CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • CFE-CGC Orange - Restauration

Restauration

Au sommaire du CE Janvier 2019

Déclaration préalable

Les élus CFE-CGC en adressant leurs vœux de bonne année 2019, rappellent les différents points de désaccords avec la direction au cours de l’année 2018 (NAO, ARCQ, GPEC, restauration, politique sociale…) et souhaitent pour cette nouvelle période une amélioration du dialogue social 
Retrouvez l’intégralité de la déclaration

1. Ambitions et accompagnement des méthodes agiles dans la conduite des projets
2. Opportunité de lancement du projet immobilier Résonance
3. Projet Lyon 2020 Site de Lacassagne : microzoning
4. Consultation sur le projet d’organisation de la Direction du Digital de DEF

 pdfL'essentiel du CE dans son intégralité

N’hésitez pas à prendre contact avec vos représentants pour toutes questions

Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

Contexte

La mise en place d’équipes en fonctionnement mode agile s’accélère dans les directions DMGP, DCGP, DEF et DTSI.

.  1600 salariés travailleront en mode en agile en 2021 contre 600 aujourd’hui.
Les possibilités offertes sur les sites de Bagneux (dont Volta), Montrouge (Régus) ou l’aménagement du bâtiment F 8ème étage ne suffiront pas à accueillir les 1000 salariés agiles supplémentaires et d’autre part les équipes se retrouveraient trop dispersées.
La direction avance la nécessité de disposer d’espaces spécifiques adaptés au mode de travail en agilité (méthode SAFE) et favorisant la proximité des équipes.
Un réaménagement de plateaux d’Orange Village n’a pas été retenu du fait d’une logistique d’aménagement complexe et perturbante pour les salariés.
D’autres sites sur la Défense ou Regus à Montrouge ont été écartés, soit en raison de leur éloignement vis-à-vis d’Orange Village, soit pour leur manque de modularité et disponibilité.
En conséquence la direction a retenu un nouveau bâtiment de 4 étages, « Résonance » situé 46 avenue Aristide Briand (N20) à 10 minutes à pied d’Orange Village, proche des stations RER ainsi que des futures stations de métro ligne 4 et ligne 15 grand Paris express. (face au site actuel de Cachan)
Le cout estimé du projet est de 11,4M€
L’avis du CE a été sollicité sur l’opportunité du projet et la prise à bail (durée 9 ans ->2028).

Analyse CFE-CGC

Le projet immobilier Résonance a été bien accueilli par les élus CFE-CGC sur l’angle business et pour la qualité du dossier présenté en particulier la transparence sur les scenarios alternatifs étudiés qui ont abouti à cette proposition de prise à bail de ce bâtiment.
Les élus ont donné un avis positif sur le principe du projet avec cependant des réserves importantes sur les conséquences sur la restauration et les budgets afférents pour les salariés du périmètre du CE OFS. En effet, le transfert à terme de 1000 salariés de différents sites d’Ile de France vers Résonance risque d’entraîner une augmentation substantielle des frais d’admission des restaurants impactés par ces mouvements en raison de la baisse de fréquentation, nombre de repas servis, modification des frais fixes, voire d’aboutir à des fermetures.
Ils demandent qu’une réflexion globale immobilière / restauration soit menée pour que ce projet n’ait aucune conséquence sur le coût et la qualité de la restauration des salariés.
Les élus ont exigé l’inscription au CE ordinaire de février 2019 d’un point détaillant les impacts sur la restauration, leurs conséquences économiques et sociales et les propositions envisagées par la Direction pour y remédier.

Retrouver l’intégralité du dossier

Vote des élus de la résolution

Votants : 8
Pour : 8 (CFE-CGC)
Contre : 0
Abstention : 0

Militants et adhérents de la DoSud ont participé au Séminaire national

qui une fois de plus a été très riche en informations.

 seminairenationaljanvier2019

Ils ont assisté à des plénières animées par les négociateurs CFE CGC ORANGE et avec des intervenants extérieurs de qualité.

Durant deux jours,  des stands d’informations et des ateliers ont été proposés dans des domaines variés comme la restauration, les Activités sociales et culturelles, le soutien aux aidants familiaux, la gestion du stress et des émotions, la préparation au départ à la retraite avec le lancement du Club des retraités.

Ce séminaire est aussi l’occasion de rencontrer des collègues de toute la France et de toute entité Orange, et un accueil particulier pour tous les jeunes et nouveaux arrivants.

Au sommaire de ces deux jours :

  • Etat des lieux , actualité sociale, marché des télécoms, situation à Orange , présenté par le Président Sébastien Crozier
  • Le rôle du manager à Orange, et dans les nouvelles formes d’organisation, présenté par Sébastien Olléon, associé de Grand Angle- Synthèse de l’étude commanditée par l’Institut des Métiers d’Orange
  • Présentation de Parnasse (services personnalisés pour les clients et clientes VIP d’Orange) par Niva Sintès, Directrice de Parnasse
  • Le mouvement des gilets jaunes : éléments d’analyse Stéphane Rozès, politologue, Président de CAP, enseignant à Sciences po et HEC
  • Innovation : Les Telcos et les GAFA, l’innovation chez Orange présenté par David Couchon d’Orange Lab Services
  • Synthèse des dernières négociations ou en cours
  • Retour sur les orientations du programme ASC

 

Pour accéder aux présentations, cliquez ici (accès réservé à nos adhérents). Pour adhérer, c’est ici

Le prochain Séminaire se déroulera les 1er et 02 Avril à Paris,

tous les militants et adhérents sans conditions d’ancienneté sont invités.

N’hésitez pas à nous rejoindre !

 

Vos représentants DOSud

 

Les thèmes portés par vos Délégués du Personnel AE OC lors de la séance du 18 Janvier 2019 :

  • Amplitude horaire
  • Heures supplémentaires non cadres
  • Prime Macron
  • Titres Restaurant
  • Migration OPP en BIV

Retrouvez l'intégralité des réponses : pdfessentiel_dp_aeoc_janvier_2019.pdf

 

Un problème, une question ?
N’hésitez pas à solliciter un.e Délégués.es du Personnel (DP) de la CFE CGC


Vos élus Languedoc Roussillon: Valérie Vincent, Marc Barnaud, Christophe Prestat, Karim Arnaudin, Annie Alcovero, Marie Christine Bousquet.

Vos élus Midi Pyrénées: Aurélie Gawlik, Eric Demont, Stéphane Laurent Marty.

Au sommaire du CE Decembre 2018

  1. Déclaration préalable
    Dans un contexte d’accroissement de la charge de travail, de baisse continue du pouvoir d’achat des salariés d’Orange à l’exception des « Executives » et « Leaders » qui empochent 52 millions d'Euros en actions Orange, Stéphane Richard a annoncé une prime de fin d’année concernant seulement 20% des salariés. Après cette « mesurette » très médiatique, qu’en sera-t-il des augmentations salariés 2019 ?
    Retrouvez l’intégralité de la déclaration
  2. Le «nouveau village»
  3. Bilan annuel 2017 Action Logement
  4. Rapport d’activité OFS T3 2018
  5. Restauration : Quand la direction biaise le jeu…
  6. Agile or not agile ?


 L'essentiel du CE dans son intégralité : pdfce_orange_france_siege_201812.pdf

N’hésitez pas à prendre contact avec vos représentants pour toutes questions

Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

Contexte

Depuis la reprise de la gestion de la restauration par le CE OFS au 1er juillet dernier, nous avons été en mesure d’offrir aux salariés des prestations relevées avec notamment un gain de 1,20 euros par salarié grâce à un travail d’assainissement de son fonctionnement.

Cependant nous constatons que nous pourrions aller encore au-delà si la direction respectait ses engagements notamment les décisions prises par le CE pour les télétravailleurs et non appliquées par la direction.

Par une résolution votée à la majorité, vos élus ont d’abord dressé le constat des actions déloyales de la Direction depuis la reprise de la gestion du budget restauration des ouvrants-droit du CE Orange France Siège :

.    Non mise en œuvre de l’accord sur les moyens donnés aux Instances Représentatives du Personnel Orange SA du 20 janvier 2017 un an après les dernières élections professionnelles du périmètre.
.    La Direction persiste à afficher sur l’intranet de l’UES Orange en lieu et place des sites dédiés des CE des informations relatives aux Activités Sociales et Culturelles et sur la restauration en particulier. La communication de la Direction sur la restauration, que ce soit par mail ou par affichage, peut se relever d’un caractère mensonger ou diffamatoire.
.    Les engagements pris par la Direction lors de la négociation préalable à la reprise de la gestion du budget ne sont pas totalement respectés, en particulier sur l’accès aux RIE / RIA pour lequel le CE OFS n’avait pas signé de convention et la facturation des repas des convives du CE OFS.
 .   l’établissement d’un montant de Perçu Pour Compte à 7,04 € pour chaque repas pris par un ouvrant droit du périmètre du CE OFS quand un PPC à 1,20 € est appliqué à un repas pris par un salarié externe (société de service, filiale, prestataire, salarié sans badge d’identification, etc.).
.    l’application d’une TVA sur des prestations dites de service, devant être financées par des subventions hors taxes.
.    la non application des consignes définies par le CE OFS dans le cadre de sa politique de subvention (libellés erronés, minimum URSAFF non déduit de la subvention, etc.)
.    la non application de la décision prise par le CE, les 18 et 19 octobre 2018 sur l’attribution de Titres Restaurant aux télétravailleurs et l’acceptation de ce mode de paiement dans les restaurants Orange.

En conséquence, les élus mandatent les membres du Bureau et la Commission Restauration pour étudier toute solution permettant au CE de pouvoir décliner sa politique Restauration sans aucune entrave.
Le mandat donné pourra aller jusqu’à la résiliation des conventions tripartites et la redéfinition d’un autre mode d’accès à une solution de restauration lors des pauses méridiennes. Les élus leur donnent toute latitude pour signer les conventions, accords ou commandes qu’ils jugeraient nécessaires.

Vote des élus

Pour : 9 (CFE-CGC)
Contre : 2 (CFDT)

Les thèmes portés par vos Délégués du personnel CSE SUD le 20 Décembre 2018 :

- SI : Eforce, PVV, Challenge, Come

- Tickets Resto dématérialisés pour les télétravailleurs

- Congés d'hiver

- CPF (Compte Personnel de Formation)

- Véhicule de pool

 

Retrouvez l'intégralité des réponses : pdfessentiel_dp_cse_sud_12-2018.pdf


La prochaine réunion DP du CSE SUD est programmée le 30 Janvier 2019

Vous avez des questions, des réclamations, des préoccupations, le code du travail permet à tous les Salariés de s'exprimer sur leur travail sans contrainte.

N’hésitez pas à contacter vos représentants CFE CGC.

Vos élus DP : Laurence Ourtiès, Antoine Roeser, Blandine Barthès, Mohamed Benyahia, Hélène Faus, Sandrine Frasca.

 

Les thèmes portés par vos Délégués du personnel CSE SUD le 22 Novembre 2018 :

- Accord Reconnaissance des Compétences et Qualifications
- Effectifs/ Recrutements
- Métiers / Outils : Rétromigration Come, Digisign...
- Qualité de vie au travail : Campus Montpellier, Tickets Restaurant Dématérialisés pour les Télétravailleurs

Retrouvez l'intégralité des réponses : pdfessentiel_dp_cse_sud_11-2018.pdf

Alerte Campus Montpellier, veuillez trouver la lettre ouverte de la CFE-CGC Orange à l'attention de la Direction DoSud: pdflettre_ouverte_cfe-cgc_campus_montpellier.pdf


                                  La prochaine réunion DP du CSE SUD est programmée le 20 Décembre 2018.

Vous avez des questions, des réclamations, des préoccupations,

Le code du travail permet à tous les Salariés de s'exprimer sur leur travail sans contrainte.

N’hésitez pas à contacter vos représentants CFE CGC.

Vos élus : Laurence Ourtiès, Antoine Roeser, Blandine Barthès, Mohamed Benyahia, Hélène Faus, Sandrine Frasca.

Subvention améliorée et simplifiée

Depuis la reprise de la gestion directe du budget de la restauration par le CE OFS le 1er juillet 2018 vos élus CFE-CGC ont décidé de simplifier et d’améliorer le subventionnement de chaque repas en restauration collective et de mettre en œuvre une politique de subvention simple, équitable et commune à l’ensemble des ouvrants-droit en remplacement du système de subvention différenciée initialement mis en place par la direction.

La subvention CE OFS couvrira la prise en charge intégrale des frais d’admission de chaque restaurant + 0,20 €/repas.

Sa mise en œuvre est effective depuis le 1er novembre 2018.

Si vous constatez des dysfonctionnements dans la mise en place de ces nouvelles modalités, ou si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter vos élus via le site du CE Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il s’agit là d’une 1ere étape. La CFE-CGC Orange continue de militer et d’agir pour :

  • La reprise du pilotage des budgets de la restauration par tous les CE, garantissant transparence et efficacité, et un meilleur contrôle des RIE/RIA externes, pour que seuls les ayant-droit bénéficient de la subvention des repas.
  • Permettre à chacun et chacune de choisir sa manière de consommer son budget restauration, en modulant entre cantine, titres restaurant et mise à disposition dans le compte personnel TATOU des ASC
  • Un SI RH plus performant et des titres restaurant dématérialisés, pour permettre leur extension à tous les télétravailleurs et télétravailleuses en toute légalité et dans la maîtrise budgétaire.
  • Que toutes les cantines Orange deviennent des RIE et acceptent les titres restaurant en paiement pour les externes.
  • Passer d’une logique « restauration pause méridienne » à une palette de services étendus (permettre aux personnels en horaires décalés de manger à la cantine, développer des formules « snacks » complémentaires…

Vote des élus
Pour : 9 (CFE-CGC)
Contre : 1 (CFDT)

Retrouvez les résolutions votées

Titres-restaurant pour TOUS les télétravailleurs

Refusant un traitement discriminatoire des salariés, vos élus CFE-CGC ont proposé l’attribution de titres restaurants à tous les salariés en télétravail : qu’ils soient avec un avenant/convention à leur contrat de travail ou en télétravail occasionnel.

Nous avons été seul à porter cette décision qui repose sur 3 fondements : équité économique, équité sociale et équité de traitement.

Cette décision devait être mise en œuvre, dès le 1er novembre, sous réserve de disposer de tous les éléments permettant de la décliner de manière opérationnelle.

Nous constatons à date, que la Direction est dans l’incapacité de fournir au CE OFS les informations nécessaires.


Vote des élus

Pour : 9 (CFE-CGC)

Abstention : 2 (CFDT)

Retrouvez les résolutions

Au sommaire du CE d'Octobre 2018

  1. Restauration : Encore plus dans vos plateaux !

  2. Egalité professionnelle : Un pas en avant, Deux pas en arrière ?

  3. Le « Nouveau village » : où en sommes-nous ?

  4. Marseille Sablier : Aussi fluide que la circulation

  5. Schéma directeur immobilier (SDIT)

  6. Rapport Perspective Emploi Compétences (prospective 2018-2020)

  7. Projet d’organisation de la Direction du Digital de DEF

  8. Orientations de la Direction Entreprise France relatif à DVI

  9. Rapport trimestriel d’activité du T2 2018

 

L'essentiel du CE dans son intégralité : pdfessentiel_ce_ofs_octobre_2018.pdf

N’hésitez pas à prendre contact avec vos représentants pour toutes questions

Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

gerald darmanin 112018

Photo : Philippe Wojazer / Reuters

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a exclu de soumettre aux cotisations sociales les prestations versées aux salariés par les comités d'entreprise, comme le proposait la semaine dernière un amendement dans le cadre du débat de l’Assemblée nationale sur le budget de la sécurité sociale.

Plus d’informations dans Challenges – Myriam Rivet, Elizabeth Pineau et Yves Clarisse – 06/11/2018

Au Sommaire de l'essentiel de votre CE d'Octobre 2018

  1. Point d’étape Fusion UI MP UI LR

  2. Bilan de la gestion restauration 2017 : pdfresolution_restauration_cfe-cgc_orange.pdf

  3. Le plan de formation 2019 : pdfresolution_plan_de_formation_2019.pdf

  4. Point sur les ASC (Activités Sociales et Culturelles)

 

pdfessentiel_ce_do_sud_octobre_2018.pdf

 

N'hésitez pas à prendre contact avec vos représentantspour toutes questions.
Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

 

 

aide ce 112018

Photo : Sipa

Dans le cadre du débat sur le budget de la sécurité sociale, un amendement propose de revoir la fiscalité des aides (bons cadeaux, chèques vacances, subventionnement des activités culturelles et sportives, voire tickets restaurants) délivrées aux salariés par les comités d'entreprise. En effet, dès lors que ces dernières dépasseront un certain montant par salarié, les députés veulent les soumettre aux cotisations sociales.

Plus d’informations dans Le Journal du Dimanche – Gaël Vaillant – 02/11/2018

« Notre but n’est pas de faire de perdant, mais au contraire de garantir une forme de progrès social », affirme le député à l’origine de cet amendement, appelé à « évolué ». On attend de voir ces évolutions, parce que, là, on peine à percevoir le « progrès social » d’une mesure qui va automatiquement restreindre les possibilités de financement des comités d’entreprise, lésant par ricochet les salariés qui ont le plus besoin de ces aides.

Au sommaire de ces deux jours

Politique sociale, emploi et conditions de travail

Perspective Emploi et Compétences, prospective 2020 et orientations de la formation et du développement des compétences pour 2019 : pour le premier point, la CFE-CGC dénonce une gestion biaisée par le pilotage de l’emploi par les ressources, pour le deuxième point, elle regrette des enjeux de portée trop générale, sans lien avec les métiers...

Évolutions du pôle opération et de la direction de la stratégie d’OMEA

Deux points majeurs de désaccord ont motivé notre vote contre 

Travaux et nouveaux sites… Bridge, Rennes Cesson C3 D, cartographie des projets immobiliers

Sur chaque projet immobilier, la CFE-CGC sera extrêmement attentive à l’accessibilité en transports en commun des sites choisis, comme à la prise en compte de l’allongement des temps de trajet domicile travail, proposition de solutions de télétravail sur sites ou à domicile, la préservation de la qualité des modes de travail (projets de Flex office)…   

Modes de fonctionnement de la DRH des Fonctions Support

Les élus CFE CGC demandent un maintien du lien de proximité entre les RH et les Salariés surtout en Province et une meilleure représentation des FS&F au sein des instances de pilotage de l’emploi et de l’immobilier au niveau des Directions opérationnelles

Activités Sociales et Culturelles : la restauration, ticket restaurant

Outre le fait qu’un bilan 2017 en fin d’année 2018 permet difficilement d’influer sur la politique de restauration de l’année en cours, la CFE-CGC regrette de n’avoir de focus ni sur les salariés ni sur les restaurants du périmètre FS&F. Par ailleurs, les élus CFE-CGC ont présenté une résolution proposant de mettre en œuvre une attribution de titres restaurants à toutes les personnes en télétravail qu’elles aient signé un avenant à leur contrat de travail ou pratiquent le télétravail occasionnel.

pdfcr_ce_17_18_octobre_2018_.pdf

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message