Orange face à la fracture numérique, les Echos

 

L'accord sur l'accompagnement de la transformation numérique d'Orange reconnaît le bouleversement de l'organisation du travail. Mais ne définit pas les nouveaux droits et devoirs des salariés.

Le premier accord digital de la plus grande entreprise « numérique » française était attendu à plusieurs titres. En initiant cette négociation, le précédent DRH d'Orange, Bruno Mettling - auteur du rapport ministériel sur la transformation numérique -, avait placé la barre assez haut. L'inventeur du « devoir de déconnexion » laissait espérer que, sur ces sujets, Orange avancerait des réponses. Les syndicats CFE-CGC, CGT et SUD avaient à leur tour braqué la lumière sur les coulisses de ces négociations, en exerçant leur droit d'opposition à la première mouture. Enfin, l'accord, signé le mois dernier par la CFDT, la CGT et FO aborde tant de problématiques neuves qu'il pourrait bien faire jurisprudence, même si sa lecture démontre que les règles de l'entreprise numérique restent à inventer. « L'accord, effectivement, ne raconte pas la fin de l'histoire. Il reconnaît que le digital transforme la relation au travail et recèle des opportunités pour les salariés d'Orange telles que le travail à distance, tout en égrenant les défis à relever », admet le DRH, Jérôme Barré.

 

Lire la suite dans Les Echos - MARIE-SOPHIE RAMSPACHER - 28/11/2016

Conditions de Travail et Santé Numérique

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur