femmes… Ou encore journée pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes  

A la CFE-CGC, nous avons pris le temps d’analyser quelques chiffres pour comprendre la façon dont notre groupe évolue en la matière : 

  • le taux de femmes dans le COMEX d’Orange stagne à 28,5%  
  • le taux de femmes dans le réseau de Leaders ne dépasse pas 31%  
  • le taux de femmes parmi les managers reste à 36% et parmi les managers de managers il n’est qu’à 32% 
  • le taux de femmes dans les CODIRS des DO est à 26,6% avec de fortes disparités selon les régions (de 13,6% à 43,5%)
  • le taux de femmes dans les CODIRS des Divisions et Fonctions Groupe s’immobilise à 36,8% avec de fortes disparités selon les entités (de 14% à 75%). 
  • le taux de féminisation chez les cadres supérieurs est systématiquement inférieur avec 33, 35 et 29% sur respectivement les bandes E, F et G. 

On pourrait également ajouter des éléments sur : 

  • le faible taux de promotions (1670 femmes, soit 6,37% des femmes) ,  
  • le faible taux de mesures de correction salariale qui n’ont concerné que 670 femmes : retenons que 3% des femmes ont bénéficié d’une mesure de correction salariale de 3,5%.
  • les écarts de rémunération (6% sur la moyenne et 6,6% sur la médiane alors que les femmes sont plus âgées d’un an) 

  Sans compter les disparités préoccupantes entre femmes et hommes dans la classification ARCQ des salariées. Sur certains périmètres, dont celui de TGI, des chiffres précis et au demeurant alarmants indiquent une sous-représentation des femmes dans les niveaux avancés et référents. 

Avec de tels chiffres, force est de constater que le projet de réduire les inégalités entre femmes et hommes est un échec… 

Or, d’ordre privé ou professionnel, quel projet pour lequel, les objectifs année après année, ne seraient pas atteints, persisterait sans aucune remise en question ?  
C’est pourtant ce que fait notre Groupe. Pourquoi tant d’obstination ? 

Ne serait-il pas opportun de remettre en question les si nombreuses actions de communication - dont la CFGE CGC rêverait de connaitre le montant des budgets – pour s’attaquer enfin aux inégalités salariales persistantes et toujours au détriment des femmes ?  
A quand des solutions efficaces pour que l’ankylose constante des mesures adoptées par notre groupe cesse ! 

L’arrivée d’une femme à la tête d’Orange constitue un réel espoir… Au demeurant, un espoir "lucide" pour la CFE-CGC ! 

Egalité Professionnelle

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur