CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

amazon 062019

Photo : Denis Charlet / AFP

Selon Reuters, le géant américain du e-commerce s’intéresserait au dossier du rachat de Boost, la marque low-cost que Sprint doit céder dans le cadre de sa fusion avec T-Mobile. Avec ses énormes moyens financiers, le groupe de Jeff Bezos serait évidemment à même de rebattre les cartes du marché des télécoms américain en pleine consolidation.

Plus d’informations dans Le Figaro – Elsa Bembaron – 31/05/2019

Economie et Réglementation des Télécoms Europe et International

Imprimer

huawei 042019

Photo : Gabriel Bouys / AFP

Les opérateurs sont très insatisfaits du texte de la proposition de loi « anti-Huawei », qui va être présentée au Sénat à la fin du mois. Ils affirment que le gouvernement veut discrètement écarter Huawei du marché en leur faisant porter le chapeau. Ils estiment par ailleurs que les pouvoirs que ce texte confèrera à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) sont démesurés.

Plus d’informations dans Phonandroid – Alexandre Schmid – 30/05/2019

Economie et Réglementation des Télécoms Europe et International

Imprimer

antenne 052019

Photo : Sébastien Ortole / REA

Parmi l’arsenal de solutions que le gouvernement envisage afin d’améliorer la couverture mobile des zones rurales, se trouve « l'arme nucléaire : une mutualisation des réseaux des quatre opérateurs ».

Pas insurmontable techniquement, cette solution ne recueille pas l’adhésion de Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, qui estime qu’elle désinciterait les opérateurs à investir. Ces derniers semblent partager son point de vue, à l’instar d’Arthur Dreyfuss, le président de la Fédération française des télécoms.

Les opérateurs croient à la concurrence par les infrastructures, c'est une garantie pour les clients de la meilleure qualité de service et une garantie pour les territoires de la poursuite des investissements.

Plus d’informations dans Les Echos – Sébastien Dumoulin – 27/05/2019

Mutualiser les réseaux ? Non mais allô, quoi ! Pourquoi les opérateurs iraient-ils financer l'installation de nouvelles antennes s'ils n'en retirent aucun avantage concurrentiel ?

Economie et Réglementation des Télécoms

Imprimer

huawei 042019 copy

Photo : Mohd Rasfan / AFP

En bloquant l’accès de Huawei aux technologies américaines, les États-Unis ont porté un coup très dur au champion chinois des équipements télécoms et des smartphones. Cette décision pourrait rebattre les cartes dans la course à la 5G que se livrent le pays de l’Oncle Sam, l’Empire du Milieu et l’Europe.

A lire dans La Tribune – Pierre Manière – 22/05/2019

Economie et Réglementation des Télécoms Europe et International

Imprimer

5g 012019

Photo : iStock

Quand début avril la Corée du Sud est devenu le premier pays à commercialiser la 5G via ses trois opérateurs nationaux (KT, SK Telecom et LG UPlus), la France en était à préciser son calendrier d'ouverture et surtout la procédure d'attribution des fréquences (initialement prévue l'an dernier). Cet écart de perspectives interpelle.

La 5G, nouvelle technologie de l'internet mobile mais surtout « ambiant », au débit annoncé vingt fois supérieur à la 4G, à la latence compatible avec le temps réel, qui prépare une rupture dans certains domaines pour les entreprises et les villes intelligentes risque de ne pas être aussi uniforme dans le monde, comme l'a pu l'être l'Internet ces 25 dernières années.

Mais aux vitesses d'innovation différentes, s'ajoute un autre phénomène, plus politique.

A lire dans ZDNet – Frédéric Charles – 22/05/2019

Une nouvelle intéressante tribune de Frédéric Charles, de Green SI

Economie et Réglementation des Télécoms Europe et International

Imprimer