• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • TGI
  • heures sup. : le travail invisible des CEA

heures sup. : le travail invisible des CEA

 

Les chiffres sont simples à mémoriser. 

  • 7 salariés ont effectué 71 heures supplémentaires 
  • 7 salariés à temps partiel ont réalisé 68 heures complémentaires 

La délégation CFE-CGC tient à souligner, que le bilan des heures supplémentaires 2021, comme celui des années passées nous est présenté par domaine d’emploi CCNT et genre et ne prend en compte que les heures supplémentaires des Cadres Opérationnels de proximité (COP), car comme il est précisé sous anoo,  

« Qui peut effectuer des heures supplémentaires ? Tous les salariés sauf les Cadres Exécutifs Autonomes. » 

Or, autant pour les Cadres Opérationnels de Proximité, les heures sont déclarées, autant les CEA sont enclins à faire du travail invisible car non comptabilisé. 

Les élus CFE-CGC estiment que les chiffres présentés ne sont donc qu’un reflet très partiel des dépassements d’heures effectués par les salariés de TGI. Car fort est de constater qu’il n’est pas possible de tracer les heures supplémentaires pour les cadres CEA largement majoritaires à TGI à moins de travailler un week-end ou un jour férié. 

L’année passée, il avait été rappelé qu’une résolution avait été votée en 2017 à l’unanimité du CE IMTW, demandant que le régime de travail soit mentionné dans le rapport du bilan des heures supplémentaires communiqué par la Direction.  

Ce point est rappelé chaque année et nous regrettons qu’à nouveau que cette demande n’ait pas été prise en compte pour le bilan 2021. 

 Nous renouvelons donc cette demande. 

En 2021, la crise sanitaire de la Covid19 a imposé des périodes de confinement et un télétravail pour tous, engendrant un contexte propice à des dépassements horaires non comptabilisés afin d’absorber les possibles surcharges de travail.  

  • Les départs au sein des équipes, de plus en plus nombreux, obligent ceux qui restent à reprendre à leur charge les activités des partants. 
  • L’explosion des avenants de télétravail ne fait qu’augmenter ce risque de dépassement horaire invisible. 
  • De plus comment les managers vont-ils être en mesure d’identifier la surcharge de travail des salariés en ne les croisant sur site que très rarement voire jamais ! 

La délégation CFE-CGC demande une vigilance particulière, de la part des managers et de la direction des ressources humaines, afin d’identifier au plus tôt les amplitudes d’activités excessives trahissant une surcharge de travail génératrice à coup sûr de risques psycho-sociaux. 

Par Laurent Piffeteau

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur