CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

bonheur travail 112018

Illustration : DR

Depuis quelque temps maintenant, on voit fleurir nombre d’applications qui nous proposent, à grand renfort de slogans marketing, de venir nous soutenir dans le développement de fonctions et missions RH et Management rarement concernées par les systèmes d’information conventionnels. (…) Une famille assez nombreuse se dessine autour de l’évaluation du ressenti des collaborateurs face à leur entreprise, métier et mode de management. Ces applications, qui cherchent à s’immiscer dans les politiques QVT et Sociales de nos organisations, ne sont pas sans poser nombre de problèmes.

A lire dans Courrier Cadres – François Geuze – 27/11/2018

François Geuze est Directeur Scientifique du HR FiabLab Europe, un laboratoire d’intelligence collective dont l’objectif est de soutenir la digitalisation des RH. Mais dans cette rafraichissante tribune, il tape allègrement sur les applications de « scanners sociaux », dont la « rage quantificatrice » ne saurait permettre de comprendre véritablement les difficultés d’une entreprise en matière de qualité de vie au travail et encore moins de concevoir un plan d’action cohérent pour les résoudre.

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

mains clavier 112018

Photo : kaboompics via Pixabay

Selon une enquête d’OpinionWay pour le cabinet de conseil en qualité de vie au travail Eleas, 75% des salariés utilisent des outils numériques professionnels pendant plus de 3h par jour – et 43% plus de 6h. Au passage, presque deux ans après l’instauration du droit à la déconnexion, on constate que plus de 45% des salariés utilisent ces outils numériques pour travailler le soir ou le week-end.

S’ils apprécient majoritairement la flexibilité horaire que leur offrent ces outils, 4 salariés sur 10 affirment recevoir trop d’informations, ce qui les submerge et les fatigue.

Plus d’informations dans LCI – 23/11/2018

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

ombres 112018

Photo : Timothy A. Clary / AFP

L’étude de la Fondation Pierre Deniker, présentée hier au Conseil économique, social et environnemental, montre que 22% des actifs – avec de fortes variations selon les profils et les situations – présentent une détresse « orientant vers un trouble mental ».

Ce pourcentage est encore plus élevé chez les actifs exposés à des risques psychosociaux comme le déséquilibre vie personnelle-vie professionnelle (45% !), l’inquiétude pour leur avenir professionnel, le manque de soutien de leurs collègues et de leur hiérarchie ou encore une communication insuffisante au travail.

Plus d’informations dans Challenges – 26/11/2018

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

hommes femmes travail 112018

Photo : Charles Platiau / Reuters

Le gouvernement a présenté hier un « index de l'égalité femmes-hommes » en vue de mettre fin aux inégalités de salaires d'ici 2022, un mécanisme salué par l'ensemble des partenaires sociaux.

A lire dans Challenges – 22/11/2018

Egalité Professionnelle

Imprimer

travail 112018 copie

Photo : DR

D'après des calculs de l’étude « Le coût caché de l’absentéisme au travail », publiée par le think tank Sapiens, l'absentéisme coûterait près de 108 milliards d'euros par an. Pour ses auteurs, au-delà de l’absentéisme incompressible, « l’absentéisme évitable a pour cause, dans le privé comme dans le public, dans 99% des cas, des défauts de management des personnes ».

Plus d’informations dans Le Point – 22/11/2018

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message